Un barbouillage au Bachut le 6 mars

700 visites

Compte-rendu de l’action de barbouillage du samedi 6 mars 2010 par le Collectif
lyonnais des déboulonneurs

Samedi 6 mars, vers 15h, dans le 8e arrondissement de Lyon, quatre
membres du collectif des déboulonneurs ont barbouillé sur deux panneaux d’affichage publicitaire les inscriptions « Légitime réponse » et « Espace
public(itaire) ».

Le Collectif des déboulonneurs pratique la désobéissance civile non-
violente pour lutter contre l’invasion publicitaire. Il revendique un
changement législatif, notamment sur la taille des affiches, qui ne
devraient pas dépasser 50x70 cm (taille maximale autorisée de
l’affichage associatif). Les actions de barbouillage visent à dénoncer
l’envahissement de l’espace public par l’affichage publicitaire et les
multiples renoncements des pouvoirs publics face aux professionnels de
cette industrie.

Le rendez-vous pour cette action était fixé à 14h30 devant la médiathèque du 8e arrondissement de Lyon. Ciel couvert et basse température n’ont
pas empêché une soixantaine de militants et sympathisants de se réunir
pour participer à ce barbouillage. Un membre du Collectif des
déboulonneurs a d’abord pris la parole pour expliquer l’objectif et
le déroulement de l’action. Puis la Batucada a réchauffé l’atmosphère
et les doigts de pieds.
Militants et sympathisants se sont ensuite dirigés vers deux panneaux
d’affichage publicitaire de 8 m2, déroulants et rétro-éclairés,
appartenant à l’afficheur CBS Outdoor et situés à l’intersection du
boulevard Jean XXIII et de la rue Marius Berliet, lieu d’une intense
circulation.
Après une seconde prise de parole visant à rappeler le caractère non-
violent de l’action et le principe de la désobéissance civile, le
chant du « Barbouilleur » a été entonné et la Batucada s’est remise à
jouer. Quatre déboulonneurs, perchés sur leurs plateformes, ont alors
inscrit à la bombe de peinture « Légitime réponse » et « Espace
public(itaire) ». Une fois le barbouillage terminé, ils ont présenté
leurs papiers d’identité à la police (ou plutôt à la policière qui est
venue seule au milieu du groupe) mais n’ont pas été emmenés au poste.
La police (environ 4 véhicules et une dizaine de policiers en uniforme
ou en civil) était présente dès le rendez-vous et a suivi l’action de loin,
sans intervenir, sauf pour relever les identités des barbouilleurs lorsqu’ils sont descendus des plateformes.
Du début à la fin, ce barbouillage s’est déroulé dans le calme et la
sérénité.
Tout le monde était ensuite invité à venir partager un verre dans un
endroit chaud.

Par cette action, le collectif lyonnais des déboulonneurs voulait
aussi marquer son soutien et sa solidarité avec le collectif de Paris
dont deux membres, épaulés par six barbouilleurs comparants
volontaires, passeront bientôt en procès pour un barbouillage réalisé
le 26 janvier 2008 sur les Champs Élysée (http://www.deboulonneurs.org/
article403.html).

Ce procès sera l’occasion de rappeler l’urgente nécessité d’ouvrir un
débat national sur l’affichage publicitaire et permettra de revenir
sur le triste épisode du Grenelle de l’affichage. Pour savoir ce qui
s’est passé au Conseil National du Paysage et au Grenelle de
l’Environnement, voir http://www.deboulonneurs.org/rubrique33.html.

Pour plus d’informations : www.deboulonneurs.org

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Aliénation - Publicité » :

>L’écran vidéo publicitaire des berges du Rhône doit être désinstallé !

Plusieurs panneaux publicitaires « temporaires » ont été installés sur les berges du Rhône au niveau du pont de la Guillotière. Parmi eux, un panneau numérique publicitaire alors que l’autorisation de ces écrans n’a pas encore été actée à la métropole et est toujours au centre d’un houleux débat. Le...

› Tous les articles "Aliénation - Publicité"