Appel aux anarchistes à participer aux manifestations du 24 février

750 visites

En Ukraine, comme en Palestine, un empire génocidaire refuse de reculer devant la volonté de subjuguer totalement un peuple dominé malgré des appels incessants à un cessez-le-feu. Alors qu’on s’approche des deux ans du début de l’invasion totale lancée par le régime de Poutine, nous avons choisi de de traduire un appel diffusé par le site anarchiste bélarusse Pramen incitant nos camarades à se montrer solidaires des ukrainien.es résistant toujours à l’invasion russe. Sur le site de Pramen, cet appel peut aussi être lu en bélarusse, russe, polonais et anglais.

Nous nous approchons du deuxième anniversaire de l’invasion totale de l’Ukraine par l’empire russe. Des centaines de milliers de personnes sont mortes sacrifiées à l’idée d’un « monde russe » qui consiste à restaurer la puissance militaire et politique de Moscou en Europe de l’Est. Les espoirs d’une défaire imminente de la Russie et de la chute de l’empire se font désormais rares à la fois parmi les militant.es à l’intérieur de l’Ukraine et en dehors. D’un côté, les alliés économiques et politiques de Poutine ont appuyé la machine de guerre de Kremlin suffisamment pour que l’invasion puisse se poursuivre. D’un autre côté, des appels de plus en plus fréquents à un cessez-le-feu de la part de tous les bords politiques (y compris celui de la gauche) ont seulement augmenté la pression sur les élites politiques désirant voir la défaite de la Russie en Ukraine et ont ainsi miné le soutien militaire occidental aux ukrainien.nes résistant à l’invasion.

Cette année, nous avons pu nous rendre compte du fait que ni les pays occidentaux, ni l’opposition libérale russe n’étaient intéressés de voir chuter l’empire russe. Les risques associés à ce scénario dépassent toute possibilité de mettre fin à la guerre et de libérer les habitant.es de la Russie ainsi que celleux des territoires occupés par la Russie. Evidemment, il y a aussi un besoin pour un nouveau mouvement révolutionnaire à l’intérieur de la Russie, capable de briser le pouvoir politique de Moscou et de raviver les idées de liberté et d’égalité dans les coeurs des gens ordinaires.

Nous ne nous attendons pas à ce que la guerre en Ukraine s’arrête en 2024. Et même en cas de trêve entre l’État ukrainien et l’empire russe, nous savons que la guerre dans la région continuera pendant un long moment encore. La machine du militarisme impérial qui s’est mise en branle ne s’arrêtera pas de sitôt.

Dans ce contexte-là, nous croyons critique le fait de continuer à soutenir nos camarades en Ukraine qui résistent à l’impérialisme russe grâce aux armes et au travail bénévole. Nous appelons à tou.te.s les anarchistes pour qui la chute des empires est un facteur important dans la lutte révolutionnaire de se joindre aux manifestations qui auront lieu le 24 février dans votre région et d’exprimer une solidarité collective non seulement avec des anarchistes, mais avec tou.te.s celleux qui ont pris les armes pour se battre pour la liberté et l’égalité contre la dictature du Kremlin. D’exprimer leur solidarité non pas avec l’État ukrainien, mais avec les gens en Ukraine qui ont pu montrer par leurs actes ce que la résistance veut dire. Et pourrait-il y avoir un meilleur drapeau pour ce genre de solidarité que le drapeau noir ?

A bientôt dans les rues de Berlin, de Varsovie et d’autres villes !

P.-S.

RDV samedi 24 fevrier, place Bellecour, Lyon, 14 h 30 - 16 h 30

samedi 24 février 2024

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Résistances et solidarités internationales » :

>Six mois de génocide et le monde se tait !

Six mois que cette tuerie est perpétrée avec la complicité des gouvernements occidentaux et la connivence de nos médias. Six mois qu’une immonde puissance coloniale tente d’éradiquer un peuple et amoncelle les cadavres. En six mois, plus de 33000 humains (auxquels il faudrait rajouter plus de...

>Cortège rouge et noir pour le 1er mai !

La CNT et l’UCL organise un cortège rouge et noir pour la manifestation intersyndicale du 1er mai ! Rendez-vous à l’arrière du cortège syndical au départ de la Place Garibaldi à 10h30 ! Et à Bellecour, on continue avec une manifestation libertaire jusqu’au repas de quartier de radio canut Place...

› Tous les articles "Résistances et solidarités internationales"

Derniers articles de la thématique « Militarisme / Armements » :

>Darmanin, elle est où l’enquête sur Briefcam ?

Le 14 novembre dernier sortait une enquête du site Disclose qui démontrait que depuis 2015 les keufs utilisent en secret un logiciel d’analyse d’images israélien de la société Briefcam qui permet notamment l’emploi de la reconnaissance faciale. Gérald le violeur, notre sinistre de l’intérieur,...

› Tous les articles "Militarisme / Armements"

Derniers articles de la thématique « Extrême-droites / Réactionnaires » :

>Conflit de classes inversé, l’épine dans le pied des luttes sociales

Hiver 2023, mouvement social contre la réforme des retraites. Fonctionnaires, salarié·e·s d’entreprises publiques, étudiant·e·s sont en grève et dans la rue. Caissier·ères, ouvrier·ères du bâtiment, femmes de ménage, livreurs deliveroo et autres salarié·e·s de la « deuxième ligne » sont au taf....

>Marche du 21 avril : le gouvernement poursuit sa dérive liberticide

Alors qu’elle était prévue depuis des mois, la marche contre le racisme du dimanche 21 avril vient d’être interdite par la préfecture de Paris. Le collectif Tsedek ! dénonce cette nouvelle attaque contre la liberté d’expression et appelle à la solidarité avec les organisatrices de la marche.

>Coco, ou « l’humour » au service du racisme

On peut rire de tout, mais pas avec n’importe qui, comme disait Desproges. « L’humour » de Coco ne nous fait pas rire, mais nous donne envie de dégueuler. Que ce soit à Charlie ou à Libé, sa haine des musulman-e-s a beau se cacher derrière la « liberté d’expression », elle n’en reste pas moins sa...

› Tous les articles "Extrême-droites / Réactionnaires"