Site collaboratif d’infos alternatives

Coordination des Groupes Anarchistes - CGA 69

4 compléments

La CGA est une organisation anarchiste qui fédère des groupes luttant pour un anarchisme organisé. C’est à dire, pour faire très vite, une société où les patrons, politiciens et autres parasites seront remplacés par des moments de réunions où les décisions sont collectives. Et grâce aux outils que sont le débat (permettant le consensus) ou même le vote (lorsque justement un consensus n’est pas trouvé) et le mandatement impératif et révocable, nous pensons que ces moments de réunions permettront de prendre et de faire appliquer des décisions réellement légitimées par tous. Par exemple, on remplace son patron par une Assemblée Générale, c’est plus sympa quand même, non ?

Les militant-e-s de la CGA s’organisent pour ne pas limiter leurs luttes sur le plan local mais pour leur donner un écho plus grand, pour peser par leurs actions. Étant donné que demain se prépare aujourd’hui, nous fonctionnons bien évidemment dès maintenant sur les bases anarchistes que sont, notamment, l’autogestion et la libre association. Être fédéré avec des groupes de différentes villes, nous permet de relayer à plus grande échelle nos revendications, de mettre en commun nos expériences et nos forces.

JPEG - 24.7 ko


A Lyon ce sont les groupes Kronstadt et Durruti, qui sont fédérés à la CGA. Ces deux groupes fonctionnent ensemble au sein d’une Union Locale et gèrent la librairie la Plume Noire, entre autres activités militantes.

  • Vous pouvez rencontrez des militant-e-s au local de la Plume Noire :
    • du mercredi au vendredi entre 17h et 19h et le samedi de 15h à 19h pendant les permanences de la librairie
    • ou encore le vendredi soir de 21h à 1h (entrée par l’allée à droite de la librairie) pour le café libertaire.
  • Vous pouvez aussi retrouver les militant-e-s de la CGA tous les Mercredi de 20h à 21h pour l’émission Idées Noires sur Radio Canut. C’est au 102.2 MHz ou en direct sur le site de la radio
JPEG - 12.5 ko

La Plume Noire c’est au 19, rue Pierre Blanc 69001 Lyon
Vous pouvez nous appeler au 04 72 00 94 10
ou nous envoyer un mail à groupe-lyon #at# c-g-a.org

Le site web de la librairie la Plume Noire
Le site web de la CGA

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 30 octobre 2008 à 16:25, par MaxLanar

    Tu as tout à fais raison bipbip.
    Nous ne voulons bien évidemment pas d’une autogestion des usines dans le cadre d’un système capitaliste. Nous voulons bel et bien l’autogestion généralisé de la société avec une production qui serait soumis au besoins (définis par tous et toutes) et qui serait donc en dehors de toute logique marchande.

    C’était juste un exemple précis de la manière dont l’autogestion pouvait s’accomplir. De plus la CGA préfére le système fédéraliste au système assembléiste

  • Le 29 octobre 2008 à 19:17, par bipbip

    on remplace son patron par une Assemblée Générale, c’est plus sympa quand même, non

    He bien, je dirais que non... En prenant cette phrase strictement au mot (ce qui n’etais peut-etre pas l’intention de l’auteur), remplacer son patron par une assemblee generale c’est pas "plus sympa".
    En effet cela reviens a garder les mecanismes de l’exploitation capitaliste (l’echange de marchandises entre des unites quelconque), et a legitimer l’organisation de la production interne a ces unites (usines etc..) par une assemblee generale. Meme si le produit de ces echanges est redistribue entre les individus qui ont produits, il n’en reste pas moins que la loi de la valeur (cf Marx) n’est pas changee, et que donc en consequence non seulement le processus d’accumulation capitaliste peut continuer, mais toutes les lois economiques du systeme capitaliste resteront valables (baisse du taux de profit etc...). Ce faisant, vouloir "autogerer" les entreprises des capitalistes ne supprime pas le capitalisme, mais ne fait que remplacer le patron exploiteur par l’auto-exploitation des producteurs...
    Enfin, tout cela peut sembler tatillon, mais ca me semble etre une precision theorique importante..

  • Le 28 octobre 2008 à 14:01, par MaxLanar

    Pour des raisons relationnelles, elle fut obligée de quitter ces lieux

    Par soucis de précision je dirais que la FA n’a pas vraiment quitté les lieux. Mais les groupes de la FA se sont dé-fédérés puis ont rejoint la CGA tandis qu’une minorité de camarades restait affiliés à la FA. Et ce n’est que lorsque que le groupe de la FA (les enragés), qui gérait alors la Plume Noire avec la CGA, s’est dissous que la CGA s’est retrouvé seul dans le lieu. Et il n’y a eu aucun problème relationnelle avec la CGA qui aurait poussé le groupe les enragés à partir de la Plume noire.
    Pour des précisions voir l’ugal devient CGA.
    Pour un petit historique de la Plume Noire voir La Plume Noire, librairie et bibliothèque libertaire
    ou aussi 16 février 1997, La librairie anarchiste la Plume Noire incendiée par les fascistes

  • Le 28 octobre 2008 à 01:05

    Pour mémoire, nous rappelons que la FA (fédération anarchiste) a été pendant plus de 10ans à la Plume Noire dont elle était fondatrice.
    Pour des raisons relationnelles, elle fut obligée de quitter ces lieux.
    Elle reste active sur Lyon et bien que répondant parfois aux appels unitaires des libertaires pour des actions ponctuelles, elle garde toute son autonomie.
    Si sa représentativité parait discrète sur Lyon, elle n’en demeure pas moins présente sur toute la France et en Belgique (depuis plus de 50 ans) et reste "prépondérante" malgré quelques émiettements.

    Bien que conscients que "l’unité fait la force" nous tenons à citer cette phrase de Bakounine :

    "Ma liberté personnelle ainsi confirmée par la liberté de tous s’étend à l’infini"

    Liaison herope - fa Lyon

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info