Assez de politique liberticide et xénophobe : manifestation le mardi 18 décembre

1142 visites

La politique criminalisant des personnes étrangères, l’abandon à la rue de milliers de réfugiés, dont des centaines d’enfants, participe aux attaques menées par le gouvernement Macron pour détruire l’ensemble de nos conquêtes sociales. Elle est mise en œuvre par la Métropole, la ville de Lyon, le département et par le préfet.

  • Près de 1000 personnes étaient présentes à la manif : la lutte continue

    JPEG - 60.7 ko
  • Les slogans fusent sur le pont de la Guill ; « De l’air, de l’air ... tout le monde déteste les frontières »

    JPEG - 348.6 ko
  • Le froid n’a pas réduit les ardeurs, c’est un beau cortège qui s’élance vers Guichard

     

Le Collectif de soutien aux réfugiés et migrants Lyon-69 poursuit la lutte pour des mobilisations unitaires contre cette politique, pour

Le respect des droits de l’enfant, l’égalité des droits

- prise en charge par la Métropole ou le département de tous les mineurs isolés, des jeunes majeurs, dans le cadre du droit commun de l’aide sociale à l’enfance,
- scolarisation de tous et toutes dans le cadre de l’Éducation nationale,
- non à la hausse des frais d’inscription à l’université

La liberté de circulation et d’installation  

- Droit d’asile sans restriction : abrogation des accords de Dublin (obligeant à demander l’asile dans le 1er pays d’enregistrement) et de la loi de mars 2018 permettant de placer les réfugiés en rétention
- Régularisation de tous les sans papiers
- Arrêt des expulsions des squats et terrains occupés par les exilés, ouverture des locaux appartenant à la Métropole.
- Droit au travail permettant à toutes et tous de vivre en autonomie
- Droit au logement immédiat pour toutes et tous
- Arrêt des expulsions ; fermeture des centres de rétention
- Des moyens pour l’accueil et non pour la chasse aux étrangers : aucune application des lois dites d’immigration choisie, de la loi Macron-Collomb
- Suppression de l’Agence européenne des gardes frontières (ex-FRONTEX)

JPEG - 91.6 ko

Manifestation mardi 18 décembre 18h place de la République (métro Bellecour) jusqu’à la Place Guichard pour une soirée festive et musicale !

Collectif de soutien aux réfugiés et migrants Lyon-69 : ATTAC-Rhône, CGT Vinatier, CGT-Éduc’Action Rhône, Union Départementale CGT, Union Départementale CNT, Collectif Agir Migrants, Collectif Amphi Z, Collectif des EtudiantEs étrangerEs, Collectif 69 Palestine, Émancipation-69, FSU 69, LDH Rhône, Migrations Minorités Sexuelles et de Genre, MRAP LYON 1-4 et 3-7-8, Planning Familial 69, RESF-69, Union syndicale Solidaires 69, Solidaires EtudiantEs, SUD santé sociaux 69, Solidaires Retraités 69, UJFP Lyon, Alternative Libertaire, EELV 69, Ensemble ! 69, France Insoumise Migrations, L’insurgé, Lutte ouvrière, MJCF 69, Nouveau Parti Anticapitaliste, Nouvelle Donne, Parti de Gauche 69, PCF, UPC
Contact : collectifrefugie69@laposte.net

Documents associés à l'article :

mardi 18 décembre 2018

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Migrations - sans-papiers » :

>La tuerie d’immigrés italiens à Aigues-Mortes le 19 août 1893

« Ritals en eaux mortes » bande dessinée d’OLT (qui participe à l’Éphéméride anarchiste). Les travers racistes ne sont pas d’aujourd’hui. Les politicards xénophobes de tout bord devraient s’informer sur les évènements racistes occultés de notre histoire qui risquent vite de se transformer en tragédies...

› Tous les articles "Migrations - sans-papiers"