Aller à la guerre en métro ; Résistons ensemble juillet-août, n° 143

352 visites

Le bulletin no 143, juillet/août 2015 du petit journal mobile recto-verso A4 du réseau Résistons ensemble contre les violences policières et sécuritaires est sorti. Pour lire l’intégralité et télécharger ce bulletin mis en page au format pdf : http://resistons.lautre.net/spip.php?article552.

Aller à la guerre en métro

C’est simple. Vous descendez à la station Stalingrad, La Chapelle ou Gare d’Austerlitz… et ça y est, vous êtes sur le champ de bataille. Pas question d’y appliquer les conventions de Genève de 1949 : « l’obligation de traiter humainement les prisonniers, la torture et tous les actes de pression physique ou psychologique sur ces derniers sont strictement interdits, les obligations sanitaires, que ce soit au niveau de l’hygiène ou de la nourriture et le respect de la religion des prisonniers ». Matraquage, gazage, les migrants sont traités comme du bétail, chassés, humiliés, interdits de manger, de manifester ou simplement de se rendre trop visibles. Montrer à la télé la misère humaine, ça passe, quelques convois humanitaires et les belles âmes sont tranquilles, mais que les victimes de cette misère osent débarquer chez nous et réclamer leurs droits… alors ça, c’est trop.

Pourtant ils ne viennent pas visiter Pigalle ou s’encanailler au Moulin Rouge, ils sont dans leurs droits. Ce sont des réfugiés, victimes de la rapacité impérialiste, de la « Françafrique », des guerres fomentées par les puissants, au Mali, en Centrafrique, en Irak et en Syrie…

C’est en ce sens qu’il faut aussi comprendre la déclaration de guerre lancée par l’équipe Hollande–Valls. En parlant de « guerre de civilisation », dans le plus pur style G.W. Bush-Sarkozy, menée au nom de « nos valeurs universelles et humanistes ». Ce sont ces mêmes « valeurs » qui avaient été inscrites sur les drapeaux des guerres coloniales sanglantes. Hollande-Valls entendent justifier qu’il suffit de vouloir résister, d’être pauvre et pas blanc pour que l’État vous classe dans le camp de l’ennemi et vous traite comme tel, en sous-hommes.

Bonne nouvelle dans le brouillard ambiant : le mouvement spontané de solidarité, de soutien et de protection autour des campements a dépassé le noyau militant habituel. De simples habitants, voisins ont apporté nourriture, vêtements, soutien juridique. Ils ont refusé d’être embarqués du mauvais côté dans cette guerre de « chez nous ».

au sommaire

- Aller à la guerre en métro

- « Le cas par cas, on n’en veut pas ! »

- [ S U R L E V I F ]
Jardins d’Éole, « T’as pas de papiers, tu bouffes pas »

- [ R I P O S T E dans les quartiers populaires ]
Ali Ziri, Lamine Dieng, Nabil Mabtoul

- [ C H R O N I Q U E D E L ’ A R B I T R A I R E ]
Lille, procès des fraudeurs du métro
Non aux agressions des milices sionistes et fascisantes en France !
IAATA.info : « J’abdique »…
Violence ordinaire subie par les Rroms
« 6 réintégrations 0 sanction »

- [ A G I R ]
Le Bal de Reprimé-es
Aller à la guerre en métro - Résistons Ensemble no 143, juillet août 2015

PDF - 115.3 ko
Aller à la guerre en métro ; Résistons ensemble juillet-août, n° 143
Clic pour lire - clic-droit pour enregistrer le fichier

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info