Rencontre/débat sur le travail social jeudi 24 septembre à la CNT

968 visites
1 complément

Le syndicat CNT des travailleur(se)s du social et de la santé invitent Paul Fustier pour un débat sur l’évolution du travail social durant les cinquante dernières années. Le jeudi 24 septembre...

Vous êtes vivement invités à vous joindre à nous. La jauge étant réduite, vous risquez de vous retrouver dehors. Alors, vous pouvez réserver au 06 11 89 63 55.

Professeur de psychologie à l’université Lumière Lyon 2, Paul Fustier travaille, d’une part, sur l’émergence de l’irrationnel en institutions et d’autre part sur les différentes modalités de prise en charge qu’elles proposent. Il a publié notamment « Le lien d’accompagnement : entre don et contrat salarial » et « Les Corridors du quotidien ». Il intervient, entre autre, dans les institutions psychiatriques, médico-sociales, afin d’aider à l’analyse des dispositifs d’accueil ou pour favoriser l’apparition de nouvelles dynamiques institutionnelles.

Ça se passe le jeudi 24 septembre, au 44 rue Burdeau dans le 1er arrondissement de Lyon et c’est à 19 h 30.

P.-S.

Confédération Nationale du Travail
Syndicat des travailleur(se)s du social et de la santé
44, rue Burdeau, 69001 Lyon
Tél : 04 78 27 05 80
cnt.sanso69(arobase)free.fr
Blog des syndicats CNT du Rhône
perm les 3e mardi du mois de 18h-20h

Liste de diffusion de la CNT : inscription sur cette page (rubrique « Lettre d’info ») pour être tenu informé-e de l’actualité de la CNT.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 19 septembre 2009 à 12:40

    Pour ne parler que de la CAF, c’est plus de 350 000 visites domiciliaires par an et des kilomètres de ustificatifs, de retraits d’« indus », une opacité savamment fabriquée sur les droits ; Du coté de Pôle emploi, convocs, radiations, prestations imposées, radiations, indus, une palette de dispositifs organise une subordination du salarié qui va bien au delà de l’emploi, du poste de travail, voir par exemple :

    Digression sur le « suivi individuel » avec Kafka

    Rien ne sert de courir, il faut tout remettre à plat ! Chômeur(euses), précaires, entrons en résistance

    Les divers agents du travail social peuvent jouer un rôle en ce sens, en résistant aux injonctions de leurs administrations, en développant des pratiques de solidarité concrète avec les « usagers » de leurs services.

    Comme le démontre le fisco de la prime de 500 euros (voir ici son mode d’emploi) à destination de précaires étudiants et retraités, tout est fait pour ne pas informer les précaires sur leurs droits. Si ce travail d’information était considéré comme une question politique importante par une fraction significative des travailleurs sociaux ce serait un appui utile pour des précaires que l’on veut cantonner au chacun pour soi.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info