Université Lyon 2 : la présidence veut virer les militant-e-s en lutte

1238 visites

Grand nettoyage du paysage politique à l’université Lyon 2 ! Suite à la dernière mobilisation de Lyon 2, après la condamnation à de la prison avec sursis et plus de 4000 euros d’amendes, la présidence veut maintenant se débarrasser des étudiant-e-s contestataires en les convoquant en commission disciplinaire le lundi 20 octobre à 14h. Appel à solidarité. On se laissera pas faire !

Double peine pour les etudiant-e-s de Lyon 2 ?

Étudiants, vacataires, réunis en comité de mobilisation ce 9 octobre, nous avons adopté le texte suivant :

L’an dernier, un mouvement a eu lieu sur la fac. Les étudiants et personnels en lutte s’opposaient aux réformes universitaires et aux restrictions budgétaires, qui conduisent à privatiser les facs et à dégrader nos conditions d’études et de travail : refus d’inscriptions massifs, TD à 40/45 étudiants, engorgement des secrétariats, précarité (ou absence) des contrats de travail, externalisation de services comme le ménage.

Ils s’opposaient à la tendance plus générale aux réformes anti-sociales dans tous les domaines (réformes universitaires, nouvelle convention Unédic pour les chômeurs, révision du code du travail, durcissement des conditions de vie et de régularisation des sans-papiers, etc.).

Cette opposition, dont le point d’orgue a été l’envahissement d’un conseil de la présidence en charge de voter un budget d’austérité -envahissement décidé en Assemblée générale des étudiants-, a conduit à l’intervention brutale de la police sur le campus, et à la répression ciblée de deux étudiants syndicalistes.

Condamné-e-s au tribunal respectivement à des peines de 3 et 6 mois de prison avec sursis, et à plus de 5000 euros de dommages, intérêts et frais d’avocats, ils sont à présent convoqués en commission disciplinaire et risquent jusqu’à 5 ans de suspension de l’enseignement supérieur. La commission d’instruction se tiendra le 20 octobre. C’est la double-peine que cherche à faire appliquer la présidence de l’université.

Contre la répression des étudiants en lutte, contre la dégradation de nos conditions d’études, de travail, et de vie, nous appelons à un RASSEMBLEMENT le lundi 20 octobre, jour de la commission d’instruction, à 12h, dans la cour centrale du campus des quais.

Partout la mobilisation reprend, sous la forme d’Assemblées générales des étudiants en arts du spectacle, d’actions des vacataires qui donnent cours sans contrat de travail.

Pour construire la mobilisation, nous appelons à une RÉUNION d’information jeudi 16 octobre 12h en salle Z112 (Bron) ainsi qu’à une Assemblée Générale jeudi 6 novembre amphi E

P.-S.

le comité de mobilisation réuni le 9 octobre

jeudi 16 octobre 2014

Réunion d’information sur le campus de Bron

12h00 - 14h00
en salle Z112 (préfabriqués vers Europe campus de Bron)
lundi 20 octobre 2014

Rassemblement à l’université Lyon 2 en solidarité avec les militant-e-s de lutte convoqué-e-s en commission disciplinaire

12h00 - 19h00
cour centrale de l’université Lyon 2 (campus des quais)

4 bis rue de l’université Lyon 7e

jeudi 6 novembre 2014

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Répression - prisons » :

› Tous les articles "Répression - prisons"

Derniers articles de la thématique « Éducation - partage des savoirs » :

>Non à l’uniforme et au conforme !

Depuis l’origine, l’embrigadement nationaliste et patriotique dès le plus jeune âge est une préoccupation essentielle de tous les États. Hier c’était les « bataillons scolaires » ou les « Chantiers de la Jeunesse », aujourd’hui le SNU prend la...

› Tous les articles "Éducation - partage des savoirs"