Expulsions massives en prévision dans le Rhône ?

1071 visites

Depuis deux semaines, les départs volontaires (dispositif de l’aide au retour) sont bloqués : les personnes qui souhaitent repartir dans « leur pays », avec une petite somme d’argent octroyée par l’État, n’arrivent plus à avoir de place. Leur billet d’avion est annulé. Le motif qui est donné par l’OFII est que de nombreuses expulsions sont prévues par la Préfecture.

L’aide au retour c’est quoi ?

L’aide au retour, c’est le dispositif plutôt pourri qui consiste à faire miroiter une somme d’argent plus ou moins grande (plutôt ridicule en général), et en contre-partie la personne étrangère monte dans un avion pour rejoindre son pays d’origine. Ce que l’État ne dit souvent pas aux personnes concernées, c’est qu’elles s’engagent aussi à ne plus revenir en France.
En gros, c’est un éloignement « volontaire » qui revient à duper les personnes pour obtenir leur consentement. Autant dire que c’est pas la panacée, et que c’est pas non plus ce qu’on défend ici. Mais là où ça se complique, c’est quand la préfecture bloque ce genre de dispositif pour... libérer des places pour pouvoir expulser massivement des migrant-e-s, de manière « vraiment » forcée.
L’aide au retour, c’est l’OFII qui s’en occupe (l’Office français de l’immigration et de l’intégration). Un organisme de l’État qui s’occupe aussi de faire passer les tests de français aux migrant-e-s, du regroupement familial et de la gestion du non-hébergement des demandeurs d’asile. Donc, entre autres choses, de l’aide au retour : faire signer le contrat, filer les quelques thunes, et réserver une place dans l’avion.

L’aide au retour temporairement suspendue pour mieux expulser de force

Depuis quelques semaines, les personnes étrangères qui veulent bénéficier de cette aide au retour ont une drôle de réponse de la part de l’OFII : il n’y pas de places dans les avions... car de nombreuses expulsions sont prévues du côté de la préfecture !

C’est donc une situation inédite, et c’est difficile de savoir ce qui se trame du côté de la préfecture. En tout cas, elle ne communique pas là-dessus : Alors, MM. Inglebert et Comet, on en est où ? Un petit communiqué pour revendiquer vos magouilles sécuritaires ? Pourquoi on libère des places dans les avions ? On prévoit des expulsions massives ?

Peu importe ce que Collomb a prévu pour le nouveau laboratoire liberticide sur la métropole, on vous attend de pied ferme, et on laissera pas faire !

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Migrations / Sans-papiers » :

>Festival des Passant.e.s - 16, 18 & 21 mai 2022

Le Centre social Bonnefoi organise depuis mai 2017, dans le 3e arrondissement de Lyon, sur la place Bahadourian le Festival des Passant.e.s : un festival gratuit et solidaire, qui rend hommage à toutes les générations de passant.e.s et de passeurs.euses qui ont fait et font encore l’âme de ce...

› Tous les articles "Migrations / Sans-papiers"