Fermeture du squat du Duracuire. Et après ?

608 visites

Après trois ans et demi d’occupation le Squat de Dur A Cuire à Caluire vient d’être fermé.

Communiqué de presse

Après trois ans et demi d’occupation le Squat de Dur A Cuire à Caluire vient d’être fermé. le 8 juin, comme prévu par la convention d’occupation signée avec le propriétaire Carré d’Or/Vinci. Les habitants et les soutiens ont été choqués par le déploiement d’un dispositif de police massif alors que la plupart des gens étaient partis !!! Surtout les habitants et le collectif de soutien ont scrupuleusement respecté le contrat signé avec Carré d’Or soutenu par la Métropole qui eux ont manqué à leur engagement en demandant au préalable l’intervention de la force publique !

Après 3.5 ans d’occupation la préfecture et dans une moindre mesure la métropole qui ont l’obligation de mettre toutes les personnes à l’abri n’ont prévu aucune solution pour leur hébergement.
Sur la soixantaine d’occupants que comptait le Squat, seules trois familles avec des enfants en très bas âge ont finalement été relogées de manière provisoire, en hôtel, par la Métropole, grâce à la demande insistante de la part des Soutiens.
Non seulement les demandeurs d’asile en cours de procédure n’ont bénéficié d’aucune offre d’hébergement par la préfecture, mais l’OFII les a contacté pour leur proposer…… une aide financière au retour !
C’est donc une cinquantaine de personnes qui viennent d’être mises à la rue !!
Une quinzaine d.entre elles ont installé un campement improvisé dans le square Ferrier, rue Hénon à la Croix-Rousse, en attendant d’autres solutions.
Ils ont besoin de votre soutien par votre présence, et sur le plan matériel et financier.

Besoins identifiés immédiats : matelas de camping, couvertures, duvets, petits réchauds, casseroles, toile de protection imperméable, produit d’hygiène de base, boissons.

D’autres Squats sont aussi menacés . Comme la maison de Sans Souci qui a subi récemment l’intrusion violente de la police sous prétexte de « recensement « et pour lequel la ville de Lyon refuse tout dialogue malgré nos tentatives. Le Squat de la rue de Bourgogne, bâtiment de la métropole, est également expulsable depuis le 31 mars.
C’est contre cette politique d’acharnement envers les plus vulnérables que nous devons nous mobiliser pour demander la réquisition des locaux vides.

Pour vos dons :
https://www.helloasso.com/associations/la-komune/collectes/appel-a-dons-pour-les-expulse-es-du-squat-du-duracuire

Pour tout contact : intersquats 69@riseup.net

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Logement / Squat » :

>Un site pour répertorier nos expériences face à la loi Kasbarian

Salut, en fait on a fait un site Internet pour parler de la loi Kasbarian contre les squats et les locataires précaires, mais on a oublié de le dire, du coup maintenant on le dit ! https://loi-kasbarian.squat.net Sur ce site, il y a des ressources pour mieux comprendre la loi et mieux se...

>A bas la DETS, vive les logements pour toustes

Dans la nuit du 22 mai on a fait voler en éclats les vitres de la DETS en soutien à toutes les personnes à la rue. La DETS c’est l’organisme d’Etat qui finance l’hébergement d’urgence et le logement pour les personnes à la rue. C’est eux qui en lien avec la préfecture, font le choix de laisser...

› Tous les articles "Logement / Squat"