Appel à rassemblement à 13h30 vendredi 3 mai devant le tribunal pour les personnes déférées après le 1er mai

838 visites
Suivi: 8 mises à jour. La plus récente en premier | la plus ancienne en premier
  • Pour la dernière manifestante jugée de la journée :

    Relaxe sur la participation à attroupement malgré sommation
    Condamnation pour les ’’violences’’ et sur le refus de donner son code de portable.

    Condamnation a 105h de TIG, + 150euros pour le flic... pour n’avoir pas été touché par une canette vide.

  • Décisions du tribunal

    les 4 personnes jugées ensemble auront un contrôle judiciaire (pointage hebdomadaire, interdiction de manifestation, de contact, etc)
    Même chose pour deux autres personnes qui seront jugées ultérieurement (le 27 mai et le 7 juin).
    Quant aux 2 maniestant.es jugées ensemble, iels seront jugées séparement, une le 6 juin, l’autre aujourd"hui

  • Le tribunal s’est retiré pour délibérer.

    2 demandes de mise en détention provisoire et 6 demandes de placement sous CJ pour les derniers manifestants.

  • La proc aime enfermer

    La proc demande de la détention provisoire dès qu’il y a violences sur agent. Tout le monde demande un délai pour préparer sa défense. Quelqu’un vient de passer pour violence sur PDAP, avec le visage tuméfiée.. Les flics témoignent d’un bleu au coude et au genou ...

  • Prison ferme requise pour le suivant

    Le procureur réclame de la prison ferme avec mandat de dépot pour un étudiant

  • Demande de report par les 4 premie.re.s prévenu.e.s

    Les 4 premières personnes ont demandé un report. Elle sont accusées de groupement en vue de commettre des violences et refus de communiquer ses codes de chiffrement de portable (donc d’aucun acte concrêt pendant la manif). Le proc a demandé le placement en contrôle judiciaire (interdiction de paraître a Lyon pour les gens qui habite pas à Lyon, interdiction de manif, obligation de travail et pointage hebdomadaire).

    Malgré la menace de CJ voir parfois de la préventive, demander un report de la CI c’est éviter les jugements expéditifs sans préparation de sa défense.

  • Total des arrestations et recensement des poursuites

    Finalement ce sont 22 personnes qui ont été arrêtées le 1er mai à Lyon :
    - 10 personnes sont déférées aujourd’hui dont 8 en comparution immédiate (4 pour faits de violence sur personne dépositaire de l’autorité publique et participation à un groupement en vue de commettre un délit, 4 pour participation à un groupement en vue de commettre un délit) et 2 déférées sur reconnaissance préalable de culpabilité (1 pour dégradation d’un bien d’utilité publique, 1 pour rébellion)
    - classement sans suite pour les 12 autres personnes qui ont fait de la GAV

  • Les nouvelles pour l’instant : 3 personnes sorties dont 2 avec des suites judiciaires

     

Mercredi 1er mai, au moins 22 personnes ont été arrêtées par la police pendant et après la manif.
Plusieurs personnes risquent d’être déférées au tribunal judiciaire (67 rue Servient dans le 3e) ce vendredi 3 mai avec des comparutions immédiates à 14 heures.

Soyons dès 13h30 au Tribunal pour soutenir les camarades face à la répression.

La solidarité est une arme, dans la rue jusque devant les tribunaux !

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Justice / Enfermements » :

>[Brochure] Petit carnet pour faire face à la prison

L’idée de ce carnet provient d’une réflexion collective contre l’enfermement, quel qu’il soit, même si nous parlons ici de la prison en particulier. On souhaite que cet outil soit une façon de faciliter le soutien de personnes incarcérées. Il est pensé pour être rempli individuellement tout en...

› Tous les articles "Justice / Enfermements"