Quelques réflexions sur la politique culturelle de la ville de Lyon, à partir de l’exemple du festival de Street Art « Perffusion »

2504 visites
6 compléments

Un festival de « Street Art » organisé sur les Pentes de la Croix-Rousse à l’initiative de la mairie du 1er ? Quand on connaît la politique de cette dernière en matière de graffitis et d’affichages sauvages depuis plusieurs années, il y a largement de quoi s’étonner et se méfier… L’occasion de réfléchir sur la politique culturelle des autorités, sur ses paradoxes et certains de ses enjeux.

Aujourd’hui, de plus en plus, les grandes villes sont gérées et produites par les autorités comme des marques. Une marque qu’on vend aux touristes, une marque qu’on vend aux investisseurs et à leurs employés, une marque à laquelle on fait adhérer les électeurs. Pour tout cela, le moyen le plus efficace est encore la publicité et l’arme publicitaire numéro 1, employée par la plupart des grandes villes aujourd’hui, relève de l’évènementiel. La ville de Lyon est très active dans ce domaine-là. Très récemment, l’organisation d’un festival de « Street Art » sur les pentes de la Croix-Rousse a fourni un nouvel exemple de ce genre d’évènements et son étude pourrait bien être instructive pour en comprendre les enjeux et les paradoxes.
C’est ce que tente de faire le texte de la petite brochure ci-jointe, ouvertement critique vis-à-vis des implications d’une telle politique. Comment organiser pendant deux jours un festival de "street art" quand, le reste de l’année, graffitis et affichages sauvages sont de plus en plus criminalisés ? Que signifie un tel tour de "passe passe" de la part des autorités et où en est-on de la réalité du graff à la Croix-Rousse ? Récit de deux journées d’« enquête » et de « discussion » pendant le festival Perffusion et prise de position ouverte pour une libre expression « sauvage » et une libre appropriation de cet espace public et politique majeur qu’est la rue.

PDF - 6.6 Mo
Faut-il lâcher les bombes ?
Quelques réflexions sur la politique culturelle de la ville de Lyon, à partir de l’exemple particulier du festival de « street art » Perffusion (21 et 22 mai 2010)

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 10 janvier 2011 à 22:09, par fifi

    Intéressant mais vous confondez (peut être involontairement ?) ville de Lyon et mairie du 1er.
    Cette initiative est du fait de l’adjointe à la ville de Lyon à l’évènementiel, pas à l’initiative de la mairie du 1er.

  • Le 18 juillet 2010 à 09:47, par JMB

    Le blog Ma croix-Rousse [alternative] commence aujourd’hui et pendant 4 jours, un reportage photos sur ce que sont devenus des graffitis, au fur et à mesure. On trouve le premier billet ici : http://www.atelierdecreationlibertaire.com/croix-rousse-alternative/graffitis-sous-perfusion-serie-1/

  • Le 15 juin 2010 à 20:39

    merci pour ce document !!!

  • Le 13 juin 2010 à 19:40

    pas mal votre enquête mais quelques ccompléments/réactions :
    - vous qui connaissez si bien les pentes vous ne savez pas qui et pourquoi a été recouvert la femme dénudée de la rue imbert colomès. Et bien parce qu’en face se trouve une salle de prière pour les musulmans qui ont eux aussi le droit à la ville
    - et dites moi pourquoi le CSA a pactisé avec le festival officiel de la mairie pour se faire repeindre sa façade ?

  • Le 31 mai 2010 à 14:10

    Article très intéressant qui fait écho à de nombreuses interrogation que je me suis faites au sujet de ce festival.
    Merci d’avoir pris le temps d’analyser la schizophrénie de notre chère mairie. :)

  • Le 31 mai 2010 à 12:25

    pour info le canut infos de jeudi dernier a fait un reportage sur ces graffeurs « autorisés »

    site : http://audioblog.arteradio.com//canut-infos-jeudi

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Contre-cultures / Fêtes » :

>Soirée collectif Hip Hop féminin, samedi 23 octobre à Grrrnd Zéro

Le collectif hip hop féminin se compose : de différentes identités de genre, d’artistes, de militant.e.s, de joyeuses personnes qui souhaitent en effet ne pas se contenter de subir la politique et son monde actuel, en agissant avec optimisme et en proposant des activités culturelles qui lui...

› Tous les articles "Contre-cultures / Fêtes"