Jour par jour, Fukushima, les tromperies d’un désastre nucléaire prévisible - 31 mars

5204 visites
2 compléments

Un compte rendu d’informations sur « les incidents » à la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi (littéralement « petite île du bonheur ») actualisé depuis le 20 mars 2011.
Lyon n’est qu’à 25 km de la centrale nucléaire du Bugey, à 50km de celle de St Alban et de Malville (Superphénix en déconstruction...).

Après qu’un séisme ait secoué le Japon, plu­sieurs réac­teurs nucléai­res mis en arrêt d’urgence n’ont pas pu être refroi­dis suf­fi­sam­ment, suite à des défaillance des cir­cuits de refroi­dis­se­ment. Il en a résulté (à ce que l’on a pu savoir), à la cen­trale de Fukushima, une fusion par­tielle du cœur des réac­teur n° 1, n° 2 et n° 3, suite aux gran­des dif­fi­cultés ren­contrées pour les refroi­dir. Cela a entraîné, le 12 mars, l’explo­sion des bâti­ments des réac­teurs n°1 et le 14 mars du n°3, et le rejet dans l’atmo­sphère d’une grande quan­tité de radio­ac­ti­vité, tandis qu’au niveau de la cen­trale elle-même, le niveau de radia­tion est très élevé.

Trois jours après l’accident, un Français coincé à Tokyo fait une petite vidéo, angoissé et
à bout de nerf devant la télé japonaise qui ne diffuse que des jeux et de
la pub :
http://www.youtube.com/watch?v=UmBcp7eubtY

20 mars

Les rejets de l’accident de la centrale de Fukushima se dispersent dans le monde

Modélisation du déplacement du panache radioactif :

C’est un peu long à s’afficher, il ne faut pas perdre patience :

http://www.irsn.fr/FR/popup/Pages/irsn-meteo-france_19mars.aspx

- La modélisation s’arrête au 24 avril, mais la source du nuage ne tarit pas...

Pour rester informé des taux de radioactivité actuels dans la région, on
peut consulter les mesures effectués par un organisme indépendant, sur ce
site :

- http://balisescriirad.free.fr/

22 mars

Un autre point de vue sur l’éventuel contenu du nuage radioactif :

- http://sciencepourvousetmoi.blogs.nouvelobs.com/archive/2011/03/21/fukushima-suite-15-le-coeur-du-reacteur-n-3-est-il-a-l-air.html

Voir le niveau des balises en France :

- http://balisescriirad.free.fr/resultats_peagederoussillon.htm

23 mars

Black out mondial sur les chiffres relatifs à la contamination de l’air

- http://www.criirad.org/actualites/dossier2011/japon/11_03_23_Volet1der.pdf

25 mars

La fusion du cœur du réacteur 3 serait en cours depuis 11 jours, et le
cœur serait à l’air libre :

- http://translate.google.fr/translate?js=n&prev=_t&hl=fr&ie=UTF-8&layout=2&eotf=1&sl=en&tl=fr&u=http%3A%2F%2Fwww.guardian.co.uk%2Fworld%2F2011%2Fmar%2F25%2Fjapanese-nuclear-fear-crack-reactor-core&act=url

- http://www.nytimes.com/2011/03/26/world/asia/26japan.html?_r=2&hp

Pour les 3 premiers jours de la catastrophe (avant les rejets du cœur 3),
les rejets de la centrale de Fukushima sont estimés entre 20 et 60% des
rejets de Tchernobyl :

- http://sciencepourvousetmoi.blogs.nouvelobs.com/archive/2011/03/24/fukushima-suite-18-20-de-tchernobyl-60.html

26 mars

Il s’agit de la plus grande catastrophe nucléaire, les échelles de mesure
des rejets avaient pour référence Tchernobyl, elles ne sont plus adaptées
pour Fukushima.

