La Marche pour la vie, pour l’arrêt immédiat du nucléaire

497 visites

La marche antinucléaire pour la vie a duré 11 jours, traversant 6 départements sur près de 300 kilomètres. Plusieurs milliers de salarié-e-s du nucléaire ont été rencontrés, des milliers d’habitants de plus de 30 villes et villages de vallée de Rhône-Durance aussi, 30 maires de toutes tendances politiques ont reçu un dossier argumenté et détaillé sur le nucléaire et son horreur, Plus de 300 personnes se sont inscrites dans la marche pour la vie pour une étape ou pour la totalité, pour la fête antinucléaire...

à lire sur www.coordination-antinucleaire-sudest.org

La marche antinucléaire pour la vie a duré 11 jours, traversant 6 départements sur près de 300 kilomètres. Plusieurs milliers de salarié-e-s du nucléaire ont été rencontrés et ont découverts des informations cruciales occultées par leurs Directions, ont entendu l’appel du CAN84 à ce qu’ils renoncent à collaborer au crime et exigent de leurs directions d’entreprises des formations de reconversions dans les secteurs porteurs des énergies renouvelables et de la recherche non-destructrice.

Tout au long de ces journées, des milliers d’habitants de plus de 30 villes et villages de vallée de Rhône-Durance ont pu rencontrer les militants antinucléaires et comprendre pourquoi il faut arrêter immédiatement le nucléaire. Plusieurs soirées ciné-débats ont permis de desserrer l’étau de la propagande po-nucléaire. Le rassemblement-fête du 1er mai a favorisé la rencontre et l’enrichissement mutuel entre plus de 300 citoyens.

A l’occasion de la "Marche pour la vie, pour l’arrêt immédiat du nucléaire " près de 30 maires de toutes tendances politiques ont reçu un dossier argumenté et détaillé sur le nucléaire et son horreur ainsi qu’un projet de motion à faire adopter par leurs conseils municipaux « pour l’arrêt immédiat du nucléaire ».

Des milliers d’automobilistes ont croisé sur leur chemin les marcheurs et savent désormais qu’en France des citoyens luttent sans concession aucune contre le crime sanitaire et de santé publique perpétré par les fanatiques de la destruction atomique.

Plus de 300 personnes se sont inscrites dans la marche pour la vie pour une étape ou pour la totalité, pour la fête antinucléaire. La lutte pour la vie et l’arrêt immédiat sans condition continue !

La suite à lire sur : http://coordination-antinucleaire-sudest.net/2012/index.php?post/2014/05/05/Marche-pour-l-arr%C3%AAt-imm%C3%A9diat-du-nucl%C3%A9aire-%3A-dernier-jour%2C-rencontre-au-petit-matin-avec-les-salari%C3%A9%28e%29s-du-Tricastin

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Écologie / Anti-productivisme » :

>26 avril 1986 : l’énorme mensonge de Tchernobyl

Le 26 avril 1986, une catastrophe nucléaire près de Tchernobyl, en Ukraine, fait 31 morts directs et plus de 100 000 déplacé·e·s. Le bilan total de la catastrophe varie selon les sources entre 4 000 et 93 000 victimes.

>[Dijon] Saccage des jardins de l’Engrenage

Depuis mardi matin une véritable opération de saccage des jardins de l’Engrenage est en cours à Dijon. Occupés depuis presque un an, ces jardins sont devenus un des symbole de l’hypocrisie municipale sur les questions écologiques. La résistance ne fait que commencer ...

› Tous les articles "Écologie / Anti-productivisme"