Un jeune de 26 ans a failli être tué par des vigiles à Genève

1438 visites

Alors qu’il était à proximité d’un local, des vigiles lui ont tiré dessus.

Un jeune de 26 ans, natif de Genève, père d’un gamin, a choisi de vivre marginalement en refusant radicalement les leurres du système capitaliste. Il avait passé la deuxième semaine de mars à Genève où habite sa famille.

Il a été très gravement blessé par une horde de vigiles de l’entreprise SIR, qui embauche surtout des exaltés formés en Irak, des fascistes paramilitaires. Une balle lui a transpercé tout le corps d’un côté à l’autre, lui endommageant la rate. Cette intervention « musclée » aurait pu lui coûter la vie.

Dans la panique, il a réussi à partir sur Annemasse, en France, avec sa copine qui l’a hospitalisé, et où il a subi une opération de quatre heures. Sa vie a pu être sauvée, mais il a été dénoncé par la police nationale française pour utilisation de fausse identité. A peine deux jours après son opération il a été transporté à Lyon directement à la prison St Paul, puis transféré à la prison de Chambéry. Pour justifier les tirs d’armes à feu des vigiles sur lui, il a été accusé à Genève d’agression à coups de pied-de-biche.

Il est important de lui écrire pour le soutenir et pour manifester notre aversion des méthodes de mercenaires fascistes d’entreprises de sécurité, ainsi que pour ne pas le laisser seul face à des autorités criminelles qui n’hésitent pas un instant dans leur volonté de supprimer des vies humaines au nom de la défense de la propriété privée.

P.-S.

Fallet Jérémie
cellule 19 - MAH 20414
Maison d’arrêt
1, rue Belledonne
BP 1144
73000 CHAMBÉRY

Proposer un complément d'info

Les compléments d'infos ont été désactivés temporairement.

Le collectif d'annimation tourne en effectif minimum jusqu'au moins septembre et se concentrera autant que possible sur vos propositions d'articles.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info