Folle Messe

1239 visites
5 compléments

La capote c’est la vie, l’Eglise l’interdit

Pour dénoncer l’irresponsabilité du Pape face au SIDA et ses positions
réactionnaires, obscurantistes et dogmatiques mobilisons-nous le
Dimanche 29 mars
10h30
Sur le parvis de la Basilique de Fourvière

Après avoir réintégré un évêque négationniste, validé
l’excommunication d’une fillette de 9 ans qui a subi une I.V.G.à la
suite d’un viol, Benoît XVI récidive. Lors de son récent voyage au
Cameroun, il a déclaré que le préservatif aggravait l’épidémie du
Sida. Selon lui, le problème du SIDA ne « peut pas être réglé » par la
« distribution de préservatifs » et qu’ « au contraire, leur
utilisation aggrave le problème ».

Ces propos ne sont pas seulement fallacieux et scandaleux. Ils sont
criminels : 22 millions de personnes vivent avec le VIH en Afrique
sub-saharienne et 1,9 millions de contaminations y ont été
enregistrées en 2007.

L’accès à la prévention, au dépistage et aux traitements est une
nécessité vitale sur ce continent comme ailleurs. Elle doit être la
priorité de la lutte contre le V.I.H. Rappelons le : le préservatif
reste le seul moyen de lutter efficacement contre la propagation de
cette maladie.

Ainsi lorsque le Pape s’attaque à la fiabilité du préservatif, sans
aucun fondement scientifique, il frise le crime contre l’humanité.
Combien de ces personnes auraient pu être sauvées si elles avaient été
informées sur le V.I.H. et eu accès aux moyens de s’en protéger ?
Combien de morts de tels propos risquent-ils d’engendrer ? Ces
déclarations constituent un obstacle majeur à la lutte contre le SIDA.
Dans les pays en développement, ou les services de santé sont
défaillants et où l’église catholique occupe une place importante dans
l’offre de soins : ce genre de propos freine les politiques de
prévention et la mise à disposition des préservatifs.

Pour dénoncer l’irresponsabilité du Pape face au SIDA et ses positions
réactionnaires, obscurantistes et dogmatiques mobilisons-nous le
Dimanche 29 mars
10h30
Sur le parvis de la Basilique de Fourvière

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 3 avril 2009 à 21:11, par nada

    comme quoi la lutte contre l’islamophobie peut devenir paradoxale...

  • Le 30 mars 2009 à 12:22, par AGONE

    "Après avoir réintégré un évêque négationniste, validé l’excommunication d’une fillette de 9 ans qui a subi une I.V.G.à la suite d’un viol, Benoît XVI récidive. Lors de son récent voyage au Cameroun, il a déclaré que le préservatif aggravait l’épidémie du Sida. Selon lui, le problème du SIDA ne « peut pas être réglé » par la « distribution de préservatifs » et qu’ « au contraire, leur utilisation aggrave le problème ».

    Ces propos ne sont pas seulement fallacieux et scandaleux."

    C’est surtout mensongé :
    - il n’y a pas "reintegration" de la communauté st-machin, ils ne sont pas plus cures ou eveques que nous, "levé d’excommunication" ça veut dire qu’ils peuvent de nouveau communier (OUAHOU !!) , et comme cela a été dit, la levée d’excommunication a été faite avant la revelation des propos du negationniste , par la suite ils ne pouvaient plus le "re-excommunié", la betise/malhonneteté historique n’étant pas une raison d’excommunication...

    - les propos accusés en entier : « On ne peut vaincre ce problème du sida uniquement avec de l’argent et des slogans publicitaires. S’il n’y a pas l’âme, si les Africains ne s’aident pas, on ne peut résoudre ce fléau en distribuant des préservatifs ; au contraire, ils augmentent le problème. » ce qui est denoncé ce n’est pas la capote mais le fait de se limiter à en distribuer, le pape veut qu’il y est, en plus, une éducation sexuelle en accord avec le dogme catho. alors là, oui c’est chiant, mais force est de constater que mener une campagne succeptible d’entrainer une revolution sexuelle en afrique en pleine pendemie de VIH c’est peut etre pas la meilleur chose à faire pour l’instant (c’est une logique froide mais logique). Qui plus est je crois ( à verifier) que l’eglise n’interdit pas la capote au seropositif et à ceux qui ont plusieurs partenaires (mais qu’elle condamne)à cause du "tu ne turas point", par contre je ne crois pas non plus qu’elle incite à l’utiliser(là aussi à verifier)...

