Renforçons le soutien à Kélé : rassemblement devant la préfecture du rhône mercredi 10 avril de 18h à 20h

316 visites

Après la soirée de soutien du 18 janvier avec plus de 200 personnes, après les 4000 signatures de la pétition, nous étions une centaine de personnes présentes autour de Kélé au Tribunal Administratif le 12 février pour contester la 2ème Obligation de Quitter le Territoire Français (OQTF) délivrée par le Préfet contre lui. Ce mercredi 10 avril à 18h soyons encore plus nombreux.euses devant la préfecture du rhône.

Régularisez Kélé !

Né en Guinée, arrivé seul à Lyon à l’âge de 15 ans après s’être retrouvé livré à lui-même et sans famille dans les rues de Conakry, scolarisé depuis son arrivée dans une école de production de Vaise, ayant obtenu ici son bac professionnel en juin dernier, Kélé doit recevoir le titre de séjour qui lui permettra de travailler chez le patron qui s’est engagé à l’embaucher et de poursuivre ses activités culturelles dans les groupes de théâtre, chant, expression, auxquels il appartient.
Mais le Préfet et la Justice s’acharnent à nier l’intégration de Kélé !
Le Préfet lui réclame plus de liens anciens et stables en France, la preuve de son absence de liens en Guinée, et l’invite à aller exercer son métier dans son pays d’origine…
Le Tribunal administratif lui réclame la production de ses notes et ignore son diplôme
Le TA va même jusqu’à utiliser cyniquement un de ses poèmes exprimant son sentiment de détresse comme preuve de son absence de liens en France…
Surtout, le Préfet comme les tribunaux renvoient Kélé à l’accusation et la condamnation dont il a fait l’objet fin 2014, pour avoir soit disant produit un acte de naissance falsifié et menti sur son âge.
Ils refusent de prendre en compte les nouvelles preuves de son état civil apportées par Kélé et l’Etat guinéen au nom d’un jugement en comparution immédiate du tribunal correctionnel dont Kélé n’avait, à l’époque, pas su faire appel.
Ils se réfugient derrière de froids arguments de droit pour justifier la nullité d’un jugement de la Cour d’Appel Administrative favorable qui avait obligé le Préfet à revoir la situation de Kélé et à annuler une 1ère OQTF [1].
Non à la répression et à l’exclusion de Kélé et des jeunes isolés étrangers !
En réclamant la régularisation de Kélé, nous affirmons notre volonté de mettre fin aux conséquences des poursuites menées depuis plusieurs années contre les mineurs isolés étrangers pour mettre en cause leur identité et leur âge.
Leur barrer le chemin de l’intégration, les condamner à l’existence hyper-précaire de sans-papiers à leur majorité, est-ce le but ?

Des papiers pour Kélé !
Des papiers pour les jeunes majeurs scolarisés en France !
Venez le crier haut et fort avec nous !
Rassemblement
devant la préfecture, rue Dunoir
mercredi 10 avril à 18h

Lyon le 31/03/2019

Collectif de soutien à Kélé : #soutenezkele
RESF Collectif Jeunes

Signez la pétition

PDF - 224.6 ko
JPEG - 278.6 ko

Notes

[1Obligation de Quitter le Territoire Français

mercredi 10 avril 2019

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Migrations - sans-papiers » :

> Tous les articles "Migrations - sans-papiers"

Derniers articles de la thématique « Répression - prisons » :

>Le 20 avril 1939 Billie Holiday enregistre "Strange Fruit"

Des fruits étranges poussent sur les arbres du Sud des États-Unis : les corps d’africain⋅es-américain.es pendu.es par le Ku Klux Klan, les forces de police, des milicien.nes ou de simples étasunien⋅nes "blanc.ches". Une banale réalité qui dura des siècles et qui fut une triste source d’inspiration pour...

> Tous les articles "Répression - prisons"