Un membre du collectif Désarmons-les ! interpellé violemment à Montpellier

447 visites

Samedi 28 septembre, aux alentours de 16h, lors de l’acte 46 des gilets jaunes, un membre du collectif Désarmons-les !, s’est fait violemment interpeller.

JPEG - 64.6 ko

Communiqué du collectif Désarmons-les ! initialement publié ici.

Hier, aux alentours de 16h, lors de l’acte 46 des gilets jaunes, devant le Polygone à Montpellier, IanB, membre du collectif Désarmons-les !, s’est fait violemment interpeller.

On nous relate plusieurs faits de violences au même endroit : des coups de matraque qui visaient une observatrice LDH et des personnes qui, dans le passé, ont déjà été mutilées ou blessées par la Police. De manière générale et pour tous, on nous relate un contexte très violent, anxiogène et paniquant.

D’après le témoignage, notre camarade était simplement posté devant un magasin. Il semblerait que la Police s’adonne à viser celles et ceux qui les observent, qui rendent compte de leurs violences ...

La suite à lire sur : https://desarmons.net/index.php/2019/09/29/un-membre-du-collectif-interpelle-violemment-a-montpellier

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Répression - prisons » :

>Violence à la manifestation du jeudi 5 décembre

Récit d’une violence devenue que trop banale dans les manifestations en France et à Lyon. Jeudi 5 décembre, un manifestant reçoit en plein visage une bombe à gaz lacrymogène alors qu’il s’éloigne des gaz pour se protéger. Après plusieurs jours de douleurs, une visite à l’hôpital montre cinq fractures au...

› Tous les articles "Répression - prisons"