À Vénissieux, 150 places d’hébergement pour les demandeurs d’asile vont disparaître

1480 visites

Le centre de Vénissieux a été ouvert comme Centre d’accueil et d’Orientation en Octobre 2016, lors du démantèlement de la Jungle de calais. Il a été transformé en centre d’hébergement au printemps 2018. Ses 150 places devaient rester ouvertes tout l’été.

Ce n’est pas du goût de la maire Michèle Picard (PCF) qui, approuvée en cela par la préfecture, ne renouvellera pas le bail précaire. La raison évoquée dans la presse est que l’accueil des réfugiés apporterait de nouvelles difficultés dans un quartier déjà considéré comme difficile.

La mairie tente tant bien que mal de se dédouaner de cette intervention en feintant d’ignorer les problèmes hébergement que connaît la métropole lyonnaise, notamment sur la question migratoire. Elle souligne aussi que ce lieu d’hébergement serait un frein à la rénovation du quartier.

Le problème d’accueil n’est vraiment pas prêt d’être résolu cet été.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Migrations / Sans-papiers » :

› Tous les articles "Migrations / Sans-papiers"

Derniers articles de la thématique « Logement / Squat » :

>9 avril 1992 : un César pour les squatteurs

Un bout d’histoire des luttes sur logement au début des années 90 à la Croix-Rousse à travers des événements survenus autour de l’inauguration de l’immeuble du « Patineur » dans le sillage de l’expulsion du squat le Rap’Thou.

>Le collectif solidarités cusset fête ses un an !

Le 17 mars 2021 nous a été confirmée l’expulsion sans délai de l’Île Égalité, lieu de solidarités du Collectif Solidarités Cusset, situé au 6 rue de l’Égalité à Villeurbanne. Pour contester cette décision ainsi que l’interdiction préfectorale du Carnaval contre toutes les expulsions, nous vous invitons à un...

>Appel à rassemblement contre l’expulsion du Maria, le vendredi 9 avril

Malgré les promesses de la Métropole de « 0 remises à la rue », son bailleur public Grand Lyon Habitat demande une expulsion sans délai pour les habitant·e·s du squat le Maria Carré, malgré une extension de la trêve hivernale jusqu’au 31 mai. Plusieurs dizaines de personnes, dont de nombreuses familles avec...

› Tous les articles "Logement / Squat"