Site collaboratif d’infos alternatives

Grève dans les bibliothèques ce mercredi 4 octobre

Les agents de la Bibliothèque Municipale de Lyon (BML) sont appelé⋅es à la grève mercredi pour dénoncer la dégradation de leurs conditions de travail due à l’intégration du fond de la métropole à celui de la ville et à la mise en place d’une politique de rationalisation de l’organisation du travail (comprendre augmentation des cadences) en partenariat avec la "Mission organisation et méthode". Tract d’appel de la CGT et de SUD.

La Bibliothèque de Prêt de la Métropole arrive à la BML. Le dossier sera présenté au Comité Technique du 4 octobre 2017. Depuis plusieurs mois, les services de la BmL en plus du reste des projets (automatisation, ouvertures des nouvelles bibliothèques...) travaillent au traitement des collections de la Métropole : 20000 documents du Fonds THIZY et de nouvelles acquisitions à hauteur de 75000 euros à dépenser avant fin octobre 2017. Ils sont accompagnés par 8 agents contractuels jusqu’en décembre 2017.

En janvier 2018, 6 nouveaux postes (5 postes au Service Pôle Mobile + 1 poste au service Informatique) seront créés par la Métropole pour mettre à disposition ce nouveau fonds aux 40 communes.

Mais le traitement même du fonds (budget d’acquisition annuel de 87 000 € à partir de janvier 2018) sera toujours assuré par les services Équipement, Acquisitions, Catalogues et Métadonnées de la BML sans aucun renfort !

Réponse du directeur : « depuis que je suis arrivé, on a baissé le nombre d’acquisitions...le service pourra absorber cette augmentation, car il a pris en charge l’équipement des nouvelles bibliothèques ». Ce qui est faux, l’équipement des nouvelles bibliothèques a été pris en charge par du personnel du dispositif Rebondir ou des agents de ces établissements.

Ces compétences d’achat et d’équipement de documents sont transférées à la BML mais ne sont pas mentionnées dans la convention de gestion entre la Métropole et la Ville de Lyon. La Bibliothèque camoufle ce transfert de compétences et en minimise l’impact.

Nous dénonçons :

  • la surcharge prévisible de travail dans les services de l’Equipement, des Acquisitions et Catalogues et Métadonnées. Surcharge à laquelle s’ajoute l’ensemble de l’équipement des trois nouvelles bibliothèques.
  • la dégradation des conditions de travail : pour les agents, c’est voir des caisses navette s’empiler car les étagères sont pleines de documents à équiper, avoir le sentiment d’être toujours en retard, travailler constamment en mode dégradé, subir le stress de ne pouvoir répondre aux attentes des collègues.
  • la baisse qualitative du service public pour nos usagers, avec des délais de mise à disposition des nouveautés qui ne vont pas cesser de se rallonger (estimation de 4 à 6 mois d’attente).

A partir de janvier 2018, les usagers de nos bibliothèques attendront encore plus longtemps pour accéder aux documents, car les services de la Ville de Lyon seront en train de couvrir les documents pour la Métropole. Et vous Bibliothécaires, vous essaierez tant bien que mal d’expliquer aux usagers, que vos collègues font le maximum pour réduire les délais de traitements.

Ironie du sort, alors que la Bibliothèque explique dans son rapport au comité technique “qu’elle a une solide organisation matérielle logistique et humaine qui en fait un partenaire privilégié“ pour la Métropole, la direction revoit toute notre organisation avec l’aide de la Mission Organisation et Méthodes (MOM).

Ainsi, elle a décidé d’optimiser et rationaliser le circuit du document. Face aux premières conclusions, nous sommes de plus en plus inquiets à la lecture des termes utilisés par la MOM pour décrire notre travail : “chronophage”, “archaïque”, “non efficient” et “risque de sélection confidentielle (hors choix grand public)”, “centralisation non aboutie” !!!! Nous nous demandons ce qui va nous tomber sur la tête !

A cela s’ajoutent :

  • des difficultés dans les nouvelles bibliothèques offrant de nouveaux services, dues au manque d’effectifs (+ de 75% de leur temps au public)
  • des suppressions de postes à venir (service des publics avec l’automatisation, CAE, photographe) et passées (Vaise, Bachut, Croix-Rousse)
  • des déqualifications prévues par l’étude des postes

La bibliothèque n’est pas à la hauteur de ses ambitions, elle demande toujours plus à ses agents, sans les moyens humains, matériels et informatiques !
NOUS NE SOMMES PAS DES FONCTIONNAIRES FAINÉANTS mais des fonctionnaires à qui on demande de faire toujours plus avec moins.

Ne les laisser pas parler en votre nom, ne les laisser pas décider du sens de votre travail, Votre travail à la BmL vous appartient !

Nous demandons la création d’un poste supplémentaire pour absorber l’augmentation de la charge de travail (financé par la Métropole), et l’arrêt des suppressions de postes et des déqualifications.

Toutes et tous en grève !

Mercredi 4 octobre : Rassemblement à l’occasion du Comité Technique sur la Métropole à partir de 8h30 place de la Comédie.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Salariat - précariat » :

Manif du 19 octobre : on tient le cap

A Lyon, lors des manifestations contre la loi travail XXL des 12 et 21 septembre, plus de 10 000 personnes étaient dans la rue. Le 10 octobre c’étaient plus de 12 000 manifestant.es. Malgré un appel tardif et timide pour la journée du 19 octobre, la mobilisation contre la casse des services publics...

Manifestation le 19 octobre, la lutte contre les ordonnances continue !

A Lyon plus de 10 000 personnes dans la rue le 12 et 21 septembre, plus de 12000 le 10 octobre. La mobilisation contre la casse des services publics et du code du travail continue. Rendez-vous pour une grande manifestation le 19 octobre à 10h30 à Jean-Macé Suivi d’une AG de lutte à 16h, salle des...

> Tous les articles "Salariat - précariat"

Derniers articles de la thématique « Éducation - partage des savoirs » :

Thomas Sankara : « Malheur à ceux qui bâillonnent le peuple ! »

Le 15 octobre 1987 à Ouagadougou, Thomas Sankara a été assassiné par Blaise Compaoré, celui qui a pris le pouvoir à sa place. Sankara avait redonné le nom local à son pays : le Burkina Faso , "le pays des hommes intégres", à la place du nom colonial de Haute-Volta. Il avait bouleversé la façon de faire...

Francisco Ferrer meurt assassiné le 13 octobre 1909

Olt nous présente en BD l’anarchiste catalan Francisco Ferrer (1859-1909) fondateur de "l’école moderne", laïque et mixte, dont la pédagogie libertaire eut un retentissement énorme dans toute l’Europe et continue à faire des émules.

Projection/débat « Ouvrir La Voix » d’Amandine Gay

Table Rase vous invite à la projection du film Ouvrir la voix d’Amandine Gay le 25 Octobre à 20h au cinéma Opéra dans le cadre du mois de Novembre Libertaire. La projection sera suivi d’un débat en présence de la réalisatrice.

> Tous les articles "Éducation - partage des savoirs"