Popouri n°11 - juin 2004

Salut à vous tous et toutes,

Parole, parole,…eh oui, le popouri aussi promet des choses qu’il n’assume pas !! Dans ce numéro il n’y aura donc pas de dossier sur l’immigration et le racisme institutionnel à Lyon. A cause de l’afflux important de contributions (!) nous sommes dans l’obligation de vous dire que nous ne pouvons pas le passer maintenant. Bon, en fait on a complètement glander et donc il n’est pas du tout prêt… (shame on us) On vous fera ce p’tit dossier pour la rentrée popouritesque en… octobre 2004.
Eh oui, cela veut dire qu’il n’y aura pas votre mensuel préféré cet été, puisque la rédaction part aux quatre coins du monde pour faire la promo de ce bidule… Mais, en revanche, vous pourrez noyer votre chagrin et dilapider l’héritage de votre arrière grand-mère à la prochaine fête de soutien qui aura lieu mi octobre. Habile petite accroche pour vous dire que le collectif est en quête perpétuelle de un ou plusieurs mécènes prêts à soulager leurs consciences
charitables !

Sinon, dans ce numéro, ça vous étonnera peut-être mais on parlera répression policière (!) avec en page 3 une offensive des prostitué-e-s de la rue Montrochet contre la police qui les harcèle quotidiennement. Ensuite, Témoins, dans sa rubrique mensuelle, nous racontera (p. 4) une sombre affaire de magouilles politicardes… En page 5, le collectif lyonnais Solidarité Irak nous présente brièvement la situation chaotique de cette contrée pas si lointaine.
Et puis, comme vous les espérez chaque mois, deux pages (6 et 7) de potins de notre chère vie lyonnaise. En page 8, le collectif Blouk-Blouk présente une petite fiche technique pour qu’on fasse ce qu’on veut des mails… et plus l’inverse. Cet article ouvre peut-être une rubrique mensuelle !! Une de plus !
Et là, ça vaut le coup d’aller à la ligne… notre remonteur de moral, qui est aussi une tentacule active du popouri nous a transmis un article sur une assoc de prévention de drogue dans les free party (p. 9, 10, et 11 et 12 aussi).
Et ce mois-ci dans notre partie culture, vous pourrez lire un article sur la nouvelle parution livresque de Tahin Party, à propos de la notion de punition.
Et pour clôturer le tout, le déjà célèbre agenda des faux-plans !

Voilà, bonne lecture, et souvenez-vous que si vous tombez sue des fautes c’est juste parce qu’on s’émancipe de la rigidité académicienne !!

Le popoulit-buro

Petit guide lyonnais Quartiers populaires / Discrimination de classe

Carrément Arnaqueurs et Fourbes

C’est l’histoire abracadabrante d’un immeuble de Vaise situé au 15 de l’ avenue Sidoine Appolinaire.
C’est une histoire qui nous indique clairement comment des organismes collectifs font vraiment n’importe quoi dans leur gestion en se pliant à la logique capitaliste.
Cet immeuble a été construit dans les années 1960 par la Caisse d’ Allocations Familiales de l’arrondissement de Lyon (CAFAL) en vue de loger treize familles très nombreuses qui avaient des difficultés à trouver des appartements (...)

Petit guide lyonnais

Un livre : Pourquoi faudrait-il punir ?

Et voici le nouveau bouquin de tahin party !
La thématique en est la punition, plus particulièrement sous son aspect pénal, c’est à dire étatisé. Bien sûr, parce que c’est la moindre les choses, Baker y dit du mal de la prison. Mais elle met en garde contre le piège de croire que la suppression de la prison apporterait forcément un mieux.
Elle soutient que la prison, à cause de son petit côté archaïque, pourrait bien finir par (presque) disparaître, pour laisser la place à quelque chose de pire. (...)

Petit guide lyonnais Contre-cultures / Fêtes

Entretien avec Radio AXONE et l’assoc KEEP-SMILING

Oyez, oyez notre invitation à gesticuler comme des burinEs en vous massacrant les tympans... Prise de contact avec la scène Hard Tekno sous la conduite de Juhlee et Jean-gab, deux haktivistEs lyonnaisEs aux contrôles de l’émission de radio AXONE et de l’assoc KEEP-SMILING :
Pouvez-vous rappeler l’historique de la scène tekno française ?
En France, la techno house apparaît d’abord dans quelques clubs parisiens dans lesquels les stars actuelles comme Laurent Garnier débutent. Puis, à leur tour, les (...)

