Quand Forum Réfugiés étouffe le cri d’appel à l’aide d’un demandeur d’asile

1886 visites
1 complément

Courant Janvier, un demandeur d’asile a tenté de s’immoler dans la file d’attente des demandeurs d’asile primo-arrivant au 326 rue Garibaldi auprès de l’association FORUM REFUGIE.

Connaissez-vous Forum Réfugiés ?
Pour son directeur, Forum Réfugiés est une entreprise de gestion de la demande d’asile en France (on fait de la logistique en somme).
Pour d’autres c’est l’illustration d’une lointaine éthique consistant à accueillir, l’autre, celui qui a été persécuté dans son pays afin de lui proposer par solidarité son hospitalité et sa protection.

Au cours du mois de janvier, un homme, demandeur d’asile, a tenté de s’immoler dans l’accueil primo-arrivant de l’association (comprendre le premier endroit où les demandeurs d’asile font leur démarche à Lyon).

Cet homme s’est versé de l’essence sur lui et a gratté l’allumette. L’essence ne s’est pas enflammé, mais son cri n’a pas été entendu.
L’association Forum Réfugiés a étouffé l’affaire, personne ne l’a ouverte (sous ordre de la direction on s’en doute), mais bon les travailleurs sociaux de l’antenne aurait pu se positionner.

La négation de l’individu, de sa condition d’être humain contraint à l’exile dans notre terre des droits de l’homme et de la femme est à son comble.
Aujourd’hui en France, 50 000 personnes demandent le statut de réfugié. Il y a seulement 20 000 place de disponibles pour ces personnes ayant subit les pires sévices dans leur pays d’origine.

Le débat aurait pu être ouvert sur les conditions d’accueil des demandeurs d’asile, fuyant les sévices subis dans leur pays d’origine, les violences, les persécutions politiques, religieuses etc...

NI FRONTIÈRE, NI NATION
LIBERTÉ DE CIRCULATION ET D’INSTALLATION POUR TOU-TE-S

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 28 avril 2011 à 21:06, par Jean-François Ploquin

    Je laisse de côté le désagrément d’être jugé à l’emporte-pièce par un courageux anonyme.
    Cet hiver, les 1800 places ouvertes dans le Rhône pour les demandeurs d’asile (Centre de transit, Centres d’accueil des demandeurs d’asile, hôtels) ne suffisaient pas pour héberger tous ceux qui étaient en droit de l’être. Forum réfugiés a ouvert 135 places d’urgence supplémentaires, financées par l’Etat dans des locaux privés. Ce n’était pas encore suffisant. Les personnes qui restent « sur le carreau » sont des hommes isolés, la priorité étant donnée aux familles, femmes, enfants, personnes malades...
    Le jeune homme demandeur d’asile qui a tenté de mettre fin à ses jours par le feu devant la Maison du réfugié, et qui fort heureusement n’a pas eu le temps de « gratter l’allumette » parce qu’il a été secouru à temps, n’a laissé personne indifférent, ni avant ni après ; un hébergement lui a été procuré.
    Son cas n’est pas isolé, et c’est bien pourquoi Forum réfugiés continue aujourd’hui, avec les pouvoirs publics et d’autres acteurs, à construire des solutions qui permettent d’accroître les capacités d’accueil.
    Forum réfugiés n’a pas étouffé l’affaire parce qu’il n’y a pas eu « d’affaire », juste le paroxysme d’une détresse singulière après et avant beaucoup d’autres détresses singulières.
    Oui, disponibiliser une offre d’hébergement, c’est de la logistique. Les protestations indignées ne logent personne. On ne peut réclamer des places d’hébergement et mépriser l’ouverture et la gestion de capacités. Dans ces places les personnes sont accompagnées dans leurs droits, défendues dans leur dignité, soignées, formées, amenées à prendre en main leur destinée. Cela s’accompagne d’un plaidoyer incessant en faveur de l’asile et des réfugiés, à Lyon, en France et en Europe. Le débat sur les conditions d’accueil est permanent ; l’auteur du libelle semble simplement l’ignorer.
    Jean-François Ploquin, directeur de Forum réfugiés

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Migrations / Sans-papiers » :

› Tous les articles "Migrations / Sans-papiers"