Affichage libre : procès en série

1465 visites
4 compléments

Saviez-vous que la ville de Lyon s’appliquait à faire disparaître le principal moyen d’information et d’expression de toute la culture associative, militante et artistique ?

AFFICHAGE LIBRE
PROCÈS D’ORGANISATEURS DE CONCERTS
(SUITE)

Saviez-vous que la ville de Lyon s’appliquait à faire disparaître le principal moyen d’information et d’expression de toute la culture associative, militante et artistique ?

En effet, depuis la mise en place de l’unité "Cadre de Vie" en 2007, la municipalité a décidé d’éradiquer l’affichage libre, considéré comme une simple pollution visuelle (enquêtes acharnées et disproportionnées, pluie d’amendes et de procès).

Après le procès intenté à la salle le Sonic fin Janvier 2008, la Ville tourne ses attaques directement contre les petites structures.

L’association Barbe à Pop ouvrait le bal et passait en procès le Jeudi 19 Juin. A peine septembre est-il arrivé que voici 3 autres procès annoncés, ceux des assos Ostrobotnie, Dadada Org et "S’étant Chaussée, [...]" !

Dans le même temps, les panneaux d’affichage libre, réservés aux structures à but non lucratif, continuent d’être recouverts systématiquement par les grandes structures commerciales.

Pour nous, l’affichage libre est un droit : le droit à la liberté d’expression.

Réprimer l’affichage libre, c’est ni plus ni moins une atteinte à la liberté d’expression.

La ville de Monsieur Collomb est aussi notre ville, et nous n’avons pas la même notion de la propreté, qui est une valeur bien relative.

Après les lois « anti-bruit », les caméras de vidéo-surveillance qui contrôlent nos vies, voici l’opération « ville propre » qui gère notre pensée : que sont quelques affiches A3 face à des pubs de quatre par trois mètres de long, des milliers de panneaux Decaux et d’enseignes ? La pub est partout, elle envahit notre espace, nos cerveaux. Elle est légale parce qu’elle rapporte beaucoup de fric. Pour nous la saleté commence ici.

VENEZ SOUTENIR LA LIBERTÉ D’EXPRESSION !!!

Toutes et tous au Palais de Justice pour les procès de l’affichage libre :
Jeudi 23 Octobre, Jeudi 6 Novembre et Jeudi 13 Novembre à 8h30 !

67, Rue Servient 69003 Lyon Salle B Rez-de-jardin

Tram : Palais de Justice - Mairie du 3e / Métro : Place Guichard / Bus : Saxe-Préfecture

http://affichagelibre.lyon.free.fr/

Procès à venir :

- Jeudi 23 Octobre : Procès de Pierre de l’asso Ostrobotnie (suite à l’opposition au paiement d’amendes pour "collage sauvage").

- Jeudi 6 Novembre : Procès de Damien de l’asso Dadada Org (aka Chewbacca, Rature, Bronzy McDada ; suite à l’opposition au paiement d’amendes pour "collage sauvage").

- Jeudi 13 Novembre : Procès de Stéphane de l’asso "S’étant chaussée, [...]" (pour "collage sauvage").

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 12 novembre 2008 à 15:36, par Zorglub

    Jeudi 13 Novembre : Procès de Stéphane de l’asso « S’étant chaussée, [...] » pour « collage sauvage ».

    C’est demain matin !

    N’hésitez pas à venir soutenir l’affichage libre et l’asso « S’étant chaussée, [...] », si le coeur (ou la raison) vous en dit !
    Fight & support.
    On compte sur VOUS.

    RV à 8 H 30 devant le Palais de Justice (le procès est annoncé à 9 Heures, mais il y aura des portiques de sécurité à passer).

    Palais de Justice
    7, Rue Servient
    69003 Lyon
    Salle B Rez-de-jardin

    Tram : Palais de Justice - Mairie du 3e / Métro : Place Guichard / Bus : Saxe-Préfecture

  • Le 8 novembre 2008 à 15:13, par Ignition

    Le juge/le Parquet a requis 50 Euros par amende (il y en a 3) au lieu
    des 35 Euros de départ, suite à l’opposition de Damien de l’asso Dadada Org.

    Damien se défend en disant que ce n’est pas lui qui a scotché ces 3
    affiches, celles-ci étant données à des bénévoles et que n’importe qui
    peut les photocopier (après les avoir trouvées sur internet, ou ailleurs).

