Site collaboratif d’infos alternatives

Dijon : surprise aux Lentillères

Depuis 7 ans, le Quartier des Lentillères de Dijon est occupé par une centaine de personnes. Début juin, le Grand Dijon lui a déposé une demande de permis de construire pour faire des travaux limitrophes...

C’est avec une grande surprise que le Quartier Libre des Lentillères s’est vu adresser pour la première fois, le 2 juin, une demande de permis de construire de la part du Grand Dijon. Il s’agit d’une demande de permis de construire d’une nouvelle canalisation de gaz sur une voirie limitrophe, dont le démarrage impromptu des travaux avait donné
lieu à un vif émoi sur le Quartier.
En effet, à la vue des pelleteuses, beaucoup d’entre nous, ignorant tout de l’objectif de ces travaux, avaient imaginé qu’il s’agissait là d’une tentative d’intrusion municipale sur les terres que nous habitons, cultivons et défendons depuis 7 ans.
Nous avons donc manifesté notre mécontentement, et réaffirmé que nous ne les laisserons jamais menacer le Quartier.

Désarçonnée par notre réaction, le Grand Dijon s’est décidé à nous adresser une demande de Permis de construire qui clarifie la situation.

PNG - 649.6 ko

À notre connaissance, c’est la première fois que des pouvoirs publics choisissent de reconnaître un territoire autonome de cette manière.
Bien que grossier, nous ne sous-estimons pas la portée de ce geste.
Quelle joie de constater que la sécession que nous affirmons depuis des années se voit enfin enregistrée officiellement !

Étonnée, l’Assemblée des Lentillères étudiera ou ignorera la question sous quinzaine.

PNG - 34.5 ko
Les Lentillères, c’est quoi ?

Au départ, en 2010, le « quartier des Lentillères » c’est une manifestation de 200 personnes qui s’achève sur une friche, et la transforme en potager collectif.

Les Lentillères en 2015, c’est 3 fermes, autour desquelles s’organisent des cultures maraîchères, un jardin collectif tenu par une trentaine de personnes, un rucher et plusieurs dizaines de parcelles jardinées seul, en famille ou entre ami-e-s. A ceci s’ajoutent des habitats légers ; on s’installe dans le quartier pour vivre au jardin et par goût de l’aventure collective.

De tout ça naît un quartier bigarré, un collectif mélangé. Et ça marche : marché à prix libre hebdomadaire, chantiers collectifs, barbecues, fêtes de quartiers, échanges de savoirs, autoconstruction et rencontres avec des écoles… Des centaines de personnes donnent du souffle au quotidien à la vie du quartier des Lentillères. Celle-ci prend de l’ampleur dans les complicités qui naissent et le commun qu’on dessine ici.

Cependant la municipalité de Dijon veut détruire ce quartier et cette dynamique, cette ébullition créatrice qui produit un quartier tel que nous voulons le vivre, hors des cadres établis, pour le remplacer par un projet immobilier d « éco quartier ». Face à ce projet de destruction nous sommes plus que jamais déterminés à lutter pour que la solidarité l’emporte sur le business. Rejoignez nous !

Le Pot’Col’Le (Potager Collectif des Lentillères) est ouvert à toutes et tous et il est possible de venir jardiner tous les jours. Le RDV Hebdomadaire est le dimanche à 14h30 sur le jardin. Le Pot’Col’Le s’organise avec quelques assemblées, des tableaux et panneaux, beaucoup de bonne volonté et pas trop de formalisation bureaucratique. On cherche à produire, mais aussi à apprendre et expérimenter. Des rendez-vous plus fédérateurs sont proposés (voir programmes réguliers) pour des chantiers collectifs, repas, fêtes, échanges pour s’organiser, suivis de films, discussions, échanges de savoirs suivant la météo et les envies. Ces moments annoncés sont des occasions privilégiées pour rejoindre le potager, découvrir ses outils et secrets et se rencontrer.

Cependant, si vous préférez faire votre propre jardin, des terres situées autour du Pot’Col’Le sont disponibles. Libre à vous de les investir, après être passés nous voir pour discuter ensemble des meilleures zones d’implantation ! Et nous serons heureux d’avoir des voisins à aider dans leurs opérations de jardinage ou avec lesquels partager de bons repas et d’intenses discussions !

Vous pouvez nous contacter à cette adresse : tierraylibertad(chez)potager.org

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Vie des quartiers - urbanisme - initiatives » :

 Il n’y a ni contrepartie, ni information », rencontre avec la Fabrique de la Ville sur l’évolution des Pentes" >« Il n’y a ni contrepartie, ni information », rencontre avec la Fabrique de la Ville sur l’évolution des Pentes

La Fabrique de la ville est un jeune collectif qui entend mobiliser contre les évolutions en cours des Pentes de la Croix Rousse. Alors qu’ils organisent une soirée autour du PLU-H le 22 novembre, des contributeurs de Rebellyon sont allés à leur rencontre pour mieux les connaître et discuter de...

 !" >9 novembre 1965 à New York : une panne de courant... libératrice !

Le 9 novembre 1965, une gigantesque rupture du courant électrique se produisit à New York. Mais, au lieu des scènes d’horreur que les politiciens imaginaient ce fut un immense soulagement. Ce fut presque une vacance du pouvoir ; pendant quelques heures on arriva plus près de la véritable anarchie...

> Tous les articles "Vie des quartiers - urbanisme - initiatives"