Appel des occupant.es de l’amphi C à rassemblement devant la préfecture mardi 5 décembre à 12h30

755 visites

Nous sommes une cinquantaine de migrant.es, de demandeurs d’asile, de sans-papiers, qui occupons depuis près de 3 semaines l’université Lyon 2 en compagnie des étudiant.es qui se mobilisent en solidarité.
Nous voulons :
- le passage de notre demande d’asile de la procédure Dublin à la procédure normale ;
- Un logement décent et durable pour tous et toutes ;
- La régularisation pour nos camarades sans-papiers !
Nous appelons mardi à 12h30 à se rassembler nombreux devant la préfecture du Rhône pour porter nos revendications !

Nous sommes une cinquantaine. Nous avons traversé la route de la mort : le désert et la mer, sans même parler de la Libye ! Nous savons tous et toutes ce qui se passe en Libye, ces horreurs montrées récemment par CNN et condamnées fermement par le président de la République française, M. Macron lui-même. On a vécu les exactions, les tortures, cet enfer... Nous avons vu nos sœurs et frères perdre leur âme, se faire tuer. Nous avons fui la guerre, la répression, les conflits ethniques, la misère… Nous sommes des rescapé.e.s. Nous sommes venu.e.s nous réfugier dans le pays dit des droits de l’homme, un pays qui comme beaucoup
d’autres a colonisé nos pays d’origine et continue encore aujourd’hui à les contrôler et à piller leurs richesses.

Nous sommes une cinquantaine de migrant.es, de demandeurs d’asile, de sans-papiers qui dormaient dans un couloir extérieur proche de la gare Part-Dieu. Pour certains, nous étions là- bas depuis plusieurs mois. Le Préfet nous a fait expulser le 10 novembre 2017. Des étudiant.e.s se sont mobilisés en solidarité. Depuis nous occupons ensemble l’amphi C à l’Université Lyon 2, sur le campus de Bron. Cette occupation, comme cela se fait à Nantes, Poitiers, Lille ou encore Paris, est notre réponse face à un Etat français qui méprise les droits des exilé.e.s. Après deux semaines d’occupation, la préfecture ne nous a proposé qu’une fausse solution : un gymnase excentré à Meyzieu (proche de l’aéroport et du centre de rétention !), pour seulement 10 jours, où nous serions fichés et expulsés.

En effet nous sommes presque tous demandeurs d’asile en procédure Dublin : nous sommes arrivés en Europe par d’autres pays que la France, où la préfecture veut nous renvoyer. Nous sommes plusieurs à avoir déjà reçu des obligations de quitter le territoire français. Mais nous demandons l’examen de notre demande d’asile ici ! L’Italie, l’Espagne, tous les pays où on veut nous renvoyer ne veulent pas de nous.
Nous sommes ici, nous voulons vivre dignement ici !

Nous demandons à la préfecture :

- Le passage de notre demande d’asile de la procédure Dublin à la procédure normale, ce dont le préfet a le
pouvoir
­- Un logement décent et durable
- la régularisation pour nos camarades sans papiers !

Sous les pressions de la préfecture et du ministère de l’intérieur, une évacuation prochaine de l’amphi occupé a été annoncée. Nous avons besoin d’urgence de soutien !

mardi 5 décembre 2017

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Migrations - sans-papiers » :

>Stop à la procédure Dublin ! Manifestation le 26 septembre.

Pour demander la sortie de la procédure Dublin et la régularisation des habitants de l’amphi Z, nous appelons à manifester, puis à nous rassembler devant la préfecture. La manifestation débutera devant la métropole à 15H30 et se finira devant la préfecture à 17h où nous demanderons à être reçus par le...

>A l’heure où... Quinzaine de l’exil du 27 sept. au 13 oct.

Du 27 septembre au 13 octobre prochain, différents collectifs et associations de la vallée de la Drôme vous invitent à la Quinzaine de l’Exil « A l’heure où… » . Au programme, du fin fond du Diois, aux prémices de l’Ardèche, le long des berges de la Drôme seront proposés, des tables rondes, des discussions,...

>Migrants en danger ! Alerte aux Elu.E.s !

A l’occasion de la réunion du Conseil de la Metropole du 17 septembre les élu.e.s vont voter la reconduction du dispositif calamiteux de prise en charge des Mineurs Isolés non accompagnés.La tendance est à l’externalisation des services publics de l’aide à l’enfance sous forme de contrats passés avec...

> Tous les articles "Migrations - sans-papiers"

Derniers articles de la thématique « Logement - Squat » :

>Contre le mobilier anti-SDF : soutien aux 2 camarades en procès

Appel à soutien - Deux militant⋅e⋅s impliqué⋅e⋅s dans l’aide aux sans-abri vont comparaître en correctionnel pour une action de protestation contre le mobilier anti-SDF. Tous deux risquent de lourdes sanctions. Venez nombreu⋅x/ses les soutenir lors de l’audience, le jeudi 27 septembre à 14 heures au TGI...

>À Angers, réquisition d’une ancienne CPAM contre la loi ELAN

Face à la crise de l’accès au logement, Face à la loi ELAN qui va multiplier le nombre de personnes à la rue, Face aux caricatures qui sont produites des auto-réquisitions, Pour répondre affirmativement et positivement, Pour produire une image heureuse des réquisitions...

> Tous les articles "Logement - Squat"
}