Appel des syndicats représentatifs de la MJC de Villeurbanne à la solidarité aux occupants du TNP

803 visites

Les syndicats représentatifs de la MJC de Villeurbanne, une des plus anciennes de France appellent à la mobilisation des MJC - MPT - Associations d’éducation populaire, à soutenir le mouvement d’occupation des théâtres occupés (TNP et Opéra de Lyon.)
Le mercredi 7 avril à 14h, manifestation contre la réforme de l’assurance chômage au départ du TNP (place Lazare Goujon à Villeurbanne.)

Comment rester passif.ve.s devant une telle mobilisation qui devrait nous interpeller ?
Nos maisons sont des lieux de rencontres et d’interactions sociales !
Nous faisons vivre des salles de spectacle, des bars associatifs, des salles de sports, des studios de danse.
Nous vous invitons à vous rendre sur les lieux d’occupations et y construire des liens de solidarités interprofessionnels et citoyens.

La MJC de Villeurbanne est une des plus anciennes de France, elle se reconnaît dans la déclaration des principes des CMJCF. Depuis le 4 mars dernier, l’occupation de l’Odéon s’est amplifiée, à ce jour, on dénombre 95 lieux culturels occupés, c’est historique.

Comment rester passif.ve.s devant une telle mobilisation qui devrait nous interpeller ?
Nous sommes des lieux de vie intergénérationnel et dédiés notamment à la jeunesse
Nous faisons vivre des salles de spectacle, des bars associatifs, des salles de sports, des studios de danse.
Nous sommes des sportif.ive.s , des danseur.euse.s, des éveilleur.euse.s
Nous sommes des lieux de culture !

Nos maisons, lieux de rencontres, sont des lieux d’interactions sociales !
OUI cela est essentiel.
OUI nous et vous êtes essentiels, les publics sont essentiels, les métiers exercés dans nos maisons et ce qu’ils diffusent sont essentiels.
OUI, les métiers du soin, les métiers du lien, de la création, de la restauration, les métiers de la transmission, de l’animation sont essentiels.

Sommes-nous encore des lieux de transformations sociales ?
Sommes-nous encore un mouvement solidaire des luttes en faveur de la jeunesse et de toutes les générations pour permettre l’émancipation ?
Sommes-nous encore un organisme vivant porteur de sens et d’idées ou des bâtiments vides proposant des « services à la population » ?

Parce que nous collaborons avec des précaires (animateur.trice.s ATA, BAFA, technicien.ne.s, artistes intermittent.e.s, souvent émergents donc primo accédants) et parce que nous élaborons nos politiques tarifaires en veillant à rester accessible à toutes et tous :
- Nous sommes favorables au retrait de la réforme de l’assurance chômage et à la reconduction de l’année blanche pour les intermittent.e.s.

Parce qu’il nous est impossible de penser une société sans une jeunesse qui dispose des moyens d’aller bien :
- Nous sommes favorables au RSA dès 18 ans ainsi qu’au cumul du RSA jeune ou des allocations chômage avec l’indemnité perçue par les jeunes engagé.e.s en service civique.

Parce que nous touchons tous publics et souhaitons une société équitable :
- Nous sommes favorables à un système de répartition solidaire et réclamons :
L’arrêt des exonérations et des suppressions de cotisations sociales afin de garantir des droits sociaux, retraites, formations, médecine du travail, congés maternité-paternité, congés payés et par conséquent contrer l’affaiblissement de la sécurité sociale.

Parce que la vision d’une culture descendante ne nous satisfera jamais :
- Nous sommes favorables à une autre politique publique de la Culture qui réponde véritablement à celles et ceux qui la fabriquent ainsi que la valorisation des pratiques amateurs.

Parce que nous avons été mis quasiment à l’arrêt total depuis un an, que nous ne connaissons pas les critères de réouverture des ERP (établissement recevant du public), que nos économies sont fragiles et les soutiens financiers inéquitables selon les territoires : l’avenir des associations d’éducation populaire est très incertain, nos emplois et nos scènes menacées.

Nous vous invitons à vous rendre sur les lieux d’occupations et y construire des liens de solidarités interprofessionnels et citoyens.

Ils ont besoin de nous et nous avons besoin d’eux pour échanger, se rencontrer, débattre, lutter, faire des banderoles, animer des interludes artistiques ou sportives, distribuer des tracts, occuper, refaire société :
Les occupations ouvrent des brèches de liberté dans ce monde sans contact- aseptisé.
Portons nos masques, respectons les gestes sanitaires.
MAIS EXPRIMONS-NOUS ! IMPLIQUONS-NOUS !
Que cesse la division sociale, culturelle et professionnelle.
Faisons unité. Ne restons pas isolés.
Aussi pour celles et ceux qui ne peuvent aujourd’hui lutter : enseignant.e.s professionnel.le.s de santé, soyons présent.e.s. !

Ensemble, nous serons plus fort.e.s.

Concrètement :
Assemblée générale au TNP les lundis, mercredis et samedis à 12h30.
Besoin de renfort pour l’occupation de la direction régionale du pôle emploi (13 rue Crepet Lyon 7)
Mercredi 7 avril à 14h au départ du TNP, Manifestation contre la réforme de l’assurance chômage.
Cagnotte de soutien : www.lepotcommun.fr/pot/hgp71oig

Les déléguées syndicales SUD Culture Solidaires - Uspaoc - CGT

P.-S.

Ce communiqué n’engage pas la responsabilité du CA et de la direction de la MJC.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Services public / Droits sociaux » :

› Tous les articles "Services public / Droits sociaux"