Selon Greepeace à Fukushima, à ce jour la catastrophe a
atteint entre 1 et 3 fois les rejets de Tchernobyl :

- http://translate.google.fr/translate?js=n&prev=_t&hl=fr&ie=UTF-8&layout=2&eotf=1&sl=en&tl=fr&u=http%3A%2F%2Ffukushima.greenaction-japan.org%2F2011%2F03%2F26%2F454%2F&act=url

28 mars

En prenant en compte les émissions totales de tous les réacteurs de la
centrale de Fukushima Daiichi, cela équivaut à 3 accidents de niveau 7
(niveau 7 = Tchernobyl) :

- http://translate.google.fr/translate?js=n&prev=_t&hl=fr&ie=UTF-8&layout=2&eotf=1&sl=es&tl=fr&u=http%3A%2F%2Fwww.greenpeace.org%2Fespana%2Fnews%2F-Un-estudio-de-Greenpeace-clasifica-el-accidente-de-Fukushima-al-mismo-nivel-que-Chernobil%2F%3Futm_source%3Dtwitter%26utm_medium%3Dsocial_network%26utm_term%3Dexperto%26utm_content%3Dalemanes%26utm_campaign%3Dfukushima&act=url

(Source originale :
http://www.greenpeace.org/espana/news/-Un-estudio-de-Greenpeace-clasifica-el-accidente-de-Fukushima-al-mismo-nivel-que-Chernobil/?utm_source=twitter&utm_medium=social_network&utm_term=experto&utm_content=alemanes&utm_campaign=fukushima)

On ne sait pas et on ne comprend pas ce qu’il se passe à la centrale de Fukushima Daiichi :
- http://sciencepourvousetmoi.blogs.nouvelobs.com/archive/2011/03/27/fukushima-suite-20-mais-que-se-passe-t-il-dans-le-reacteur-n.html

Et le Pdg de TEPCO est toujours en
fuite...
- (http://www.google.fr/search?hl=fr&client=firefox-a&hs=nCH&rls=org.mozilla%3Afr%3Aofficial&q=pdg+de+tepco+en+fuite&aq=f&aqi=&aql=&oq=)

30 mars

* JAPON : des millions de personne à la merci de la radioactivité

http://www.criirad.org/actualites/dossier2011/japon/30-03_alerte_sanitaire_japon.pdf

* Situation à Fukushima Daiichi :

Réacteur 1 : coeur en fusion, plus d’enceinte de confinement et fuite d’eau contaminée (rayonnement 10 000 fois supérieure à l’habituel rayonnement de l’eau de refroidissement)
réacteur 2 : coeur en fusion, plus d’enceinte de confinement et fuite d’eau contaminée (rayonnement x 10 000 000)
réacteur 3 : coeur en fusion, plus d’enceinte de confinement et fuite d’eau contaminée (rayonnement x 10 000)
réacteur 4 : pas de coeur dans ce réacteur, mais une piscine de combustible qui chauffe de plus en plus et où l’on craint une réaction nucléaire en chaîne

http://www.acro.eu.org/

http://translate.google.fr/translate?js=n&prev=_t&hl=fr&ie=UTF-8&layout=2&eotf=1&sl=en&tl=fr&u=http%3A%2F%2Fwww.bloomberg.com%2Fnews%2F2011-03-27%2Fstatus-reports-on-the-reactors-at-japan-s-fukushima-nuclear-plant-table.html&act=url

* En France, les dépôts au sol d’éléments radioactifs sont très faibles ; ces dépôts vont se cumuler et augmenter jusqu’à « plusieurs milliers de bequerels par m2 » (pour info la limite d’exposition des sols en iode 131 est de 13000 Bq/m2)

PDF - 95.2 ko

* L’Union européenne multiplie par 3 les valeurs limites pour la radioactivité présente dans les denrées alimentaires

http://www.20min.ch/ro/news/suisse/story/Traces-de-radioactivite-a-Geneve-19645573

http://www.greenpeace.org/canada/fr/Blog/mise-jour-de-la-situation-fukushima-au-japon-/blog/34006

