Acte XXVI : manifestation nationale des Gilets Jaunes à Lyon le samedi 11 mai

7786 visites
Gilets Jaunes

Après 26 semaines de mobilisation contre les réformes antisociales et autoritaires de Macron, après les violences policières normalisées, manifestation nationale à Lyon ce samedi 11 mai, place Bellecour, à 14h00.

  • Tant bien que mal, une petite partie des manifestant·es a réussi à atteindre Gerland pour lancer le BBQ

    JPEG - 266.1 ko
  • Affrontement et gazage au niveau de la Halle Tony Garnier

    Toujours quelques centaines de gilets jaunes encerclés par un grand dispositif policier rue commandant Ayasse, puis dispersés à grand renfort de gaz lacrymos au niveau des quais de Rhône

    JPEG - 3.7 Mo
  • La manif est toujours dirigée vers Gerland par la police, gazant la queue de cortège pour accélerer la marche des derniers manifestants

    Quelques centaines de gilets jaunes se font toujours pousser en direction de Gerland.

    JPEG - 4.2 Mo
    JPEG - 3.1 Mo
  • Reprise des tirs de lacrymos au niveau des quais

    La BAC remonte au contact des manifestants sur le haut des quais. La manifestation est poussée vers le sud à grands coups de gaz lacrymos.
    La préfecture annonce déjà 7 arrestations.

  • Quais du Rhône : après s’être bien défoulée sur les manifestants, la BAC se replie, remplacée par les CRS

    Deux arrestations confirmées.
    Une sortie semble possible par le sud.

    PNG - 871.6 ko
    PNG - 848.6 ko
    PNG - 572.8 ko
    Sniper surveillant la nasse
  • Matraquage violent de manifestants par la BAC sur les quais de Rhône à Lyon

    Toute tentative de sortie de la nasse échoue sous les coups de matraques de la BAC. Des baceux s’acharnent sur des manifestants à terre. Trois baceux matraquent violemment un gilet jaune contre un mur. La BAC en roue libre cette après-midi.
    Une arrestation au moins. Intervention des pompiers.

    JPEG - 3.2 Mo
    JPEG - 2 Mo
    JPEG - 234.8 ko
  • Gazage sur les quais, des renforts de flics arrivent par le sud du cortège

    Affrontements sur le sud du cortège, voltigeurs et baceux se déploient.

  • Le cortège est toujours bloqué au niveau du pont de Perrache

    Les diverses voies de sortie potentielles sont toujours contrôlées par les flics, présents en nombre, qui bloquent tout passage. C’est une nasse qui se forme progressivement, pendant que le nombre de policiers présents semble se multiplier encore.

    JPEG - 2.6 Mo
    JPEG - 414.1 ko

    Derrière les flics font une zone de vide en poussant les gens jusqu’à la clinique Saint Luc Saint Joseph.

    JPEG - 2.8 Mo
  • Les flics annoncent que « suite aux incidents » ayant émaillé la manif, le cortège sera dirigé vers Gerland

    Excuse toutes trouvée pour les flics, qui, semaine après semaine, suivent le même schéma et contrecarrent les trajets déposés pour imposer aux manifestants des fins de manifs à Gerland.

    JPEG - 2.5 Mo
    « encore dupes des manifs déclarées »
    JPEG - 3.3 Mo
  • Le cortège, après une nouvelle tentative, est bloqué au niveau du pont de Perrache

    Le cortège est pris en étau entre deux canons à eau. Très forte présence de la BAC tout autour de la manif.
    De nombreux blessés sont à déplorer, dont plusieurs graves.

    JPEG - 2.4 Mo
    JPEG - 401 ko
    JPEG - 2.5 Mo
    JPEG - 288.4 ko
    JPEG - 641 ko
    JPEG - 2.3 Mo
    JPEG - 64.7 ko
  • Gazage massif des abords de la clinique St Joseph : mais que fait la police ?

    Alors que le préfet appelle bien gentiment à prendre garde aux éléments violents présents en tête de cortège cet après midi à Lyon, la clinique St Joseph semble en effet avoir été prise d’assaut par de nombreux équipages de police, à coups de tirs de lacrymos à répétition. Castaner, un petit mot ?

