Application de la circulaire Guéant à Lyon : le chantier du parc Sergent Blandan retardé

576 visites
1 complément

Une fois n’est pas coutume, Le Progrès se fait largement l’écho d’une menace d’expulsion. Peut-être parce que celle-ci menace « deux projets urbains d’importance », montrant toute l’imbécilité de la circulaire Guéant en termes économiques (cf. la circulaire lisible ci-dessous). On espère que Le Progrès s’intéressera aussi à d’autres personnes également menacées d’expulsion, dont la situation est tout aussi problématique mais ne présentent pas d’« intérêt stratégique » comme Said Niroumand, militant iranien.

Diego Romero Ortega, un jeune architecte-ingénieur équatorien de 29 ans vivant depuis dix ans en France, est menacé d’expulsion et empêché de travailler. Il était responsable de deux projets urbains d’importance dont celui du parc Sergent-Blandan à Lyon. Du coup, le dossier pourrait prendre six mois de retard.

Source : Le chef de projet du parc Sergent-Blandan menacé d’expulsion, le chantier retardé

Lire cette circulaire dans le texte est instructif sur les pratiques de harcèlement procédurier que le gouvernement recommande pour limiter au maximum la possibilité à des étudiant-e-s étrangers de trouver un travail.

Reprenant la rhétorique d’extrême droite cent fois contredite sur le lien entre immigration et chômage, « le Gouvernement s’est fixé pour objectif d’adapter l’immigration légale aux besoins comme aux capacités d’accueil et d’intégration de la société française ». Elle demande aux préfets la plus grande « rigueur » dans l’instruction des « demandes d’autorisation de travail », et leur donne plein de petits trucs et astuces pour les refuser, comme Diego Romano Ortega en fait les frais aujourd’hui (et les riverain-e-s du futur parc par la même occasion). La circulaire a tellement porté ses fruits qu’elle a été « atténuée » ces derniers jours (pour les étudiant-e-s les plus diplômé-e-s, faut pas déconner non plus).

Le collectif du 31 mai recense plus de 1000 personnes concernées et rappelait suite à l’adoucissement de circonstance que « le cas par cas n’est pas une solution ».

PDF - 491.6 ko
Circulaire Guéant du 31 mai 2011

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 12 janvier 2012 à 10:23, par tof

    Bonjour
    Je reprends vos termes, à propos de la circulaire Guéant « elle a été atténuée ces derniers jours »
    Effectivement on voit bien l’ atténuation, quand le montant de ressource exigée, passe de 450 à 650 € mensuel.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Migrations - sans-papiers » :

>Causerie du mardi aux Clameurs, mardi 17 septembre

Comme d’habitude, il sera question d’actualité ! L’expulsion de l’amphi Z, l’affaire Balkany, les drones en Arabie Saoudite, les extra-terrestres... ce qui n’exclut pas vos propositions ! Mardi 17 septembre de 19h00 à 22h30 au bar fédératif les...

› Tous les articles "Migrations - sans-papiers"