Petit guide lyonnais Contre-cultures / Fêtes

Keep Smiling

Le phénomène des soirées techno et raves a toujours été attaqué dès son apparition en France. C’est à la fois pour faire découvrir, comprendre et accepter ce milieu, et pour promouvoir au sein du milieu techno les valeurs comme la fête, la convivialité, le respect de soi et des autres, l’entraide et le soutien, que l’association Keep Smiling (KS) a été créée en 1995 par Jean-Gab.
Partant du constat que certains teufeurs se trouvaient en difficulté et qu’aucune structure de santé n’était présente pour les (...)

Petit guide lyonnais

Des problèmes avec ton proprio ou ton patron ??

Voilà une petite adresse bien utile si nous avons des doutes ou des questions par rapport à nos droits dans la vie quotidienne. Une petite association croix-roussienne peut nous aider dans notre rapport au code du travail, au code civil,... bref, à toutes ces choses qui régissent notre vie alors qu’on les connaît très peu ou pas du tout.
Cette initiative est fort intéressante parce que c’est aussi en connaissant ses droits qu’on peut se défendre. Par exemple, il est bon de connaître les recours (...)

Petit guide lyonnais

Réseau de vigilance des libertés publiques sur l’agglomération lyonnaise

Il y a plus d’un an déjà que le réseau de vigilance existe. Cette initiative s’est construite sur le constat que les violences policières en tout genre (harcèlement, contrôles au faciès, répressions des manifs...) ont tendance à s’accentuer, ce qui ne veut pas dire qu’il y en avait pas avant... au contraire.
Pour contacter le réseau de vigilance, le mail est : vigilancelyon at rezo.net.
En cas de violences policières, en urgence, téléphonez au : (...)

Petit guide lyonnais

Nettoyage méthodique de la vie croix-roussienne... suite...

Voilà, ça faisait un petit bout de temps que le bar, le P’tit Truc - rue de l’anonciade, se demandait si nos ami-e-s de la préfecture chômaient en ces jours où il n’y a de travail pour pas grand monde (même pas pour ceux et celles qui veulent !!).
La réponse a été claire... 8 jours de fermeture administrative pour un soit-disant tapage nocturne.
Nos bureaucrates n’abandonnent décidément pas les bonnes vieilles méthodes qu’ils systématisent sur les Pentes de la Croix-Rousse. Ça fait déjà 2 ans (voir le (...)

Petit guide lyonnais Quartiers populaires / Discrimination de classe

La voix de nos maîtres

Comme « bulletin mensuel gratuit d’information sur la région lyonnaise », le popouri a dû faire face dès sa création à une rude concurrence : celle de Lyon Citoyen.
Lyon Citoyen sort aussi tous les mois... et à plusieurs milliers d’exemplaires. Lyon Citoyen aussi c’est gratuit... et ça arrive souvent directement dans les boîtes aux lettres. Il y a plein d’images aussi... mais en couleur. Lyon Citoyen aussi fait de la propagande... mais elle est municipale. Dans le numéro de mai on nous propose plus (...)

Petit guide lyonnais

Alors, ce logiciel de messagerie, qu’est-ce que c’est, c’est vous, c’est moi, c’est la France, le monde, qu’est-ce que c’est ?

Les ateliers bloukblouk, pour en profiter il faut se déplacer. Et ça c’est pas facile. Mais heureusement popouri ouvre ses pages aux divagations bloukbloukiennes.
Pour lire le courrier électronique, on peut utiliser autre chose qu’un navigateur internet, on peut utiliser un logiciel de messagerie par exemple.
Oui mais alors là, attention, je vous arrête, parce que... il serait peut-être souhaitable d’éclairer un petit peu la lanterne de nos amis lecteurs, sinon tout cela peut paraître un peu (...)

Petit guide lyonnais Quartiers populaires / Discrimination de classe

Nous ne voulons plus de la méthode GESTAPO !

Lyon, le 12 mai 2004.
Depuis un mois, nous subissons de multiples violences de la part des différentes polices : harcèlements, contrôles, déplacements, menaces, enlèvement des véhicules, abus lors des gardes à vue, vol de notre argent, insultes racistes, chasse au client.
Plus particulièrement, nous dénonçons les pratiques extrêmement violentes et le harcèlement de la BAC. Nuit et jour, ils interviennent sur le terrain, se faisant parfois passer pour des clients pour nous interpeller ou se servant du (...)

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info