31 mars

(Mise à jour le 1er avril)

- Le coeur du réacteur N° 2 est vraisemblablement en train de faire fondre la dalle de métal et de béton qui le soutient

http://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=en&tl=fr&u=http%3A%2F%2Fwww.guardian.co.uk%2Fworld%2F2011%2Fmar%2F29%2Fjapan-lost-race-save-nuclear-reactor
« Japan may have lost race to save nuclear reactor » : http://www.guardian.co.uk/world/2011/mar/29/japan-lost-race-save-nuclear-reactor

Corium->http://fr.wikipedia.org/wiki/Corium

- « Des mois seront nécessaires pour refroidir les réacteurs de Fukushima »

« La gestion des territoires contaminés va être extrêmement difficile et s’étalera sur des décennies »

Extraits de l’audition (pas très musclée) d’André-Claude Lacoste, président de l’Autorité de Sureté Nucléaire, à l’Office parlementaire :
http://www.assemblee-nationale.tv/chaines.html?media=2415&synchro=0Dossier (“Questions sur la situation nucléaire au Japon”)

* La situation dans les zones contaminées :

- Toujours pas d’iode distribué aux japonais en dehors de la zone d’évacuation :
http://fr.canoe.ca/infos/environnement/archives/2011/03/20110331-144627.html

- Dans les villes de Fukushima (295 000 hab) et Iwaki (345 000 hab), les parents ont auto évacués 90% des enfants de moins de 11 ans :
http://translate.google.fr/translate?js=n&prev=_t&hl=fr&ie=UTF-8&layout=2&eotf=1&sl=en&tl=fr&u=http%3A%2F%2Ffukushima.greenaction-japan.org%2F2011%2F03%2F31%2Fcitizen-radiation-monitoring-in-fukushima-prefecture%2F
« Citizen Radiation Monitoring in Fukushima Prefecture » : http://fukushima.greenaction-japan.org/2011/03/31/citizen-radiation-monitoring-in-fukushima-prefecture/

- The Japan Times rapporte que de nombreuses femmes enceintes fuient la région du Tohoku, la plus exposée et même Tokyo, pour aller donner naissance à Osaka, voire plus loin. (28 mars 2011) :
http://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=en&tl=fr&u=http%3A%2F%2Fsearch.japantimes.co.jp%2Fcgi-bin%2Fnn20110328a2.html
« Pregnant women fleeing to Kansai » : http://search.japantimes.co.jp/cgi-bin/nn20110328a2.html

- Toujours pas d’eau dans les magasins de Tokyo, y compris sur Internet :
Ici http://www.suppaiku.com/2011/03/ma-vie-lere-radioactive.html (paragraphe L’eau) et ailleurs, sur de nombreux sites

- Le gouvernement japonais refuse d’élargir la zone d’évacuation (20 km)
http://www.linternaute.com/actualite/depeche/afp/17/739527/tokyo_exclut_d_elargir_la_zone_d_evacuation_a_fukushima.shtml

...alors que l’AIEA recommande un périmètre d’évacuation de 40km minimum

http://translate.google.fr/translate?js=n&prev=_t&hl=fr&ie=UTF-8&layout=2&eotf=1&sl=en&tl=fr&u=http%3A%2F%2Ffukushima.greenaction-japan.org%2F2011%2F04%2F01%2Fiaea-recommends-wider-evacuation-near-japan-nuclear-plant%2F
IAEA Recommends Wider Evacuation Near Japan Nuclear Plant : http://fukushima.greenaction-japan.org/2011/04/01/iaea-recommends-wider-evacuation-near-japan-nuclear-plant/"

