Tensions entre pompiers et CRS pendant la visite de Sarkozy

2212 visites
1 complément

Les pompiers se battent déjà depuis plusieurs mois pour s’opposer au projet destructeur de la nouvelle filière voulu par le gouvernement, initié par la FNSPF, et soutenu par des organisations syndicales minoritaires (pour une d’entre elles pas présente) au conseil supérieur de la Fonction Publique Territoriale.
 Durant ce CSFPT du mercredi 15 février une manifestation nationale des sapeurs-pompiers est prévue à Paris.

A l’occasion de la visite de Sarkozy à l’entreprise Photowatt de Bourgoin-Jallieu ce 14 février, les Syndicats SUD, CGT et FA de l’Isére, du Rhône, de Nîmes et d’autres départements ont décidé de manifester leur colère.

Arrivés à 9h30 sur le parking du Leclerc de Bourgoin-Jallieu, les pompiers et leurs syndicats se rassemblent et se préparent « sagement » pour la manifestation.
Déjà des journalistes arrivent et les prises de paroles des représentants s’enchainent.

La « machine-à-boom-boom » est mise en œuvre (machine remplissant des ballons avec de l’acétylène et de l’oxygène pour provoquer une explosion bruyante mais inoffensive).

D’autres pompiers gonflent des ballons bleus et blancs (couleurs de l’UMP…) à l’hélium où seront accrochées des étiquettes avec le slogan « TES PROMESSES S’ENVOLENT MAIS LES PROBLEMES RESTENT ».



10H30 : banderole de tête en place, ballons gonflés, tenue de feu plus casque enfilés, « boom- boom » en place mais petit problème de mélange… sans incidence puisque la manifestation part avec environ une centaine de pompiers surveillés par un hélico et les RG s’assurant du respecte du parcours autorisé par la préfecture.

Après 500 mètres à pied dans une zone industrielle et commerciale qui nous éloignait de Photowatt – et ou personne ne nous voyait ! – le cortège, décida comme un seul homme et au premier- rond point de faire demi tour, direction Photowatt.
Les CRS pris de cours commencent à courir de partout, un fumigène est craqué, c’est parti...
 Malgré les coups de matraques, les gaz lacrymogènes et grâce à la ténacité des pompiers, les CRS reculent.

Puis, fatigués des gaz, des matraques, des chasses à l’homme et face à plusieurs fourgons de gendarmerie, les pompiers décident de faire un sitting pour les médias et pour le lâcher de ballons représentant « les belles promesses » de N.Sarkozy qui s’envolent.


Tout se passe bien à part quelques tensions provoquées par un jeune CRS « qui n’a pas fait exprès » de gazer trois pompiers (et les journalistes par la même occasion !) qui se faisaient interviewer.

_
11h45 : les pompiers d’humeur taquine ont feint de rentrer au Centre de Secours de Bourgoin pendant qu’une quarantaine d’entre eux coupe à travers champs pour se rapprocher de l’entreprise où se trouve N. Sarkozy. Mais très vite encerclés par les CRS et leurs chiens, ils seront raccompagnés jusqu’à la caserne des pompiers de Bourgoin.


_
14h00 : la délégation SUD-CGT-FA est reçue par un directeur de cabinet de l’Elysée en sous-préfecture de La Tour-du-Pin mettant fin à cette journée de mobilisation…mais les CRS postés à l’extérieur de la caserne interdisent aux pompiers de circuler : il leur est alors impossible de rentrer chez eux (les CRS utilisent ici la même technique que celle utilisée place Bellecour en octobre 2011 où des centaines de manifestants étaient restés bloqués pendant des heures).


Après plusieurs avertissements des pompiers aux CRS, les esprits s’échauffent : violents coups de matraques, gazages massifs, et dans l’affrontement un des CRS perd son casque et un autre son bouclier.
 Ce ne sera que sous la menace d’une mise en place d’une lance-à-eau que les CRS décident de laisser partir les sapeurs-pompiers.

S’il y a une chose qu’il faut garder à l’esprit, c’est que si N. Sarkozy arrive, de temps en temps, à sauver une entreprise (et pour combien de temps ?), c’est tous les jours que les sapeurs-pompiers mettent leur vie en péril pour sauver toutes celles qui commencent à brûler…

PNG - 387.2 ko
JPEG - 1.8 Mo
PNG - 451.2 ko
PNG - 317.1 ko
PNG - 508.5 ko

P.-S.

Photos :
- Photographe du journal « le dauphiné libéré »
- Salakiss

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 17 février 2012 à 20:26, par bloom

    Sur les photos, ce ne sont pas des CRS, mais des GM. Il y avait vraiment des CRS à cette manif ?

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info