Inondation, gazage et isolement au CRA de Lyon Saint-Exupéry

382 visites
CRA de Saint-Exupery

Témoignage d’un prisonnier du CRA de ST Exupéry dans l’après-midi du samedi 15 juin 2019.

- " Pour que les gens comprennent un peu est-ce que tu souhaites dire ou tu es en ce moment et depuis combien de temps tu y es ?

Maintenant je suis au centre de détention de Lyon. C’est centre de rétention administration Lyon c’est Centre Exupéry aéroport.
Ouais c’est à côté de l’aéroport.
Et je suis maintenant ici 48 jours.

- Est-ce que tu veux commencer par dire un petit peu ce qui s’est passé samedi 15 juin au centre de rétention ?

Ok je vais dire. Hier comment il pleuvait.
Il y a de la pluie, il ya l’inondation et ya de l’eau il est rentré tout dans les chambres des réfugiés.
Et les gens ils ont crié pour venir pour l’aide.
Et euh 5 minutes ils sont venus les policiers avec des masques, avec des bombes lacrymogènes avec des gaz, avec des bâtons et ils commençaient à battre tout, tout les gens.
Il ont sorti avec la pluie qu’il y a, ils ont sorti la cour. Il ont laissé là avec la pluie. Et ils insultent.
Et toute seule, nous on a rien fait !

Et c’est ça moi pour cette raison je parle.

Oui aussi les gens qui ont de la famille, ils sont venus, ils ont pris la route 100 km, ya des gens qui viennent de Chambery, qui sont venus de Annecy, ils ont pas laissé pour voir ce qu’il passe, le bordel qu’il passe avec les policiers, avec nous.

- Tu veux dire les gens qui venaient en visite ?{}

Oui oui pour visite, pour visite ! Des familles qu’ils ont ici ! Euh des des réfugiés, ont ont des familles qu’ils ont ici en France et ils ont pas laissé.

- Et après une fois que vous étiez tous dehors il s’est passé quoi ensuite ?

Euh ils ont ramené, ils ont ramené des pompiers. Ils ont nettoyé tout pour qu’ils ont débouché je sais pas quoi. Ils ont débouché quelque chose et de l’eau. Et après à 19h30 du soir euh ils ont appel à nous et ils ont changé tous les couloirs comme il était rentré de l’eau à la chambre.

Oui et la faute c’est pas à nous hein la faute c’est à eux ! Tu as compris ?
L’eau c’est sa faute d’eux, parce que euh eux qui travaillent, nous on vient ici comme ça en arreste.

- Et tu disais ya aussi des personnes qui ont été amenées euh…

Oui oui ! Ils ont ramené deux au mitard, isolement. Ils ont laissé jusqu’à 11h.
Et ils ont frappé aussi hein !! Ils ont frappé ils ont… comment ça se dit.. Ils ont tiré des pieds je jure hein ! Comme un sac ! Comme un sac de patates jte jure !
Ils ont pris jusqu’à la chambre, ils ont fermé la chambre. Il resté tout seul jusqu’à le matin, à 11h du matin ils ont laissé sortir.

- Ca s’est passé comment aujourd’hui du coup ?

Oh non aujourd’hui c’est bon tranquille, il n’y a rien. Mais rien qu’il y a des gens qui sont venus pour visiter ils ont pas laissé pourquoi ?
Ils disent qu’il y a trop.
Il y a des gens qui sont venus aussi, ils ont des femmes qui sont mariées à Grenoble ou il viennent des gens d’Annecy et jusqu’à maintenant ils n’ont pas laissé. Ils ont laissé rien passer, 5 personnes ou 6 personnes aujourd’hui.

- Ok est-ce que tu veux dire autre chose par rapport à ce qui s’est passé hier ?

Euh je suis pas d’accord avec eux. Ce qu’ils ont fait.
Ils ont pas le droit de frapper des gens et, ils ont pas le droit de frapper des gens et aussi pour jeter le gaz lacrymogène dans le visage. C’est pas une bonne idée ya des gens qui sont malades, qui sont asthmatiques et ça c’est moche.
Ils ont rien fait !
C’est ça ma faute, ma faute c’est quoi ?
Que c’est bouché c’est sa faute, ils doivent nettoyer avant qu’il va venir ça !
Pour ces raisons là c’est pas bon.

Mon copain il t’a dit aussi pour les médicaments il a mal au dent ils donnent euh du doliprane.
Il a mal de l’estomac il donne du doliprane.
Il a mal de la tête il donne du doliprane.
Les yeux c’est le même ! Doliprane ! Doliprane !
Ici rien d’autre que du doliprane, le même médicament pour tout !