    PNG - 45.8 ko
    JPEG - 1.7 Mo
    JPEG - 2 Mo
    JPEG - 434 ko
  • Annonce de dispersion du cortège exigé par la Pref à Berthelot : charge, lacrymos et LBD

    Fusées rouges de dispersion, et bloquage de l’avenue Berthelot par les flics, qui tentent la dispersion forcée du cortège sur décision de la Préfecture.
    Une partie de la manif tente de faire demi-tour ou de se frayer un passage par les quais, mais les flics sont présents en nombre un peu partout et essayent de bloquer toute tentative.

    JPEG - 2.7 Mo
    JPEG - 1.7 Mo
    JPEG - 2.3 Mo

    La police en profite pour noyer le cortège sous les lacrymos justes sous les fenêtres de l’hôpital Saint Luc saint joseph.

  • Situation tendue à Lyon : charge de la BAC rue de l’Université et charge des CRS sur les quais

    Le tout toujours agrémenté d’une bonne dose de lacrymos

    JPEG - 3.1 Mo
    JPEG - 1 Mo
    JPEG - 1.7 Mo
    JPEG - 2 Mo
    JPEG - 1.7 Mo
  • Grosse présence de BACeux et CRS lourdement équipés en direction des universités

    Nouvelles salves de lacrymos à répétition devant Lyon 3, pendant que BAC et CRS se placent en embuscade autour des bâtiments de l’université.
    Au moins un nouveau blessé, à la tête, serait à déplorer.

    JPEG - 1.5 Mo
  • Les quais Claude Bernard noyés sous les gaz lacrymos

    Le pont de la Guillotière toujours bloqué dans les deux sens, pendant que les flics multiplient les lancers de lacrymos sur les quais, alors que la manif arrive tant bien que mal au niveau des facs.

    JPEG - 1.7 Mo
    JPEG - 2.9 Mo
  • Nombreux tirs de lacrymos au niveau de la Guillotière

    « On est plus chauds, plus chauds que les lacrymos »
    Les flics sèment la panique dans le cortège, lancer de lacrymos à tout va, manifestants visés au flashball... Mais c’est encore insuffisant pour saper la motivation du cortège.
    Quelques blessés légers à déplorer.

    JPEG - 1.4 Mo
    JPEG - 1.9 Mo
    JPEG - 2.2 Mo
  • Premiers gaz lacrymos à l’avant de la manif, presque arrivée à Guillotière

    Gros déploiement de GMs au niveau de la Guillotière, qui bloquent l’accès au pont de la Guill.
    Les lacymos, bien que vite dissipées par le vent, semblent particulièrement violents aujourd’hui.

    JPEG - 3.8 Mo
    JPEG - 265.8 ko
  • Le cortège est plusieurs fois bloqué dans sa lancée par les GMs au niveau de la Pref

    « Tout le monde déteste Castaner »
    Très gros dispositif policier à l’arrivée du cortège devant la Préfecture, et situation toujours tendue suite aux nombreux arrêts forcés du cortège.

    JPEG - 1.8 Mo
    JPEG - 1.2 Mo
    JPEG - 313 ko
  • Un canon a eau attend les manifestants de l’autre côté du pont

    « Tout le monde déteste la police »
    La situation se tend un peu dans le cortège à la vue du canon à eau et à l’arrivée de deux nouveaux équipages de CRS équipés à ’avant du cortège.

    JPEG - 3.2 Mo
    JPEG - 2.9 Mo
    JPEG - 5.4 Mo
  • La manif traverse le pont Morand, rejoint par un cortège « Marche pour le climat »

    « Ah Anticapitaliste »
    « Emmanuel Macron, oh tête de con, on vient te chercher chez toi »

    JPEG - 3.4 Mo
  • Les GMs , bien équipés, rejoignent le cortège au pas de course pendant que l’hélico fait son entrée

    « On est là, on est là, et si Macron le veut pas, on est là pour l’honneur des travailleurs »
    La tête de la manif arrive au niveau du pont Morand, pendant que les motards remontent le cortège

    JPEG - 337.2 ko
  • La tête du cortège arrive au niveau du pont de Lafayette

    « Emmanuel Macron, on va tuer ton quinquennat »
    Toutes les rues intérieures de la Presqu’île sont bloquées par des CRS et GMs jusqu’à Hotel de Ville, pour empêcher toute modification du parcours

