Guirlande de clés pour les enfants sans toit à l’école Anatole France de Villeurbanne

348 visites
1 complément

En soutien aux enfants scolarisés dans l’école et sans logement, les familles de l’école Anatole France de Villeurbanne ont fabriqué des clés en carton et les ont assemblées ce matin dans une grande guirlande.

Avec la fin de la trêve hivernale, les situations d’enfants qui vont à l’école le jour et dorment à la rue la nuit ne diminuent malheureusement pas !
Pourtant l’été est long d’être une période facile pour vivre dehors, entre les fortes chaleurs, le manque d’eau pour l’hygiène, etc.

Dans notre école (Groupe scolaire Anatole France de Villeurbanne, de la maternelle à la primaire) nous accueillons encore cette année une fratrie qui n’a pas de logement. Des cas similaires existent dans beaucoup d’autres écoles de Villeurbanne ou de Lyon.

Alors, mercredi 5 juin, nous avons organisé une action symbolique pour rendre leur précarité visible, leur témoigner de notre solidarité et peut-être rappeler aux pouvoirs publics l’urgence de la situation.

JPEG - 712 ko

Grâce au collectif villeurbannais de « Jamais Sans Toit », nous avons récupéré une grande banderole qui dénonce la situation de ces enfants scolarisés qui dorment à la rue. Nous avons demandé aux parents d’élèves, aux élèves et aux professeurs qui le souhaitaient de fabriquer des clés en cartons de toutes formes, couleurs et tailles et de venir les accrocher en allant à l’école. L’ensemble de l’école s’est bien mobilisée et beaucoup d’enfants sont venu accrocher leur clé ou même des petits mots de soutien dans une grande guirlande qui est toujours présente dans leur cour.

JPEG - 1.4 Mo

Cette semaine se tient à Lyon le Festival International du Logement Social, dont le slogan proclame « Une planète pour demain, une ville pour tous, un logement pour chacun ». Notre action rappelle malheureusement que le « logement pour chacun » n’est pas encore une réalité. Un alarme de plus pour que la puissance publique remplisse enfin ses obligations de proposer une solution d’hébergement d’urgence à toute personne, quelle que soit sa situation administrative.
,

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 7 juin à 08:43, par juanpaolodelyon

    Et, aujourd’hui, dans le Progrès, édition de l’Ain, on apprend qu’à Bourg-en-Bresse, l’audition au Tribunal de Justice pour l’expulsion du squat de « la maison blanche » est reportée à début Juillet, dans la perspective d’une éventuelle convention temporaire d’occupation qui serait signée d’ici là avec le bailleur social ... repoussant d’autant la menace d’expulsion des migrants qui occupent ce squat !

    Le vrai Festival du Logement Social est le Festival off, comme pour d’autres festivals de la culture !!

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Migrations - sans-papiers » :

>La tuerie d’immigrés italiens à Aigues-Mortes le 19 août 1893

« Ritals en eaux mortes » bande dessinée d’OLT (qui participe à l’Éphéméride anarchiste). Les travers racistes ne sont pas d’aujourd’hui. Les politicards xénophobes de tout bord devraient s’informer sur les évènements racistes occultés de notre histoire qui risquent vite de se transformer en tragédies...

› Tous les articles "Migrations - sans-papiers"