« Tout l’monde dehors ! » Encore des expulsions à Lyon...

2154 visites
4 compléments

Depuis juillet 2011, une douzaine de familles habite au 63 rue Montesquieu.
L’immeuble appartient au Grand Lyon, qui a le projet d’y réaliser des logements sociaux... en commençant les travaux en 2014 !
Les familles qui y vivent seront mises à la rue ce vendredi 10 août. Elles dormiront dehors et l’immeuble restera inutilisé pendant un an et demi.

En les privant du peu de stabilité qu’elles sont parvenues à conquérir, cette expulsion les plongera dans l’urgence, aggravera leur précarité et anéantira les démarches qu’elles ont entreprises pour stabiliser leurs situations sociales, administratives et professionnelles, ainsi que la scolarité de leurs enfants.

Rappelons que la loi prévoit que « toute personne sans abri (…) a accès, à tout moment, à un dispositif d’hébergement d’urgence » et qu’elle doit pouvoir demeurer dans cet hébergement « jusqu’à ce qu’une orientation lui soit proposée ».

Alors Messieurs-Dames du Grand Lyon, Monsieur le Préfet : si vous vous préoccupez des problèmes de logement, faites ce que la loi vous oblige à faire, et hébergez tout le monde. Vous en avez les moyens.
Et si vous ne respectez pas la loi, alors ayez la décence de ne pas envoyer vos policiers mettre dehors les squatteurs.

PAS D’EXPULSION SANS RELOGEMENT !

Soyons nombreux vendredi à 6 heures du matin devant le 63 rue Montesquieu pour exprimer notre solidarité.

JPEG - 121.5 ko
JPEG - 214.3 ko

P.-S.

Un projet de convention d’occupation précaire a été proposé au Grand Lyon qui n’a jamais donné de réponse.
Il est disponible ici :

PDF - 51.6 ko

Documents associés à l'article :

vendredi 10 août 2012

Tout l’monde dehors !

06h00 - 10h00

63 rue Montesquieu
Lyon 7e.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 14 août 2012 à 18:38, par

    De plus les controles se multiplie , en jour place Sathonay descente de policier ,ainsi que sur le plateau de la croix rousse

  • Le 13 août 2012 à 00:16, par herope

    Une fois de plus le soit-disant changement politique montre clairement la continuité répressive et inhumaine et l’hypocrisie du gouvernement commémorant la rafle du Vel d’Hiv et sa repentance. Mais les rafles de Roms continuent et augmentent !!!!

  • Le 8 août 2012 à 08:10, par lire aussi

    Ils pétitionnent mais pas pour les chasser. Au coeur du quartier de la Guillotière (7e arrondissement de Lyon), les habitants et associations de « l’îlot Mazagran » se mobilisent pour le relogement d’une centaine de Roms qui vivent dans deux squats dont l’expulsion est imminente. Une démarche inédite qui s’inscrit dans une mobilisation plus large contre l’ « embourgeoisement » du quartier.

    Rue89Lyon : Ces habitants qui veulent garder les Roms près de chez eux

  • Le 8 août 2012 à 08:03, par DJOU

    Ce vendredi 10 août 2012, les 60 personnes du squat du 63 rue Montesquieu dans le 7e arrondissement risquent d’être expulsées. Soyons nombreux-ses vendredi à partir de 6h pour empêcher cette expulsion.

    Cette maison avait été réquisitionnée en juillet 2011 par Demeurant Partout avec le soutien d’associations. Dans cette maison vivent 57 personnes : 27 adultes, 30 enfants. Soit : 10 familles avec enfants : 7 enfants de moins de 3 ans (2 de 5 mois, 2 de 18 mois, 1 an, 2 ans, 3 ans), 5 enfants de moins de 6 ans, 8 de moins de 12 ans, 10 de moins de 16 ans. 1 couple de personnes âgées, 1 adulte handicapée. + 1 jeune femme avec ses 2 enfants une petite fille de 5 semaines et 1 fille de 4 ans (le mari est décédé) que je n’avais pas recensées. Ce qui porte à 60 personnes dans ce squat.

    Des enfants scolarisés à l’école Montbrillant dans le 3e, à Gilbert Dru dans le 7e, les + grands sont inscrits pour la rentrée prochaine au collège Raoul Dufy.

    Elles ont été averties ce matin- samedi 4 août - de cette expulsion et ne savent que faire ? où aller ?

    Il n’y a aucune urgence à faire partir ces familles, les travaux concernant cette maison ne devant pas commencer avant 1 an. Un projet pour cette maison a été réalisé par Demeurant Partout avec la participation d’associations compétentes et envoyé à la mairie du 7e, au Grand Lyon, à Monsieur Touraine, à la Fondation Abbé Pierre, à des élus ... et à des associations qui soutiennent que ce projet est le lieu de vie des familles qui se sont installées avec leurs enfants en juillet 2011, où il y a l’eau, l’électricité, des pièces qui permettent à chaque famille d’avoir leur appartement, de pouvoir vivre normalement sans l’angoisse d’être expulsées et de pouvoir ainsi envisager un avenir pour elles et leurs enfants

    IL EST IMPORTANT d’être le plus nombreux possible ce vendredi 10 août à 6 heures pour manifester notre désaccord de cette expulsion, pour demander un relogement pour toutes les familles de ce squat en attendant la signature de ce projet qui doit devenir réalité .

    Par ailleurs, lundi 9 juillet, 90 personnes qui vivaient sur le site de Perrache près des taxis ont été expulsées. Mais ce n’est pas tout car le vendredi 3 août, une famille composée de 9 personne a été expulsée d’une maison squattée à Saint-Fons.

    D’autres expulsions sont annoncées par la police lors de leur passage : :
    - le terrain de la Rize à Vaulx en Velin dont la décision du Tribunal avait notifié l’expulsion au 6 août : 90 de personnes, dont une cinquantaine d’enfants avec plusieurs nourrissons de moins d’1 an.
    - les garages de la rue Léon Blum : où la police est passée la semaine dernière pour leur signifier l’expulsion ce mardi 7 août : 40 personnes environ avec enfants, dont un nouveau né de quelques jours, d’autres de quelques mois et d’autres encore de moins de 10/12 ans.
    - le terrain de la rue Roger Salengro où la police est passée leur dire que ce mardi 7 août ils allaient tout cassé. 80 personnes environ, au moins 50 enfants. Lorsque je suis arrivée hier soir, une grappe de personnes s’accrochaient à un camion d’une association caritative qui venait leur apporter de la nourriture. Je me dis que c’est ce que l’on voit à la télévision lorsque dans des pays d’Afrique des associations non gouvernementales apportent de la nourriture pour que les personnes ne meurent pas de faim. Certes, on peut se dire que la situation en France, à Lyon, n’est pas aussi dramatique, certes il y a les poubelles où les familles recherchent un peu de nourriture car elles regorgent souvent de nourriture jetée , les fins de marché mais la plupart les personnes qui veulent ramasser quelques légumes sont rejetées ...
    - cours d’Herbouville sur la berge du Rhône : où la police est passée également et leur a dit qu’ils devaient partir, qu’ils étaient sur un terrain privé ! : 4 adultes, 3 enfants ( 7 ans, 4 ans, et une petite fille née cette fin de semaine qui pèse 2kgs ...).

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info