    JPEG - 5.1 Mo
    JPEG - 5.7 Mo
  • La manif continue sa marche dans une ambiance de plus en plus tendue

    Huées des manifestants aux abords de l’Hotel Dieu, hôpital réintégré en temple du capitalisme bourgeois.
    Attention, présence de voltigeurs à motos dans les rues perpendiculaires au parcours

    JPEG - 3.2 Mo
    JPEG - 6.4 Mo
    JPEG - 3.1 Mo
  • Le cortège passe devant Antonin Poncet et remonte les quais du Rhône direction Hotel de Ville

    « Et tout le monde déteste la police »

    JPEG - 4.2 Mo
    JPEG - 2.8 Mo
  • La manif se met en route direction Antonin Poncet

    La grêle n’aura pas eu raison des coeurs les plus téméraires, et c’est un cortège toujours jaune de monde qui quitte la place Bellecour, sous l’oeil des voltigeurs, qui contrôlent toujours l’accès au cortège.

    JPEG - 3.8 Mo
    JPEG - 2.4 Mo
  • Les street-medics, encore une fois présents en nombre se préparent

    JPEG - 5 Mo
  • A Lyon, des gilets jaunes se rassemblent déjà en masse place Bellecour

    Très gros dispositif policier aux abords de la manif, avec de nombreux contrôles et fouilles ciblées au niveau des différents accès de la place.
    Attention, quelques groupes de fafs ont également été aperçus aux abords de la place.

    JPEG - 5.3 Mo
    JPEG - 3 Mo

Ce samedi 11 mai, un appel national des « Gilets Jaunes » a été lancé pour une grande manifestation à Lyon, au départ de la place Bellecour à 14h00.

JPEG - 105.9 ko
Le parcours déposé (!) de l’acte XXVI à Lyon
JPEG - 115.4 ko
La superbe (sic) communication de la préfecture sur les « zones interdites »

Attention à vous, risque de présence significative de l’extrême-droite à cette manifestation en raison de la tenue d’un concert NSBM dans la région lyonnaise le soir-même (même situation que le 9 février dernier).

JPEG - 72.6 ko

Pour l’acte XXVI, la présence des forces de l’ordre est renforcée à Lyon. Selon nos informations, gendarmes et policiers seront mobilisés, dans la capitale des Gaules, dans une ampleur inédite depuis le début du mouvement.

Des contrôles vont être menés par les forces de l’ordre, d’ici au départ du cortège, dans divers lieux stratégiques : à la sortie des trains et autour des gares ou encore aux barrières de péage de l’agglomération lyonnaise notamment.

« On préfère anticiper tout débordement. Notre objectif est que la manifestation puisse se tenir dans de bonnes conditions », précise la préfecture.

Source : progrès 10/05/2019


- Article « Gilets Jaunes » de la semaine sur Rebellyon :

Acte XXV à Lyon : Convergence Youth for Climate et Gilets Jaunes !

Cette semaine, à l’appel de nombreuses organisations de jeunesse et des groupes Gilets Jaunes, la manifestation sera conjointe entre le mouvement « Youth for Climate » et les Gilets Jaunes. Pour une justice sociale et durable, toutes et tous à Jean Macé ce samedi 4 mai à (...)

5 mai

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Gilets Jaunes » :

>Le bouleversement des Gilets Jaunes

Cela fait maintenant plus de six mois que le mouvement des Gilets Jaunes a pris forme et s’est déployé sur le territoire. A bien des égards ce mouvement a pris une ampleur historique, par sa longévité, par sa cadence maintenue actes après actes, par son hétérogénéité, par sa conflictualité, par la...

› Tous les articles "Gilets Jaunes"

Derniers articles de la thématique « Salariat - précariat » :

>La Garantie Jeunes, pour réduire les chiffres de la pauvreté

Un retour sur mon expérience dans le programme « Garantie Jeunes » de la MLJ [Mission Locale Jeunes], qui officiellement permet aux jeunes en difficulté de s’insérer dans la société. Mon expérience en tant que personne neuroatypique et trans dans un monde qui te rentre de force dans un moule, qui ne...

› Tous les articles "Salariat - précariat"