- Et est-ce qu’il y a d’autres médicaments qui circulent à l’intérieur ?

Non c’est rien ce qui circule attend je sais pas.
Y a qu’ils donnent du Valium, ça pour tuer des gens, des arabes tout les droguer. Lyrica, Diazepam, c’est rien que pour les arabes hein, jte jure les albanais ils prend pas. Je sais pas pourquoi ils leur donnent pour les arabes.
Tu les voient se droguer c’est les mêmes que des des des animaux hein ! Alors c’est des gens.

- Toi tu disais ça fait 45 jours que t’es là ?

Ouais c’est 48 jours que je suis là oui. Il y a des gens qui ont maintenant 52 jours. Et eux aussi hein, les pauvres comme moi le stress et tout pour cette raison ils leur donnent Valium, ils leur donnent ça pour se calmer hein.
Mais bon, ya des gens qui ont de la famille là aussi en France.

- Mais le stress de quoi ?

Ah le stress de la prison, comment on les traite tu as compris. Comment qu’ils parlent avec les polices. Ils frappent, ils insultent tu as compris ?
Ils disent que nous, nous, tu es ici, nous on fait qu’est-ce qu’ils veut. Chacun chez nous tu es ici, toi tu peux rien, sinon tu prends ton bagage et tu pars au bled ou … C’est ça qu’ils ont ! Chacun il fait la loi ici !
Chaque policier par exemple il travaille trois jours – trois jours, il vient il fait sa loi !

Et pour ça aussi, pour aller à manger c’est 20 minutes ! Ça c’est bon de 7 jusqu’à 7h30, 20 minutes ou 25 minutes !

- Ok et du coup depuis que tu es là-bas ça se passe comment au niveau des repas ?

Les repas c’est c’est, je te dis juste une chose euh si toi tu as un chien tu lui donne pas à manger ça !
Il ramène toujours toujours du poisson de lac. Jte jure hein c’est c’est pourri ! Si tu l’ouvres rien le paquet c’est de la purée. Il y a des gens qui sont allergiques. Et je te dis jusqu’à maintenant 48 jours rien, j’ai vu le poisson, le poisson, le poisson.
Le ramadan aussi, il est passé un mois de ramadan et ils ont ramené à nous quoi ?! Du poisson ! Congelé, froid c’est du [passage inaudible] comme ça.

Ah pour cette raison c’est pas bon aussi !
Et si je l’ai dit moi j’ai parlé avec le chef, ils m’ont appelé moi pour les gens qui parlent pas. J’ai dit ça c’est périmé tu dois manger avant les trois jours et non ils ont ramené le même jour périmé. Tu le manges, il te donne, il te dit « non ça fait rien moi aussi je mange », « tu manges ? Tu le prends à ta maison ! ».
Et ça ils le donnent hein, ils le donnent tous les jours. Et rien ! Rien ! Rien ici ! Ici c’est ça le pire, je dis c’est nul ! C’est nul ! C’est nul ! "

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « CRA de Saint-Exupery » :

>Un nouveau Centre de Rétention Administrative (CRA) à Lyon !

La construction de 3 nouveaux CRA a été confirmée par Castaner à Bordeaux, Olivet (près d’Orléans), et à Lyon ! Pour rappel, les Centres de Rétention Administrative (CRA) sont utilisés pour emprisonner les étranger.e.s [jusqu’à 90 jours], à qui on ne reconnaît pas le droit de séjourner en France, dans...

>CRA de Lyon Saint-Exupéry, 3 mois de prison ferme pour un matelas

Le vendredi 16 août dernier, la PAF a une fois de plus tabassé des prisonniers du Centre de Rétention Administratif de Lyon-St-Exupéry. Des personnes se sont retrouvées à terre, gravement blessées, pendant que d’autres appelaient à l’aide. Les keuf.es les ont parquées pendant plusieurs heures, et bien...

› Tous les articles "CRA de Saint-Exupery"

Derniers articles de la thématique « Migrations - sans-papiers » :

>Un nouveau Centre de Rétention Administrative (CRA) à Lyon !

La construction de 3 nouveaux CRA a été confirmée par Castaner à Bordeaux, Olivet (près d’Orléans), et à Lyon ! Pour rappel, les Centres de Rétention Administrative (CRA) sont utilisés pour emprisonner les étranger.e.s [jusqu’à 90 jours], à qui on ne reconnaît pas le droit de séjourner en France, dans...

› Tous les articles "Migrations - sans-papiers"

Derniers articles de la thématique « Répression - prisons » :

› Tous les articles "Répression - prisons"