    L’avocat de Damien et du collectif Affichage Libre, Maître Couderc, met
    en avant les imprécisions et autres « erreurs » du procès-verbal (selon
    lui, et textes de loi à l’appui, l’infraction n’est pas suffisamment
    caractérisée, puisque il n’apparaît pas clairement sur quel type
    d’endroit ces affiches ont été collées (mur aveugle ? ...) et qu’il est
    aussi fait référence à des articles de loi ... qui ne correspondent pas
    à ladite infraction).

    Ensuite Couderc revient sur 2 des attendus du procès de Seb de l’asso
    Barbe à Pop qui lui avaient valu d’être tout de même reconnu coupable
    lors de son procès en opposition :
    - sur le fait que de telles associations ne peuvent pas être considérées
    comme étant à but lucratif sous prétexte qu’il y a un prix d’entrée et
    de l’argent en jeu, de supposés « bénéfices » (ainsi la Croix-Rouge et la
    Cimade, toutes 2 assos loi 1901, brassent-elles énormément d’argent,
    font des bénéfices, sans pour autant être considérées comme étant "à but
    lucratif« ). Non, non, il n’y a pas »d’enrichissement personnel" (!).
    - enfin, il revient sur le fait que des fonctionnaires de Police
    seraient suffisamment bien informés de la loi pour ne pas se tromper
    lorsqu’ils dressent un procès-verbal. Or, en l’occurrence, c’est bien à
    eux (à l’accusation, au Ministère Public) qu’il revient de faire preuve
    de la culpabilité du contrevenant. Mais, justement, dès lors que
    l’infraction n’est pas clairement/suffisamment caractérisée, on ne peut
    pas dire qu’elle existe réellement au yeux de la loi. Ce qui est le cas.

    *Le délibéré sera rendu le Jeudi 18 Décembre.*

    Pour info, 2 autres procès pour collage sauvage vont avoir lieu :
    - l’un le Jeudi 13 Novembre : Procès de Stéphane de l’asso "S’étant
    chaussée, [...]« pour »collage sauvage".

    - l’autre le Jeudi 11 Décembre : Procès de Cola de l’asso Dadada Org. suite à l’opposition au paiement d’amendes pour « collage sauvage ».
    Et 2 concerts de soutien au Collectif Affichage Libre vont aussi avoir lieu :
    - Samedi 22 novembre, 20h Au café De l’Autre coté du Pont 25, cours Gambetta Lyon 3e (métro Guillotière) (prix conseillé : 5 euros) Bronzy Mc Dada + Guests + Ciné-Concert : Recorded Home
    - Samedi 20 Décembre @ GRRRND ZERO VAISE (Prog + infos à venir !!!). * Le délibéré du procès de Pierre Zozzal de l’asso Ostrobotnie aura sans doute lieu en Janvier.
    Et Seb de l’asso Barbe à Pop a fait appel du délibéré de son procès. Nouveau procès en appel dans 6 mois environ !
    *La lutte continue, malgré tout, et sous les bombes procédurières.* **

  • Le 25 octobre 2008 à 03:14

    On peut trouver ce visuel sur Rebellyon, notamment dans « contenu militant » au début de cet article Où trouver des illustrations sur internet ?, où l’on peut enregistrer l’image « MURS BLANCS - PEUPLE MUET »(qui doit correspondre en gros pour une affiche A4) ou télécharger celles du site du Collectif Affichage Libre de 2001.

    Merci de ta demande, car pour une liberté d’expression indispensable, désormais on va voir fleurir ce visuel sur chacune des affiches collées sur les murs !

  • Le 24 octobre 2008 à 18:39

    Où peut-on trouver le fameux visuel « murs blancs, peuple muet » dans une résolution compatible avec un tirage en A4 ?
    Il faudrait prendre l’habitude, lorsque nous sortons coller pour nos manifs, nos projections, nos concerts, d’en rajouter une couche pour la liberté d’expression.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Répression - prisons » :

>Naissance de Ricardo Flores Magon le 16 septembre 1874

Olt nous présente en BD la vie de l’anarchiste mexicain Ricardo Flores Magon, né le 16 septembre 1874 à San Antonio Eloxochitlán (Oaxaca) et assassiné le 21 novembre 1922 au pénitencier de Leavenworth (Kansas, États-Unis). Précurseur de la Révolution mexicaine, son mot d’ordre était « Tierra y Libertad ...

› Tous les articles "Répression - prisons"