Justice pour Wissan El-Yamni ! Communiqué solidaire

656 visites

Communiqué de la CNT-AIT 63 et du groupe de
Clermont-Ferrand de la CGA
suite au décès de Wissam El-Yamni. Pour plus d’infos sur cette énième bavure policière, voir l’article sur Copwatch et la compilation du site A toutes les Victimes.

En ce lundi 9 janvier, apprenant que Wissam (trente ans, père de famille,
salarié…), est décédé suite à l’interpellation policière dite « musclée »
du 31 décembre, l’Union Locale de la CNT-AIT 63 (Confédération Nationale
du Travail-Association Internationale des Travailleurs) et le groupe de
Clermont-Ferrand de la CGA (Coordination des Groupes Anarchistes),
considèrent que la responsabilité des policiers, donc de la préfecture, et
à travers ces derniers celle de l’État, est évidente. Pour nous, rien ne
justifie l’homicide d’un homme non-armé. Nous apportons notre soutien
total aux interpellés, en garde à vue à l’heure où nous écrivons ces
lignes, et pour certains déjà jugés, alors que les deux policiers
soupçonnés sont toujours en service. Quelques voitures brûlées ne
représentent rien comparée à la mort d’un homme. Enfin, nous appelons
toutes les personnes touchées par cette affaire à s’unir afin de montrer
leur plus large solidarité pour que cessent la justice à deux vitesses
constatée à chaque « bavure ».

Contact CNT-AIT :cntait63@gmail.com
Contact CGA :clermont-ferrand@c-g-a.org

La suite à lire sur : http://anarsixtrois.unblog.fr/2012/01/09/communique-de-presse

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info