Préparation des Assises Régionales des Droits Sociaux

1291 visites

Plusieurs organisations et participants à la manifestation régionale du 4 décembre 2004 à Lyon contre le chômage, la précarité et le plan Borloo [1], ont lancé la proposition d’organiser sur Rhône Alpes des « Assises régionales des droits sociaux » pour le printemps 2005.

Un collectif pour le respect des droits a également été créé : il s’agit d’aider chaque individu (notamment les chômeurs) à connaître et à faire respecter ses droits.

Depuis plusieurs années nous sommes confrontés à des politiques qui remettent en cause des droits sociaux. La vie est devenue plus instable, moins sûre, plus dure, notamment pour les plus faibles. Les inégalités et les discriminations ne cessent de se creuser.

Notre objectif avec les assises régionales des droits sociaux, est de faire se rencontrer tous les acteurs de la région qui agissent pour la justice sociale et la solidarité, de croiser les regards, et les expériences, de confronter les analyses et les informations, pour être plus efficace dans la résistance à cette destruction sociale, et dans la conquête de nouveaux droits.

Nous avons besoin de beaucoup discuter, d’un échange transversal, pour mieux comprendre ce qui est en train de se passer, de vers quoi va la société, et pour élaborer des propositions communes, simples et claires, que nous pourrons porter ensemble en interpellant les institutions et les élus (Conseil Régional, Conseil Généraux, collectivités locales).

Nous voulons ainsi rendre les politiques sociales plus pertinentes dans la réponse aux besoins, obtenir un déplacement des moyens que notre société consacre aux politiques sociales.

Nous voulons ouvrir le chantier de la construction d’une société qui assure à tous l’égalité d’accès aux droits fondamentaux, pour une égale dignité des êtres humains.

Ces assises s’adressent donc à tous, à toutes les sphères de la société.
Aux associations de la solidarité, aux travailleurs sociaux, aux syndicalistes, aux réseaux et mouvements citoyens, aux élus... et en premier lieu à celles et ceux qui en ont le plus besoin : les familles populaires qui ont du mal à « joindre les deux bouts », les travailleurs pauvres, les chômeurs, les précaires, les jeunes... La question de la citoyenneté-dignité dans la lutte contre la pauvreté est capitale. Tous les individus doivent devenir les acteurs de leur propre développement.

Ces assises seront co-organisées avec tous ceux qui sont intéressés. La date, la préparation, leur tenue seront décidées collectivement. Elles se construiront au fur et à mesure avec toutes celles et ceux qui y prendront part. Nous commencerons à en discuter à cette rencontre du 22 janvier 2005.
Lors de la réunion qui a suivi la manifestation du 4 décembre, il a été proposé de les préparer en ouvrant des ateliers de travail thématiques. Il ne s’agit pas de se mouler dans la segmentation des politiques sociales
actuelles, mais de permettre à beaucoup de monde de commencer dès maintenant à réfléchir ensemble, d’échanger des idées, des expériences.

Plusieurs thèmes ont déjà été pointés :

- La question du fonctionnement actuel du service public de l’emploi et de son avenir avec la loi Borloo et les maisons de l’emploi.
- La gestion du RMI par les conseil généraux, avec les pressions pour diminuer le nombre de Rmistes, réduire les dépenses d’insertion, pousser au RMA. Il a été proposé de mettre en place un réseau d’alerte pour les personnes en RMI.
- Tout le monde pourrait avoir un logement digne notamment par l’utilisation des logements vacants. Or ce droit au logement pour tous est remis en cause avec des loyers qui deviennent inaccessibles (ex. de Grenoble), avec les plus
pauvres exclus par les opérations de rénovation urbaine, avec le logement social qui disparaît dans les opérations de démolition.
- Qu’est ce que pourrait être une autre assurance chômage ?
- Quel revenu d’existence, de vie pour tous ?
- La gratuité des transports en Rhône Alpes pour les chômeurs, précaires et leurs familles.
- Quelle éducation aux droits ?
- Le droit à la santé.

Ces thèmes ne sont pas exhaustifs, ni bien sûr définitifs. Il y a bien d’autres problèmes à aborder. Chacun peut proposer d’autres thèmes.

Pour favoriser l’échange avec le plus de monde possible il a été proposer d’utiliser la liste de diffusion droits sociaux. Chacune et chacun peut s’y
inscrire en envoyant un message vide à l’adresse droits-sociaux-subscribe at reseauxcitoyens-st-etienne.org.
Vous recevrez un message qui vous demandera de confirmer votre inscription.
Il vous suffira alors de faire « répondre » à ce message et de renvoyer.

- Pour discuter de la préparation de ces assises, nous vous invitons donc à la réunion de samedi 22 janvier de 14 h à 17 h à la Bourse du travail de Lyon.

Quelques coordonnées pour prendre contact et confirmer votre participation à la réunion du 22 janvier :

- Rhône :

  • AC ! Rhône : acrhone at free.fr
    • Michel Leclercq : michel.leclercq11 at wanadoo.fr
    • Jean Pierre Ivaldi : jp.ac-rhone at free.fr
  • SNU-ANPE
    • François Rubert : francois.rubert at anpe.fr

- Isère :

- MNCP Grenoble : chomeurs.isere at free.fr
- Mathilde Unger : mathilde.unger at laposte.net
- Brigitte Pinède : brigitte.pinede at wanadoo.fr

- Loire :

- Georges Günther : georges.gunther at wanadoo.fr

Notes

[1Environ 40 personnes étaient présentes lors de la réunion après la manifestation : des militants d’AC ! du Rhône et de l’Isère, de l’APEIS de St-Etienne, du MNCP de l’Isère, de la CGT chômeurs du Rhône, du collectif vaudais des privés d’emplois et précaires, de SUD ANPE, du SNU-ANPE, de la CNT éducation, de SUD Education, du G10 solidaire, de la FERC CGT, du groupe « questions sociales » d’ATTAC Rhône, de l’UL CGT de Vaulx en Velin, de PAG 69, du Forum des réseaux citoyens de St-Etienne, de la Fédération Syndicale Etudiante, et à titre individuel des étudiants, des chômeurs, des SDF, des travailleurs sociaux.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info