[video] Sur le lobbying et la propagande pro-nuk des « Voix du Nucléaire »

382 visites
Lyon Nucléaire

Lors de leurs happening pro—nucléaires sur les places publiques des villes de France et d’ailleurs, le lobby des « Voix du Nucléaire » s’est pathétiquement illustré en proposant des scénettes mettant en scène l’ours polaire Melty et le méchant tyranosaure Dark Peace. En guise d’épitaphe dans son travail de lobbying (à bout de souffle, qu’on aimerait voir crever), on voulait revenir cette une vidéo de 3min30 après une présentation de l’association pro-nuke..

JPEG - 30.3 ko

En 2018, l’association Les Voix du Nucléaire (Voices of nuclear) a été créée par Myrto Tripathi (ancienne cadre chez Areva), et rassemble près de 300 membres, dont d’ancien.nes ingénieur.es de l’industrie nucléaire.

La structure est financée par les dons et adhésions, dont une part importante provient d’Orano et Framatome, qui ont respectivement contribué à hauteur de 10 000 et 95 000 € en 2021, selon le registre de transparence de l’Union européenne. Pour autant, elle considère sa démarche comme « ni lobbyiste ni syndicale, mais plutôt citoyenne ».

On notera que l’association est domiciliée au même endroit qu’une société de « Conseil en stratégie, développement, innovation et communication dans les domaines de l’énergie, du climat et de l’environnement  » également présidée par Myrto Tripathi.

Voix du Nucléaire (VdN) semble constituer la déclinaison française d’un mouvement plus large, relié à l’ONG américaine Environmental Progress. Se présentant comme une association philanthropique désireuse de promouvoir une énergie propre pour le monde entier, celle-ci est en réalité dédiée à la communication d’influence en faveur du nucléaire. Dans ce cadre, elle organise notamment des événements internationaux de promotion, telle la journée « Stand Up For Nuclear ».

– En 2019, VdN se tape le culot de nommer leur évènement «  Nuclear Pride », à Paris.
– En mars 2020, six bénévoles de l’association sont allé.es protester contre l’ouverture de la centrale à gaz fossile de Landivisiau (en Bretagne), afin de dénoncer l’ouverture de capacités fossiles et la fermeture de capacités décarbonées (centrale de Fessenheim).
– L’association a également organisé un rassemblement contre la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim, devant les locaux de Greenpeace France, en mai 2020.
– En juillet 2022, iels ont manifesté pour soutenir l’inclusion du nucléaire dans la taxonomie européenne des investissements durables à Strasbourg. (des opposant.es à l’énergie nucléaire ont également manifesté)
– Les éditions 2021 et 2022 de « Stand Up for Nuclear » se sont tenues sur la place Carnot à Lyon (en 2022, en présence de Zion Lights, l’ancienne porte-parole britannique d’Extinction Rebellion devenue activiste pro nucléaire) ; des opposant.es au nucléaire ont également manifesté quelques heures plus tard.

JPEG - 33.1 ko
à Paris, rassemblement pro-nucléaire devant le siège de Greenpeace (2020)

Visuels « cools », photos de jeunes souriants et discours à la Calimero : sur le site de Stand Up for Nuclear, tout est bon pour renvoyer l’image d’une industrie glamour et injustement mal-aimée. « Seul le nucléaire peut sortir tous les humains de la pauvreté tout en protégeant l’environnement. Malgré cela, en Europe, en Asie et en Amérique du Nord, le nucléaire subit les attaques de militants antinucléaires financés par les industries du gaz naturel et des énergies renouvelables. »

Selon les VdN, les annonces de février 2022 de Macron sur la construction de 6 nouveaux EPR (et 8 à l’étude) se sont faites attendre, après une longue période de procrastination politique. Pour sa part, l’association va plus loin encore et promeut le scénario énergétique TerraWater, qui vise à la construction de 22 nouveaux réacteurs EPR 2 entre 2026 et 2050, puis à partir de 2050, la construction de petits réacteurs modulaires (SMR) et les modèles de 4e génération. En parallèle, il est appelé à prolonger l’exploitation des réacteurs actuels jusqu’à 70 ans.

Après 5 ans d’activité, les VdN sont aujourd’hui « en suspens », en attente de financement pour poursuivre leur activité de lobbying de façon salariée. L’association s’est également félicitée d’avoir atteint son objectif de relancer le nucléaire (notamment suite aux annonces de la COP28 de Macron de faire tripler la production mondiale nucléaire par 3), et souhaite désormais soutenir le passage concret à la réindustrialisation nucléaire française.

