Souscription en solidarité avec Sophie Perrin

1132 visites

Sophie Perrin, syndicaliste CGT, militante féministe et libertaire, élue suppléante sur liste UNEF (TUUD) en conseil de faculté à Lyon 2 (2009-2011), salariée, étudiante en reprise d’étude, a été exclue de l’entrée en thèse en 2010. Présentée par l’université Lyon 2 comme « folle », « violente », « menaçante ». Puis interdite d’accès aux campus, et finalement poursuivie, et condamnée, pour avoir dénoncé ces injustices et voulu défendre ses droits, a besoin de votre soutien

Syndicaliste CGT depuis 2001

Militante féministe et libertaire

Elue suppléante sur liste UNEF (TUUD) en conseil de faculté à Lyon 2, 2009-2011

Salariée, étudiante en reprise d’étude, exclue de thèse

Interdite d’accès aux campus, poursuivie, et condamnée, pour avoir dénoncé cette injustice

Présentée par l’université Lyon 2 comme « folle », « violente », « menaçante »

Le Lundi 11 juin 2012, la 8ème chambre du tribunal correctionnel de Lyon a condamné en première instance notre camarade Sophie Perrin, salariée étudiante en reprise d’études, à 2 mois de prison avec sursis pour « appels malveillants ». Il s’agit d’un sursis mise à l’épreuve durant 18 mois, comportant obligation de soins psychiatriques (l’expert ayant diagnostiqué un « délire ( …) à caractère revendicatif »(sic)).

S’ajoutent 500 euros de dommages et intérêts à sa co-directrice de recherche, 1 euro à l’université Lyon 2, 500 euros au titre des frais de justice. Plus 200 euros d’amende pour avoir participé à des réunions syndicales de la FSE sur le campus cependant qu’elle y était interdite d’accès.

Pourquoi ? – Rappel des faits :

En juin 2010, Sophie soutient son mémoire de recherche, intitulé « l’inceste : consistance du silence », auquel elle obtient 18/20. Elle obtient ainsi son master 2 (DEA) d’anthropologie, mention très bien. Contre toute attente, elle est évincée de l’accès en thèse dans sa faculté.

Ce sont les protestations de Sophie contre cette injustice, par voie de mails et d’affiches évoquant ses travaux en les reliant à l’actualité sociale et politique, que l’université va tenter de faire taire. D’abord par une censure de ses mails. Puis par un arrêté d’interdiction d’accès à l’université. Par une demande d’hospitalisation d’office. Et enfin, par la constitution d’un volumineux dossier pénal. Tout cela pour renverser les responsabilités et tenter de la décrédibiliser.

Ainsi, une plainte de Lyon 2 pour « harcèlement moral » envers l’université a été déposée, qui n’a pas tenu à l’examen. Dans l’inculpation, finalement pour « appels et sms malveillants », restent 4 sms et un unique appel téléphonique adressés à son ex-codirectrice de mémoire de master 2, que Sophie a confirmé avoir effectués. Et présentés par l’université comme preuve de sa « volonté de nuire ».

Ne laissons pas Sophie Perrin seule face à cette injustice !

Aidons là à faire face financièrement !

Cette condamnation est un déni de justice supplémentaire pour Sophie, en plus de son éviction du doctorat et de l’interdiction d’accéder au campus de Lyon 2 qu’elle subit depuis plus de 20 mois maintenant.

Les frais d’avocats engagés pour défendre ses droits et sa dignité, se montent aujourd’hui à plus de 2000 euros.

Comité de Soutien à Sophie Perrin

Souscription :

_ Chèques à l’ordre de CGT Education 69, avec mention « solidarité Sophie Perrin » au dos.

A Renvoyer à CGT Education, Bourse du Travail, 69422 Cedex 03

Virement sur le compte n°10278 07390 00019010840 74 avec mention en Objet « solidarité Sophie Perrin. »

NOTA : Sophie a fait appel de sa condamnation pénale, et de la décision du TA de refus d’annulation des arrêtés qui lui interdisent, encore aujourd’hui, l’accès aux campus de Lyon 2. Des initiatives sont par ailleurs en préparation pour reprendre l’offensive sur le terrain militant, dès cette rentrée, afin d’obtenir sa réhabilitation dans et en dehors de l’université. C’est aussi une forme importante de soutien que d’y participer, d’y apporter sa pierre.

P.-S.

Une revue de presse et docs actualisée est disponible sur une page dédiée du site de Sophie : http://sophia.perrin.free.fr/situationsophie.htm

Depuis le 11 juin 2012, elle a créé un blog pour faire partager à tou.te.s les meilleurs de ses courriels "violents", "déferlants", "harcelants", "menaçants", "envoyés par centaines à une liste mail" : "les best of du CREA’tif" - http://crea-tifs.blogspot.fr

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Éducation - partage des savoirs » :

>Lettre ouverte à Nathalie Dompnier

D’ancien.ne.s étudiant.e.s de Lyon 2 se rappellent au bon souvenir de Nathalie Dompnier, actuelle présidente de l’université et adepte des interventions policières.

> Tous les articles "Éducation - partage des savoirs"

Derniers articles de la thématique « Rapports sociaux de genre » :

>Meuf-in-Fest au Toi-Toi le 9 mars 2019

Soirée féministe fédérative et militante en mixité choisie meufgouinetrans. Hip-hop, dancehall, théâtre, performance, slam, éléctro-clash porno-festif, micro-édition, fanzines, à lire, à regarder, à partager, à boire et à manger....

> Tous les articles "Rapports sociaux de genre"

Derniers articles de la thématique « Discriminations » :

> Tous les articles "Discriminations"