Compte-rendu du rassemblement en soutien aux réfugié-e-s et migrant-e-s

747 visites

Voici un petit compte-rendu du rassemblement qui s’est tenu dimanche 6 Place de la Comédie et qui a réuni 400 personnes suite à l’appel du « présidio permanente de Vintimille ».

Basta des frontières, basta la galère !

Suite à cet appel qui a émergé sur le net vendredi après-midi,
« Pour enfin qu’à Lyon, toutes celles et tous ceux qui souhaitent exprimer haut et fort leur solidarité avec les migrant-e-s et les réfugié-e-s, puissent enfin le faire, nous (simples militant-e-s du monde associatif et politiques) appelons à un rassemblement dimanche à 17h30 place de la Comédie (Hôtel de Ville).
Il est grand temps de réagir, de ne plus se taire, de montrer comme d’autres le font en Europe notre solidarité et l’affirmation d’un monde sans frontières, sans répression pour tous-tes ceux et celles qui fuient leurs pays d’origine.
Rappelons les crimes et les dérives des pays en guerre ou répressifs que fuient ces migrant-e-s.
Rappelons que toutes vies humaines comptent !
Ouvrons les frontières et accueillons ceux et celles qui le souhaitent car
PERSONNE N’EST ILLEGAL !!
 », environ 400 personnes sont venues dimanche à 17h30 se rassembler pour montrer leur solidarité.

Ce premier rassemblement enfin réussit sur Lyon, il reste maintenant à ne pas lâcher et à organiser la solidarité sur le terrain.
Une manifestation aura sûrement lieu samedi 12 septembre, journée d’action européenne de soutien aux migrant-e-s.
Il faudra affirmer haut fort notre vision de la situation : la responsabilité des états occidentaux, l’ouverture des frontières et répéter que personne n’est illégal !

Une plateforme internet a vu le jour pour permettre la mise en relation entre des réfugiés mal logés ou sans domicile fixe et des particuliers.
Voici l’adresse internet : http://singa.fr/la-communaute/calm-comme-a-la-maison/
En espérant que la solidarité s’organise !!

Voici la première prise de parole du rassemblement et quelques photos :
« Merci d’être venu à ce rassemblement à l’initiative de quelques personnes qui souhaitaient de manière spontanée réagir publiquement face aux drames successifs qui frappent les personnes qui souhaitent rejoindre l’Europe.
Nous ne savions pas avant hier midi qu’une autre initiative avait été prise sinon nous aurions bien évidemment joint ces deux rassemblements en un seul.

JPEG - 21.3 ko

Nous voulions aujourd’hui que dans l’espace public une autre parole puisse enfin émerger : pas celle de la crainte, de la peur, de la surenchère raciste, ou de la simple ignorance de ce qu’il se passe à quelques kilomètres de chez nous.
Une parole de solidarité avec toutes les personnes qui pour diverses raisons fuient leur pays.
Un image a fait bouger les lignes mais l’indignation suscitée ne suffira pas, et nous ne devons pas nous arrêter à ce cas particulier, aussi horrible soit-il : les morts se comptent par milliers depuis quelques mois.
Que que soit pour fuir la guerre comme en Syrie, la répression, la misère ou simplement par désir de s’installer en Europe, nous devons êtres solidaires et tout faire pour faciliter le transit ou l’installation dans notre ville ou pays.

JPEG - 25.1 ko

Les initiatives en Europe se multiplient pour que la solidarité s’organise : ici, nous sommes beaucoup trop silencieux-ses !

Les rassemblements d’hier et d’aujourd’hui ne sont qu’un début, il faut que ce mouvement prennent de l’ampleur et que nous affirmions haut et fort que les migrant-e-s, les réfugié-e-s sont les bienvenues.
Il faut bien comprendre qu’il n’est pas possible d’empêcher des personnes qui n’ont pas grand chose à perdre ou qui ont déjà tout perdu de nous rejoindre : une personne qui ne craint pas de périr, ne craint ni les frontières, ni les murs érigés, ni la répression policière.
Il est de notre responsabilité de nous organiser pour accueillir au mieux les personnes en transit vers un autre pays, ou qui souhaitent s’installer durablement ici.

JPEG - 21.4 ko

C’est pourquoi, nous souhaitons intégrer totalement la lutte des personnes sans-papiers et des réseaux qui les soutiennent dans ce rassemblement car là aussi les drames humains se succèdent depuis des années. Nous avons une petite pensée pour la famille de Nika qui ne pourra pas l’enterrer en Géorgie à cause d’une préfecture sourde à leur demande et pour les trois jeunes majeurs en ce moment même en centre de rétention.
Enfin, nous tenons à affirmer haut et fort que personne n’est pas illégal !!
Nous voudrions s’ils le souhaitent donner la parole en priorité aujourd’hui aux associations et collectifs qui souhaiteraient s’exprimer. »

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Migrations / Sans-papiers » :

› Tous les articles "Migrations / Sans-papiers"