Grève des Femmes pour l’Egalité le 8 mars à 15h40

1000 visites
1 complément

La journée du 8 mars ne se « fête » pas par un cadeau ou une distribution de fleurs, ce n’est pas la journée de « la femme » mais la journée internationale de lutte pour les droits des femmes.
Pour refuser le travail gratuit et exiger l’égalité professionnelle, nous appelons à des arrêts de travail à 15h40 dans toute la France et sur tous les lieux de travail.

En 2019, le contexte politique, social et économique international comme national n’offre pas de répit pour tout·e·s celles et ceux qui œuvrent à plus d’égalité et de justice sociale. La banalisation des idées d’extrême droite, la montée conservatrice dans les élections (dans différents pays européens notamment), la répression du mouvement social sont des signes inquiétants pour nos droits.

Pour refuser le travail gratuit et exiger l’égalité professionnelle, nous appelons à des arrêts de travail à 15h40 dans toute la France et sur tous les lieux de travail.

Montrons que nous devons toutes et tous rester solidaires, vigilant·e·s et dans la lutte pour renforcer nos acquis et obtenir de nouveaux droits.

Pourquoi faire grève à 15h40 ?

15h40, c’est l’heure à laquelle les femmes arrêtent d’être payées chaque jour compte tenu des inégalités salariales avec les hommes, sur la base d’une journée standard (9h – 12h30/13h30 – 17h).

- Nous représentons 52% de la population française
- Nous sommes caissières, enseignantes, agentes d’entretien, administratives, secrétaires, infirmières, aides à domicile, assistantes maternelles, travailleuses sociales, sage-femmes, hôtesses, étudiantes, ingénieures, techniciennes, ouvrières, employées ou cadres...
- Nos métiers sont dévalorisés, invisibilisés, mal rémunérés et leur pénibilité n’est pas reconnue, avec un salaire inférieur à celui des hommes.
- Nous sommes à temps partiel subi avec un salaire partiel.
- Nous réalisons encore en moyenne 20 h de tâches ménagères et éducatives par semaine.
- Nous sommes retraitées et notre pension est de 40% inférieure à celle des hommes.
- Nous combattons de longue date la précarité.
- Nous sommes des femmes et au travail, dans la rue ou chez nous, nous sommes confrontées à des violences sexistes et sexuelles.
- Nous sommes des Brésiliennes, des Espagnoles, des Iraniennes, des Argentines, des Polonaises, des Indiennes, des Etats-Uniennes... en lutte contre les réactionnaires et conservateurs au pouvoir.
- Nous sommes, partout dans le monde, solidaires de toutes les femmes qui se battent pour leurs droits.

Pour dire que nous exigeons nos droits. Pour exiger que notre travail soit reconnu et rémunéré.

Pour imposer la fin des violences et garantir nos libertés de choix. Pour gagner l’égalité.

Pour faire entendre nos revendications.

En 2019, nous voulons :

-  l’égalité salariale et la revalorisation des salaires dans les métiers à prédominance féminine ;
-  la fin des violences sexuelles et sexistes à l’égard des femmes : au travail, dans l’espace public comme à la maison ;
-  la garantie du droit d’accès à l’avortement et à la contraception dont la légitimité est sans cesse remise en cause ;
-  un égal accès à la santé et aux services publics notamment l’accès à la PMA pour tou·te·s ;
-  le partage des tâches domestiques ;
-  une prise en charge égalitaire de la petite enfance et des personnes âgées dépendantes et le développement de services publics de qualité pour leur accueil ;
-  des politiques volontaristes contre les stéréotypes de genre : à l’école, dans les médias, dans la vie publique et privée.

Pour dire que nous exigeons nos droits. Pour exiger que notre travail soit reconnu et rémunéré.

Pour imposer la fin des violences et garantir nos libertés de choix. Pour gagner l’égalité. Pour

faire entendre nos revendications.

Nous appelons à une grève féministe ce 8 mars et continuons la lutte pour plus de droits !

P.-S.

Signataires : Planning Familial, Cabiria, Femmes égalité, Filactions, FRISSE, Lesbian & Gay Pride de Lyon, Collectif Metoo Lyon, LDH, Union Départementale CGT Rhône, FSU 69, Solidaires Rhône, Sud Education 69, Sud Santé Sociaux 69, Solidaires Retraité·es, AL, CGA, Ensemble !, Groupe Graine d’Anar (FA), NPA, Parti de Gauche...

vendredi 8 mars 2019

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 7 mars à 09:07, par ZoraLouise

    Et nous poursuivrons en rejoignant la manifestation non mixte ! C’était une évidence mais c’est important de préciser !!

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Rapports sociaux de genre » :

› Tous les articles "Rapports sociaux de genre"