- Le ministre japonais de la santé jugé irresponsable
http://translate.google.fr/translate?js=n&prev=_t&hl=fr&ie=UTF-8&layout=2&eotf=1&sl=ja&tl=fr&u=http%3A%2F%2Ffukushima.greenaction-japan.org%2F2011%2F03%2F31%2F553%2F&act=url
« Japan’s Ministry of Health, Labour and Welfare’s position concerning Fukushima Daiichi radioactive releases » : http://fukushima.greenaction-japan.org/2011/03/31/553/

* La situation en France :

- La quantité légale de césium radioactif tolérée dans les aliments est maintenant 5 fois plus grande qu’au Japon :
Nouvelle norme européenne : http://www.presseurop.eu/fr/content/news-brief/577581-l-europe-en-etat-d-urgence-nucleaire
Actuelle norme japonaise : http://www.criirad.org/actualites/dossier2011/japon/11_03_20_Japon_Aliments.pdf (page 3)

- Lyon, Paris, plus prés que Tokyo d’un possible Fukushima :
http://www.lemonde.fr/idees/article/2011/03/29/le-cout-de-l-arrogance_1500125_3232.html

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 3 avril 2011 à 13:15, par youri

    L’armée au secours du nucléaire ? (c’est moi qui souligne - en gras)

    « [...] « L’enseignement principal que l’on peut retirer de Fukushima, estime Bernard Bigot, président de la CEA (Commission à l’énergie atomique et aux énergies alternatives), c’est qu’il n’existe pas de sécurité absolue. C’est l’association de la robustesse d’un concept et d’une organisation capable de faire face à des scénarios extrêmes qui est essentielle ». D’où la nécessité de préparer des responsables bien entraînés à répondre aux éventuels accidents, attentats ou catastrophes naturelles par des exercices réguliers et actualisés. Et d’envisager sans doute des connexions entre les opérateurs des centrales nucléaires et l’armée, capable de mobiliser très vite des moyens adéquats. [...] »

    Source de l’extrait : Les leçons de Fukushima, Le Point.fr - Publié le 03/04/2011 à 10:37 - Modifié le 03/04/2011 à 10:56 - Consulté le dimanche 3 avril à 13h

    à compléter par la lecture de l’entretien de Bernard Laponche avec Charlotte Nordmann (Entre silence et mensonge. Le nucléaire, de la raison d’État au recyclage « écologique ») (cf. mon commentaire précédent)

    et la boucle est bouclée :

    nucléaire militaire > nucléaire civil > catastrophe nucléaire > état d’urgence > armée

  • Le 2 avril 2011 à 21:44, par youri

    « Si le présent de la catastrophe nucléaire n’est pas l’occasion d’une réappropriation collective des enjeux énergétiques, elle est vouée à renforcer encore les dispositifs de pouvoir et de contrôle qui nous dépossèdent chaque jour un peu plus de la maîtrise de notre propre vie. »

    - Réactions, analyses et dossiers sur le site de l’association Global Chance, avec entre autres :

    J’ai vu « l’Esprit du monde », non pas sur un cheval, mais sur un nuage radioactif (...) (Jérôme Vidal et Charlotte Nordmann, Revue internationale des Livres et des idées, n°14, novembre-décembre 2009)

    Entre silence et mensonge. Le nucléaire, de la raison d’État au recyclage « écologique » (Entretien de Bernard Laponche avec Charlotte Nordmann, Revue internationale des Livres et des idées, n°14, novembre-décembre 2009)

    Le vieillissement des installations nucléaires : un processus mal maîtrisé et insuffisamment encadré (Yves Marignac, Contrôle [Revue bimestrielle d’information de l’Autorité de Sûreté Nucléaire], dossier n°184 : « La poursuite d’exploitation des centrales nucléaires », juillet 2009)

    Nucléaire : la grande illusion. Promesses, déboires et menaces (Les Cahiers de Global Chance, n°25, septembre 2008)

    Le réacteur nucléaire EPR : un projet inutile et dangereux (Les Cahiers de Global Chance, n°18, septembre 2004)

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info