Popouri n°16 - avril 2005

Le popoulit-büro, dans sa grande modestie et son respect de l’ordre public, n’a pas sorti le numéro de mars afin de ne pas créer d’émeutes à sa parution. Et oui, ça aurait été notre numéro anniversaire « 2 ans déjà » ! Et tout le monde aurait bien sûr voulu se l’arracher… Bref, vous profiterez d’autant plus de ce numéro.

Donc, pour ce mois-ci, on vous parlera avant tout du festival des Résistances qui aura lieu jusqu’au mois de mai. Organisé par un collectif autonome (p3), il regroupe des
actions contre les forums sur les biotechnologies Biovision et Biosquare qui se tiendront bientôt à Lyon, et leurs impacts économiques, sociaux, écologiques … (p 4 et 5). Ce festival veut également aborder le thème des frontières, qui sont toujours plus proches de nous qu’on ne le croit (p6 et 7). La résistance au sommet mondial du G8 qui se tiendra en Ecosse au mois de juillet commencera aussi à se préparer. On saisit l’occasion pour vous proposer un petit article sur la différence entre les manifestations tristes et celles qui peuvent être joyeuses (p 11). L’actualité de la vie lyonnaise a toujours sa place dans les pop’potins des pages centrales (p8 et 9). Et vous saurez ensuite (si vous lisez les pages dans l’ordre de leur numérotation…) comment crypter vos mails pour plus de confidentialité sur le web grâce à la rubrique interactive du popouri assurée par le collectif BloukBlouk (p10). Enfin, on finit par un commentaire à partir du documentaire Le cauchemar de Darwin, ça se passe en Tanzanie mais décidément, les frontières ne sont pas toujours où on le pense (p 12 et 13).

Voilà pour le menu de ce numéro. Sinon, vous serez sans doute bientôt invité-es à nous soutenir à l’occasion d’une fête ou quelque chose dans le genre, parce qu’on est à nouveau ruiné-es ! On en profite aussi pour vous rappeler que tout article, info, commentaire ou participation en chair et en os…sont les bienvenu-es !

Bonne lecture,
le popoulit-büro.

Petit guide lyonnais Résistances et solidarités internationales

Programme du Festival des Résistances

Résistances à BIOVISION/BIOSQUARE
Dimanche 10 avril
12h02 : PIQUE NIQUE CITADIN, place Bahadourian puis départ
13H33 : GUERILLA JARDINIERE, deambulation festive Toute la journée : CYBERATTAQUE sur internet
Lundi 11 avril
17h34 : NON A BIOPOGNON ! rdv place du général Leclerc pour aller ensemble contester le sommet Biovision
20h30 : LES O.G.M, LES BIOTECHNONOLOGIES, ET LES BREVETS SUR LE VIVANT, débat avec S.Menigot, J.P.Berland et O.Keller, hang’art
Mardi 12 avril
18h58 : L’IMPOSTURE DES (...)

Petit guide lyonnais Capitalisme / Consumérisme

Collectif des Résistances de Lyon

Les Résistances, c’est un collectif militant informel, sans chef ni hiérarchie, sans statut officiel, c’est un groupe affinitaire où toutes les bonnes volontés peuvent converger. Tout individu est libre de venir et de partager son point de vue sans adhérer à une doctrine quelconque.
Notre ville est traditionnellement considérée comme résistante et elle dispose d’un réseau militant dense et complexe. Nous souhaitons réunir le plus grand nombre possible de personnes issues de ce réseau, dans une (...)

Petit guide lyonnais Capitalisme / Consumérisme

Biovision / Biosquare ou « la grande kermesse des biocidaires »

Un sondage effectué en France en août 2000 montrait que 73 % des personnes interrogées se déclaraient opposées aux OGM. Cependant, les gouvernements successifs de droite comme de gauche ont persisté à autoriser les essais de culture OGM en plein champs... souvent en catimini.
La compétitivité de la recherche agronomique ainsi que celle de l’agriculture française serait en jeu, nous dit-on...
Méprisant délibérément l’avis de leurs concitoyens, nos représentants politiques foulent aux pieds le fondement (...)

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info