    Voilà.

    PS :
    Je reconnais que dès qu’il y a une polemique liée aux religions je creuse et prend plutot partie en leurs faveurs partant du principe qu’elles ne peuvent pas avoir perdurer, sans evoluer, si longtemps sans etre assez humaine.

  • Le 30 mars 2009 à 10:38

    Pour ma part j’ai lu qu’en matiere d’avortement personne ne prononce d’excommunication, c’est automatique.
    Deplus ce n’est pas la fille de 9 ans qui avait été excommunié (ils ne peuvent pas excommunier les enfants) mais la mère et les medecins.
    Mais les excommunications auraient été levée :
    - pour la mère parcequ’elle n’était pas libre (là j’ai pas tout compris...)
    - pour les medecins parcequ’ils ont pratiqué l’avortement pour sauver la vie de la fillette (mais ceux qui auraient pratiqué ou encouragé l’avortement pour d’autre raisons restent excommuniés)

    Source : site TRES (trop ?) catho et site de eolias (commntaires clots...)

  • Le 29 mars 2009 à 23:26

    T’aime bien jouer avec les mots toi...
    « D’autre part »suivez cet homme, vous serez séro« est faux puisque le pape demande seulement la fidélité envers une seule personne »
    Et ???? Ceux qui ne seront pas « fidèles » subirons les foudres de l’enfer ?!!! oui oui nous avons bien compris le message du pape, c’est pas la peine de venir nous l’expliquer... Et c’est justement parce que nous l’avons compris, qu’il y a cet article...
    « Il a levé cette excommunication avant les propos de cet évêque et lui a même demandé de présenter ses excuses » ben voyons, « il lui même demandé de présenter des excuses » pfffuuu je suis impressioné là ... suffit juste de s’excuser, c’est pas grave en fait... Heureusement que tu es là pour nous éclairer et rétablir la vérité...
    T.

  • Le 29 mars 2009 à 14:39

    Pour enrichir cet article, je voudrais juste préciser que Benoit XVI n’a pas réintégré un évêque négationniste. Il a levé cette excommunication avant les propos de cet évêque et lui a même demandé de présenter ses excuses en expliquant bien qu’il ne tolèrerai pas de négationnistes dans son Eglise.
    D’autre part, le pape n’a pas validé l’excommunication de la jeune brésilienne, puisqu’il l’a tout simplement levée... soit le contraire !
    D’autre part « suivez cet homme, vous serez séro » est faux puisque le pape demande seulement la fidélité envers une seule personne, après avoir effectué les tests de dépistage, ce qui est le meilleur moyen de se préserver du sida. Il n’a jamais dit d’avoir des relations sexuelles sans protection avec des sidéens.Tout comme il a dit que le préservatif était un moindre mal pour les sidéens qui en sentent pas capables d’abstinence afin de ne pas propager la mort autour d’eux.

    Il me semble que ces informations sont indispensables à votre article afin de rétablir la vérité.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Extrêmes droites » :

› Tous les articles "Extrêmes droites"

Derniers articles de la thématique « Rapports sociaux de genre » :

>Pourtant nous étions féministes

Un article publié sur expansive.info qui essaie de remuer un peu la situation ambiante, et de ramener quelques préoccupations intersectionnelles au milieu des analyses ethnocentrées posées par les intellectuels pour la plupart masculins. Ce texte a été pensé dans le cadre de l’initiative « Prendre...

>Avortement : le 5 avril 1971, manifeste des 343

En 1971, Simone de Beauvoir a rédigé un texte au travers duquel 343 femmes disaient haut et fort qu’elles avaient eu recours à l’avortement. C’était "le manifeste des 343 salopes" : « Un million de femmes se font avorter chaque année en France. Elles le font dans des conditions dangereuses... ...

› Tous les articles "Rapports sociaux de genre"