Rrom sweet home

1747 visites
5 compléments

Le bidonville de la soie à Villeurbanne qui abritait près de 500 personnes depuis plus de 6 mois a été évacué par les gardes mobiles ce mercredi dernier 1er août 2007.

Ils étaient près de 500 à avoir construit des maisons de fortune sur ce grand terrain appartenant à Yoplait, à proximité du périph’, à Villeurbanne. Créé après les expulsions d’autres campements du même style à St Priest l’été dernier, le bidonville de la soie existait depuis septembre.
Le campement était suivi par l’ALPIL [1] , qui a réussi à reloger certaines personnes, la plupart des enfants étaient scolarisés, et aujourd’hui la majorité de ces personnes se retrouvent à la rue.

Sur les 500 résidents de la soie, 150 ont accepté d’être renvoyés en Roumanie contre la somme de 143 euros pour les adultes et 48 euros pour les enfants ! D’autres ont été placés provisoirement en foyer mais la majorité est allé agrandir les autres bidonvilles de l’agglomération notamment à Vénissieux et Saint Priest.

On a pu noter le jour de l’expulsion, une foule devant Forum Réfugié, on a pu noter aussi une forte présence policière sur les endroits où les rroms avaient pris l’habitude de mendier. Jeudi par exemple, le marché de la croix-rousse pourtant pas très étiré ce jour là était encadré par 3 voitures de police.

Le préfet a donc choisi l’été pour rendre le terrain de la soie à Yoplait qui compte le transformer en immense centre commercial. Il a réussi à faire expulser des gens qui ont la citoyenneté européenne en les achetant cyniquement. Mais la plupart de ces personnes déjà dans une grande misère vont devoir recommencer à trouver un endroit où dormir, construire une cabane de fortune, trouver un nouvel endroit pour mendier ou vendre informellement quelques babioles.

Enfoncer dans la merde ceux qui y sont déjà jusqu’au cou, voilà la belle politique de notre nouveau préfet.
Encore une fois, Gérault ne respecte pas les accords passés ! En effet tout le monde aurait dû être relogé, selon ce qui avait été dit, lorsque la justice a fait remarquer qu’on ne pouvait pas les expulser comme ça puisque en tant que Roumains, ce sont des citoyens européens. Mais le fric ça n’attend pas : on veut faire naître un nouveau quartier de riches, le Carré de la Soie, [2] et pour ça le préfet passe par dessus Justice et accords passés.

JPEG - 352.7 ko
Cliquez pour agrandir
JPEG - 354.6 ko
JPEG - 358.1 ko
JPEG - 351 ko

P.-S.

* Le blog du bidonville de la soie : bidonville.over-blog.com

* D’autres photos du bidonville avant l’expulsion sont disponibles sur ce blog.

* Un éditomix autour de la situation des rroms en France dans l’émission RocKnRouL sur Radio Canut est audible ici.

Notes

[1Alpil : association lyonnaise pour l’insertion par le logement, ayant pour objectif de favoriser l’accès aux circuits normaux du logement de tous ceux qui en sont exclus.
12 place Croix-Paquet, 69001 Lyon
alpil(arobase)globenet.org
site : habiter.org

[2Avec ce qu’ils appellent un pôle de loisirs intégré où tout sera payant (Est-ce vraiment du loisir ?) : hippodrome, multiplex de cinéma de 3700 places, supermarchés (Pour eux c’est du loisir !) de bricolage, jardinerie...

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 13 août 2007 à 03:11, par ferker

    Déjà la réaction de Nico était limite, mais bon, « ça passait » avec les 2 réponses, celle de Caipora 23 et la mienne.

    Mais avoir validé le post de Sand me paraît plus qu’une « faute de goût » : on repart sur des amalgames en suggestion (pas d’associations citées cette-fois), en utilisant des mots fortement connotés (« collaboration ») et en tentant de propager des rumeurs (« il paraît que ») et de vrais mensonges (« sans que qui que ce soit hausse le ton ou fasse la moindre remarque »). Avec un modèle de syllogisme en conclusion : « C’est bien tout le monde est d’accord pour renvoyer les Roms en Roumanie ! ».

    Des procédés malsains donc. Et c’est un euphémisme !

    Rebellyon n’avait-il pas choisi de modérer a priori pour, entre autres, d’une part éviter de tels procédés et d’autre part éviter les trolls (échanges qui dégénèrent) tels qu’on peut en voir sur d’autres sites comme les Indymedia ?

  • Le 6 août 2007 à 19:33, par sand

    Il ne s’agit pas de propos simpliste, je crois qu’il s’agit belle et bien d’une collaboration entre les associations et le service expulson de la préfecture !!! D’ailleurs il paraît que Monsieur le Préfet a envoyé une lettre de remerciements à l’ensemble des acteurs.

    Monsieur le préfet est fort, très fort pour réunir autant d’acteurs différents pour organiser une reconduite à la frontière de plus de 150 personnes...Je crois qu’il faut aussi savoir saluer les pouvoirs publics dans leur management des associations et l’utilisation des compétences des uns et des autres pour qu’une telle expulsion se fasse sans que qui que ce soit hausse le ton ou fasse la moindre remarque...

    C’est bien tout le monde est d’accord pour renvoyer les Roms en Roumanie !

  • Le 6 août 2007 à 16:09, par caipora23

    En réaction au post précédent :

    C’est bon les raccourcis faciles et les sous-entendus collaborationistes à deux balles...

    Voici le genre de post qui ne remonte pas le niveau...

    Inutile de lancer un débat, mais sérieux, un discours emprunt d’un tel degré de simplification et de stigmatisation est une insulte grave à l’action quotidienne des gens qui se battent sur le terrain (je le pense sérieusement même si je n’en fais pas partie).

    J’attends tout de même mieux de Rébellyon qui pourrait éviter de tomber dans le piège de la critique simpliste, surtout lorsque est traité un sujet aussi complexe et douloureux. La colère de l’auteur - légitime - n’excuse pas son ton et ses accusations martiales.

    ps : J’aurais peut-être pu partager ce point de vue s’il avait été justifié et argumenté et s’il avait proposé des solutions...

  • Le 6 août 2007 à 13:37, par ferker

    Faire l’amalgame entre les associations que tu cites est un peu fort de café. Même si l’Alpil et MDM sont souvent « coincées aux entournures », il me semble qu’elles gardent des capacités d’indignation, d’alerte et de mobilisation conséquentes. C’est aussi à nous, simples citoyen.nes, de nous bouger !

  • Le 6 août 2007 à 00:15, par Nico

    Le préfet a choisi d’expulser ces personnes mais le plus grave n’est pas la décision du représentant de l’Etat mais des associations et des salariés et bénévoles de ces associtaions qui ont exécuté cette option d’expulsion territorial et de « logement »

    L’ALPIL, MDM, la Croix Rouge, Forum réfugiés toutes ces associations qui se tirent dans les pattes tout le long de l’année ont su se mettre d’accord pour se plier à la volonté préfectorale en organisant et planifiant l’expulsion de Rroms !

    Atout ces gens, qui doivent se rassurer en disant qu’elles n’ont fait qu’exécuter des ordres, bonne continuation !

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Logement / Squat » :

>We need you for La borie

La Borie, c’est ce trop beau lieu queer en pleine campagne cévenole, avec sa rivière et son histoire à rallonge de procès, tentatives de récupération capitalismoecolobobo et moult péripéties de collectifs. La Borie est expulsable le 31 ...

› Tous les articles "Logement / Squat"