Besoin de soutiens contre l’expulsion du squat Rrom rue Paul Bert

1042 visites
4 compléments

Le squat Rrom de la rue Paul Bert est expulsable depuis le 26 octobre. Besoin de soutien tous les matins à partir de 7h.

Le squat Rrom de la rue Paul Bert (190 rue Paul-Bert, Lyon 3e, (Métro Part-Dieu, Bus n°11-arrêt Gare de l’Est)) est en train de se faire vider par la police...c’est bientôt la trève hivernale (le 4 novembre) donc ils doivent faire vite avant que ca ne devienne trop « dérangeant »...

On a besoin de monde pour faire des veilles à partir de demain tous les matins à 7h (les policiers passent traditionnellement au lever du jour) pour une heure et demie deux heures vers les rails du tram à côté du squat...

Les Obligations de Quitter le Territoire (OQTF) ont été distribuées, il ne reste plus qu’à mettre tout le monde dans un charter pour la Roumanie...
Il est donc important que cela se fasse dans le respect du droit et de l’humain...d’où la nécéssité d’être sur place en tant que citoyens....

Il reste une trentaine personnes dont pas mal d’enfants, et quelques malades...qui ont peur, froid, et se demandent ce qu’il va leur arriver...Le 115 étant saturé, il n’y a aucune possibilité d’hébergement officiel actuellement sur Lyon...

Ils ne sont pas passés hier parce qu’on avait prévu un rassemblement, mais avant hier et ce matin, la PAF et la police ont encore distribué des OQTF, et noté le nom des familles présentes...

Tous les matins, il y a Médecin du Monde, ATD Quart Monde, et des étudiants sur place avec du café chaud...

mercredi 27 octobre 2010.
Source : http://www.educationsansfrontieres.org/article32123.html

Ajout : Mardi à 11h s’est tenu un rassemblement d’une centaine de personnes à l’appel du Collectif Rrom de Associations de la Région Lyonnaise, une pyramide symbolique de cartons à archives à été construites pour rappeler que le Conseil Général met la pression afin de tenir les délais pour la construction sur ce terrain de son centre des archives du Rhône.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 3 novembre 2010 à 19:01, par Manu

    Vers 10h, le camp était complètement évacué. 2 vans banalisés et un fourgon de la police ont emmené des familles vers une destination inconnue (peut-etre un hôtel pour une nuit, nous a-t-on dit). Les autres familles (une trentaine de personnes dont une majorité d’enfants, quelques bébés) ont fini par se rendre en fin de matinée à la Maison du Rhône (où se trouve la Protection Maternelle et Infantile) toute proche pour se réchauffer. A 11h, le 115 ne pouvait accueillir personne malgré les promesses d’ouverture de nombreuses places pour le plan Grand Froid.
    Le camp a été détruit.
    L’opération s’est déroulée sous haute protection des gendarmes et de la police. Personne ne pouvait voir comment cela se passait à l’intérieur du périmètre de « sécurité ».

  • Le 3 novembre 2010 à 08:06, par NICO

    ce mercredi 03-11 vers 5h30 les forces de police ont encerclés le camps de la rue paul bert, de nombreuses pelleteuses et engins de chantiers sont un peu à l’écart prêtes à agir. à 7h30 les rroms, rassemblés devant les cabanes, n’étaient toujours pas évacués, des van attendent pour les emmener vers une destination encore inconnue. peu de gens en soutien (environs 20 dont LDH et médecin du monde + une dizaine de journalistes)

  • Le 2 novembre 2010 à 10:31, par Manu

    Ce matin (mardi), une bonne dizaine de personnes extérieures étaient présentes sur le terrain. Des représentant/es d’associations, un élu combatif, des étudiant/es qui passent avant d’aller en cours, des militant/es solidaires...
    La pression se fait de plus en plus forte. La police nationale a débarqué en nombre (4 fourgons et 3 voitures) avant 8h pour faire un recensement (prise d’identité, qui vit où...) et conseiller aux habitants du bidonville de partir car « l’expulsion peut avoir lieu n’importe quand ».
    Tout laisse penser que l’expulsion aura lieu demain. L’intervention des flics ce matin, l’interview d’une adjointe au maire qui a dit sur france 3 qu’elle aurait lieu le 2 ou le 3, la trêve hivernale qui arrive le 4 novembre...
    Il est donc très important d’être là demain matin (les premières asso arrivent vers 6h30) pour que cette expulsion ne se fasse pas dans l’indifférence.

  • Le 2 novembre 2010 à 01:16, par Manu

    D’après ce que j’ai pu lire, ce terrain avait commencé à se dépeupler en vue de l’expulsion. Mais samedi, un autre squat a été évacué et ses habitants (une soixantaine) n’ont pas eu d’autre choix que de revenir quartier Paul Bert. Il y a donc encore beaucoup de monde sur ce terrain.
    L’expulsion pourrait avoir lieu le 2 ou le 3 novembre.
    Soyons nombreux !

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Migrations / Sans-papiers » :

› Tous les articles "Migrations / Sans-papiers"

Derniers articles de la thématique « Logement / Squat » :

>9 avril 1992 : un César pour les squatteurs

Un bout d’histoire des luttes sur logement au début des années 90 à la Croix-Rousse à travers des événements survenus autour de l’inauguration de l’immeuble du « Patineur » dans le sillage de l’expulsion du squat le Rap’Thou.

>Le collectif solidarités cusset fête ses un an !

Le 17 mars 2021 nous a été confirmée l’expulsion sans délai de l’Île Égalité, lieu de solidarités du Collectif Solidarités Cusset, situé au 6 rue de l’Égalité à Villeurbanne. Pour contester cette décision ainsi que l’interdiction préfectorale du Carnaval contre toutes les expulsions, nous vous invitons à un...

› Tous les articles "Logement / Squat"