Expulsion du camp de Rroms de St Fons

1015 visites
1 complément

Le bidonville de St Fons s’est fait expulser ce matin. Il s’agissait d’un des plus grands camps de l’agglomération lyonnaise.

Une expulsion avec son déroulement tristement classique, quelques jours plutôt la police débarque sur le camp et refile des OQTF (Obligation de Quitter le Territoire Français) en masse, puis débarque à 7h ce matin avec une dizaines de camions de CRS, boucle le camp, contrôle chaque personnes une à une comme si les arracher à leurs abris ne suffisait pas.

L’opération durera plusieurs heures. Au total une personne sous mandat d’arrêt interpellée, des OQTF distribuées et, pour justifier ce manège, quatre familles avec des enfants de moins de trois ans vont être « mise a l’abri » pour trois jour, une semaine tout au plus, histoire pour les socialistes de pouvoir continuer à êtres les pires des ordures ; celles qui se donnent bonne conscience.
Les représailles arriveront, une voiture de BAC s’était déjà fait caillassé, qui sait, au prochain contrôle de flics ou à la prochaine expulsion ce qu’il se passera.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 6 mars 2014 à 16:38, par nguyen

    une partie des expulsés s’est installée de l’autre côté du périph, dans le même secteur, sur un terrain appartenant aussi à ERDF mais en dehors de l’emprise de l’arrêté d’expulsion. d’autres ont migré place Carnot. leurs abris de fortune sont foutus et ils n’ont pas pu emmener beaucoup de bagages.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info