Cinq bonnes raisons de virer l’UPR de nos manifs

2224 visites

À Lyon, l’UPR (Union Populaire Républicaine) s’est fait jeté de la manif du 1er mai, leurs militant·es ont fini protégé par les flics. À Tours, Bordeaux ou Marseille, des manifestant·es se sont aussi organisé·es pour les faire dégager.

Pour certaines personnes présentes, les raisons de ces prises de position n’étaient pas claires. Alors pour éclairer un peu ce qui doit nous pousser à faire dégager les militant-es de l’UPR de nos espaces, voici un bref argumentaire en cinq points.

Parce que le chef de l’UPR est un cadre de la droite souverainiste

François Asselineau a un parcours assez édifiant pour quelqu’un qui prétend que son organisation n’est ni de droite, ni de gauche. Énarque, il a servi auprès d’un certain nombre de ministres de droite, dont Nicolas Sarkozy et Gérard Longuet (qui a longtemps milité à l’extrême-droite). Il a été directeur de cabinet de Charles Pasqua au conseil général des Hauts-de-Seine. Avant de fonder l’UPR, il a été membre du RPF (mouvement fondé par Pasqua et de Villiers), de l’UMP, puis du Rassemblement pour l’indépendance de la France (RIF), un parti d’extrême-droite. Avec un tel CV, Asselineau est aussi crédible que Macron quand celui-ci prétend se situer au-delà des clivages.

Parce que l’UPR nie les rapports de classe

Les luttes sociales et syndicales prennent leur racine dans le constat d’une divergence d’intérêts entre le prolétariat et la bourgeoisie. Au niveau national comme au niveau international, le patronat s’enrichit sur le dos des travailleurs. Cette opposition fondamentale est niée par l’UPR, qui veut « rassembler tous les Français » et faire cohabiter ses adhérents « dans un esprit de fraternité républicaine », comme si patrons et salarié-es partageaient des intérêts communs. Cette position est incompatible avec la défense de nos intérêts de classe.

(...)

Lire la suite sur La Rotative

JPEG - 465.6 ko
Flics protégeant les manifestant·es de l’UPR le 1er mai 2018 à Lyon (photo : ACL)

La suite à lire sur : https://larotative.info/cinq-bonnes-raisons-de-virer-l-upr-2777.html

P.-S.

Preuve du sérieux de ce pati, rappelons qu’il y a quelques années l’UPR expliquait que Rebellyon était probablement lié à « la CIA ou des services d’influence américains ». Lire « Rebellyon est manipulé par la CIA ?! »

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Politicaillerie » :

> Tous les articles "Politicaillerie"
}