En guise d’épitaphe, dans son travail de lobbying, on voulait revenir sur une vidéo de 3min30 produite par les VdN..

Lors de leurs happening sur les places publiques des villes de France et d’ailleurs, VdN s’est pathétiquement illustré en proposant des scénettes mettant en scène l’ours polaire Melty (parce que c’est mignon et que le nucléaire va sauver les ours polaires) et le méchant tyrannosaure Dark Peace.

Fin 2023, VdN faisait une campagne de communication pour adhérer et soutenir (financièrement) l’association, avec des supports visuels et des punchlines faisant référence à l’univers des séries et films : «  Saison 1, Saison 2  », affiches ressemblant à des affiches de films.

C’est dans ce contexte que sort sur la page youtube de l’association une vidéo intitulée Climate Wars épisode 1 : Combat contre le charbon au sabre laser.

La réf est explicite, le début de cette vidéo commence par une inspiration de la phrase fétiche des films (« il y a longtemps » vous connaissez la suite), ainsi que le titre repris du logotype de Star Wars et le fameux texte introductif défilant, avec la musique qui va bien.

L’histoire est simple, le jedi obi wan nucleobi et Melty le padawan vont lutter contre le réchauffement climatique, enfin, surtout contre sa personnalisation version VdN, Dark Vapor et son disciple le tyranoaure DarkPeace.

L’histoire est simple, voir carrément simpliste, Darkpeace est pour le charbon parce que … c’est le mal et darkpeace est méchant. Darkpeace étant contre le nucléaire, c’est forcément qu’il est pour le charbon, la voie du mal opposé à la voie de la raison. Tout le discours est basé sur ce raisonnement que même un film de série Z ferait mieux.

L’histoire est simple, et même ridicule, car Dark vapor est une version fantasmée d’un lobby du charbon et DarkPeace est leur version homme de paille de Greenpeace.

À ce titre, le combat de sabre laser est affligeant de raccourcis fallacieux pro nucléaires de la part de Melty, et de la rhétorique de l’homme de paille concernant Darkpeace. Au point qu’il en devient ironiquement une métaphore des débat twitter stériles

Les VdN ne sont pas à leur première attaque contre Greenpeace, ils avaient déjà manifesté devant les locaux de Greenpeace contre la fermeture de la centrale de Fessenheim. Dans leurs argumentaires, Greenpeace est vu comme un organe de propagande pour le charbon, et aurait des intérêts financiers cachés dans l’éolien et le solaire, sinon pourquoi les défendre ? VdN fait de Greenpeace son ennemi, parce que c’est plus simple de lutter contre une institution que contre le réchauffement climatique.

L’histoire est simple, et xénophobe. En effet la phrase que dit Darkpeace en mourant et faisant référence au charbon est prononcé en allemand, c’est le reflet d’un discours patriotique et anti-allemand présent chez de nombreux pro-nucléaire. La défense d’une industrie se voulant être un fleuron français, se double souvent d’une critique des politiques énergétiques allemandes, pour VdN, l’arrêt du nucléaire en Allemagne serait synonyme d’une politique pro-charbon. Ce discours glisse souvent vers un discours haineux et germanophobe. Sinon, pourquoi faire parler en allemand l’ennemi anti-nucléaire donc pro-charbon.

L’histoire est simple, et ratée. Les VdN ayant annoncé suspendre leurs activités, ce film qui s’achève sur une invitation a adhérer n’a visiblement pas eu l’effet escompté.

Les internets fleurissent de fanfilms amateurs, parodiques ou non, fais avec des bouts de ficelle et avec passion. Amateurices de bon goûts, allez voir ailleurs, vous ne louperez pas grand-chose.

P.-S.

Source : bureburebure.info

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Nucléaire » :

>Programme des rencontres antinucléaire à Bure (17-23 avril)

Des rencontres printanières antinucléaires et anti-autoritaire auront lieu du mercredi 17 au mardi 23 avril 2024 à Bure (55). Au programme : assemblée plénière antinucléaire, promenades, plein d’ateliers, tables de presse, spectacles et 2 soirées concerts (les 20 et 23) ! Venez, ça va être super !!

› Tous les articles "Nucléaire"

Derniers articles de la thématique « Médias » :

>Peña : Visages d’Amérique Latine

Soirée de soutien au Programme de Radio Canut, « Visages d’Amérique Latine ». Samedi 13 avril, à partir de 18h00, à L’Ateliers des Canulars (91 rue Montesquieu, Lyon 7) Entrée libre

› Tous les articles "Médias"