Communiqué de soutien de l’UD CNT 69 à la plume noire suite à l’agression fasciste

929 visites

Les syndicats de la CNT tiennent à manifester leur soutien à la librairie la plume noire, victime d’une agression fasciste.

Suite à une manifestation d’extrême droite ( GUD, Action Française, Parti Nationaliste Français …) pour s’opposer au projet de reconversion de l’église Saint-Bernard, un groupe de fascistes, casqués et armés, a attaqué la librairie la plume noire, en tentant de pénétrer violemment dans le local : cassage des vitres et d’un volet, blessant des personnes présentes.

Le contexte nauséabond actuel (chasse aux émigrés et aux pauvres, surenchérissement dans les mesures sécuritaires, discours pour séduire l’électorat du front-national, banalisation du racisme, de l’homophobie et du sexisme…) ne peut qu’encourager ces militants fascistes. Ils doivent se sentir forts quand ils peuvent venir armés et casqués, à un rassemblement interdit par la préfecture mais protégé par la police. Ce laissez-faire est un signal d’autorisation ! Cette même police qui s’en prend violemment à la jeunesse qui manifeste contre la politique de gouvernement notamment lors du mouvement contre la loi travail. Cette même extrême droite qui a tenté d’attaquer les cortèges syndicaux au niveau de la manufacture des tabacs. Cette même police qui, en plein cortège syndical, a contrôlé l’identité des militant-es de la CGA, sous prétexte qu’ils et elles étaient regroupés sous la bannière de la CGA ! Cette même extrême droite qui a attaquée à plusieurs reprise le local militant la Ruche à Villefranche. Cette même police qui est intervenu violemment dans un local de la CNT à Lille. Cette même police qui empêche les militant-es antifascistes de manifester à Saint-Jean, territoire réservé aux fascistes.

Par cette attaque, c’est l’ensemble du mouvement des travailleurs et travailleuses qui est attaqué, ceux et celles qui luttent contre cette société, contre les inégalités, l’arbitraire, la violence et les discriminations qu’elle génère.

Ne nous y trompons pas, si la police laisse faire, c’est que les autorités, dont le rôle est de défendre l’ordre établi, l’ont bien compris.

Gageons qu’une fois de plus, la préfecture va faire passer cette complaisance envers les militants d’extrême droite, pour de la neutralité.

Ce sont des camarades de lutte qui ont été agressé-e-s. Nous répondons positivement à leur appel à la solidarité et à une réaction large de toutes les composantes du camp progressiste.

Un coup contre l’un-e d’entre nous est un coup contre tous !

L’Union Départementale de la CNT 69

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles du groupe « CNT 69 » :

>Appel à un cortège rouge et noir pour le 1er mai

Alternative Libertaire (AL), la Coordination des Groupes Anarchistes (CGA) et la Confédération Nationale du Travail (CNT) appellent conjointement à un cortège rouge et noir lors de ce 1er mai 2019 à 10h30 place Jean Macé. Nous continuerons notre route jusqu’à la place Sathonay pour le repas de...

› Tous les articles "CNT 69"

Derniers articles de la thématique « Extrêmes droites » :

>12 septembre 1948 : tentative d’attentat aérien contre Franco

Le 12 septembre 1948, une tentative d’attentat aérien contre Franco est entreprise par un petit groupe d’exilés anarchistes à Paris. Les audacieux choisissent la voie des airs pour tenter de bombarder la tribune officielle d’une course de bateaux depuis un petit avion de tourisme qui décolle du pays...

>Des Conseils de Bavière à la montée du nazisme

Si l’insurrection spartakiste de Berlin est maintenant connue, les révolutions - car on peut employer le pluriel en raison de leur manque de coordination - qui agitèrent le reste de l’Allemagne le sont moins. Parmi elles, la République des conseils de Bavière, proclamée le 7 avril 1919, fut l’une des...

› Tous les articles "Extrêmes droites"