Convention UNEDIC agréée, lutte acharnée

727 visites
1 complément

Les cotisations alimentent les caisses de retraite, d’allocations familiales, de sécurité sociale et de chômage. Ces cotisations sociales constituent un salaire différé, complément du salaire net.

L’UNEDIC est la caisse de gestion des cotisations chômage. C’est une organisation qui se dit paritaire : son conseil d’administration est composé de représentants syndicaux, répartis de façon égale en un collège de salariés (CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT, FO) et un collège d’employeurs (MEDEF, CGPME, UPA).

Les règles qui fixent l’indemnisation du chômage (la convention UNEDIC) sont renégociées tous les 2 ou 3 ans. En mars, la dernière négociation a eu lieu dans les locaux du MEDEF, avec des méthodes qui constituent un réel déni de démocratie :
interruptions interminables de séances, conciliabules de couloirs, arrangements bilatéraux hors de la salle...
Cette convention, dictée par le MEDEF et approuvée par la plupart des syndicats (hormis la CGT et la CFE-CGC), modifie les règles d’indemnisation chômage :

- DES SALARIÉS DUGIME GENERAL : indemnités de ruptures au-delà du minimum légal converties en jour d’indemnisation par Pôle Emploi, différé d’indemnisation pour les salariés ayant perçu des dommages et intérêts aux prud’hommes, droits rechargeables favorisant la précarité...

- DES INTÉRIMAIRES : baisse significative de l’allocation mensuelle.

- DES INTERMITTENTS : différé d’indemnisation et augmentation des cotisations sociales.
Le gouvernement de M. Valls a agréé cette convention qui accentue la précarisation.
Elle est entrée en vigueur le 1er juillet ; Parallèlement, la baisse du coût du travail et la réduction des dépenses publiques prévues dans le pacte de responsabilité de ce gouvernement “socialiste” ont des effets néfastes sur l’économie et l’emploi.

RAPPELONS QUAUJOURDHUI IL Y A PRÈS DE 6 MILLIONS DE CHÔMEURS. UN CHÔMEUR SUR DEUX N’EST PAS INDEMNISÉ. 9 MILLIONS DE PERSONNES VIVENT SOUS LE SEUIL DE PAUVRETÉ.

Les alternatives proposées depuis 10 ans par les précaires, chômeurs et intermittents ne sont pas examinées.

Depuis maintenant plusieurs mois, dans toutes les régions de France, de nombreux collectifs se battent contre ces accords.

Le COLLECTIF UNITAIRE 69, créé en février 2014, rassemble des salariés, des privés d’emploi, des intérimaires, des intermittents, des retraités, des personnes syndiquées et non syndiquées, et des étudiants du département du Rhône.

collectifunitaire69 (at) gmail.com

Piqûre de rappel

Régime général
- Existence d’un différé qui ne permet de toucher l’assurance chômage qu’une fois épuisées les indemnités de licenciement.
- Création de droits rechargeables favorisant la précarité et le court terme. Ces droits ouvrent la voie au chômage par capitalisation : “épargne” de chacun pour son propre fond de pension, en dépit de toute logique de mutualisation et de solidarité. l’indemnisation se calculant en fonction du taux de rémunération, obligation d’épuiser ses droits avant un re-calcul.
- Création d’une cotisation spécifique pour les plus de 65 ans.

Annexe 4 intérimaires
- Baisse de l’allocation mensuelle de 50 à 300 euros pour 60 % d’entre eux.

Annexe 8 et 10 salariés du spectacle, du cinéma & de l’audiovisuel
- Hausse des cotisations menaçant la survie des petites structures
compagnies, théâtre, cinéma = baisse des salaires et fort impact sur l’emploi.
- Différé d’indemnisation illogique = à la baisse pour les plus hauts salaires, en hausse pour les plus bas ; nombreux seront les intermittents qui devront attendre des semaines avant de recevoir leurs indemnisations.
- La proposition d’un régime d’intermittence plus équitable, et ouverte à tous les emplois discontinus n’a pas été examinée, alors qu’elle a été évaluée comme générant des économies.

Tous concernés !

Seule la mobilisation de chacun permettra de lutter contre la destruction des droits sociaux qui est actuellement à l’oeuvre dans tous les domaines ; des alternatives sont possibles pour une autre assurance chômage, modèle réaliste d’un revenu de base.
face à l’accroissement de l’injustice sociale, informons-nous, luttons, faisons pression sur le gouvernement !

Pour se rafraichir la mémoire lire aussi :
- « Amis de la culture, bonjour ! » Quelques explications sur la réforme de l’assurance chômage
- Explications des modifications de votre chômage depuis le 1er juillet...

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles du groupe « Collectif Unitaire 69 » :

>Prochaine AG du Collectif Unitaire 69 le mardi 19 avril

Nos états d’urgence ▪ Les négociations sur la convention UNEDIC sur l’assurance chômage ont commencé.Actuellement, 57% des chômeur.se.s sont dépourvu.e.s d’allocations chômage. Ça ne suffit pas au Medef ni au gouvernement ! Ils prévoient 800 millions d’économies sur le dos des chômeur.se.s... alors...

› Tous les articles "Collectif Unitaire 69"

Derniers articles de la thématique « Salariat - précariat » :

>La Garantie Jeunes, pour réduire les chiffres de la pauvreté

Un retour sur mon expérience dans le programme « Garantie Jeunes » de la MLJ [Mission Locale Jeunes], qui officiellement permet aux jeunes en difficulté de s’insérer dans la société. Mon expérience en tant que personne neuroatypique et trans dans un monde qui te rentre de force dans un moule, qui ne...

› Tous les articles "Salariat - précariat"

Derniers articles de la thématique « Droits sociaux - santé - services publics » :

>[Nantes] Perquisition puis garde-à-vue pour une médic

Une medic de Street Medic Nantes a été perquisitionnée et placée en garde-à-vue ce mercredi 19 juin, elle découvre alors être ciblée par une enquête préliminaire pour des faits d’exercice illégal de la médecine, ainsi que de participation à un groupement en vue de commettre des violences sur personnes...

>En grève pour l’avenir de la fonction publique le jeudi 27 juin !

Les organisations syndicales CGT, Santé, État, Éducation et Services Publics de la Fonction Publique affirment de nouveau leur attachement aux valeurs du service public, à une Fonction Publique et au statut général au service de toutes et tous, porteurs de l’intérêt général. Elles appellent, ensemble,...

› Tous les articles "Droits sociaux - santé - services publics"