La marche des fiertés LGBT interdite dans le Vieux Lyon

1362 visites

La prochaine marche des fiertés, qui aura lieu le 20 juin prochain, s’est vu interdire l’accès au 5e arrondissement de Lyon (Le Vieux Lyon).

C’est ce qu’on apprend - entre autre - d’une interview donnée à LyonCapitale par David Souvestre, membre de la Lesbian & Gay Pride de Lyon, le 17 mai dernier :

Y a-t-il tout de même des quartiers plus difficiles à vivre que d’autres ces derniers temps ?

D.S. : Pour la Gay pride, la Préfecture refuse que l’on passe dans le 5e arrondissement à cause de la pression d’extrême droite. On a changé le tracé cette année et on voulait passer dans le 5e, devant le Palais de justice, pour montrer qu’aucun quartier n’est infréquentable pour les LGBT. La Gay pride ne passera pas dans le 5e mais nous persistons : nous organisons un buffet inaugural le 12 juin au musée Gadagne pour la quinzaine des cultures LGBT. Il n’est pas normal que l’Etat sanctuarise des quartiers, même si c’est au nom de la sécurité publique.

Ce n’est pas la première fois qu’une manifestation se voit interdire le passage dans le Vieux Lyon (un exemple en 2012), principal secteur d’implantation de l’extrême droite sanctuarisé par l’ancien préfet Carenco. Le nouveau préfet semble donc s’inscrire dans la tradition de son prédécesseur et laisse aux fascistes le monopole d’un quartier en terme d’expression politique.

La décision de laisser un quartier aux LGBTphobes intervient peu après la sortie du dernier rapport de SOS Homophobie, rapport faisant le constat suivant :

Cette année [2014], malgré une baisse du nombre de témoignages reçus, le niveau reste élevé et toujours préoccupant. 2 197 témoignages [d’actes LGBTphobes (lesbophobes, gayphobes, biphobes et transphobes)] ont ainsi été enregistrés au cours de l’année écoulée, soit 41 % de plus qu’en 2011 (dernière année hors contexte « mariage pour tou-te-s »). Dans les contextes relatifs à la vie quotidienne – famille, voisinage, travail, milieu scolaire – la haine et la violence homophobes et transphobes se manifestent toujours autant, montrant à quel point les LGBTphobies ont pénétré les grains les plus fins de notre société.
- Télécharger le rapport 2015 de SOS Homophobie

La marche des fiertés partira le 20 juin à 14h de la place Bellecour avec le mot d’ordre « 1995-2015 : Fier-e-s de nos luttes, continuons de marcher » qu’on peut juger moins engagé que les années précédentes [1].

Vous pouvez lire l’appel à la 20e marche des fierté sur le site de la Lesbian & Gay Pride de Lyon.

PNG - 370 ko

Notes

[1A titre de comparaison le mot d’ordre de 2014 était « Droits des trans, PMA, IVG, GPA, prostitution : nos corps, nos choix ! » et celui de 2013 « PMA pour toutes, luttons contre le sexisme et la lesbophobie !

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Extrêmes droites » :

>A Grenoble, les extrêmes-droites se rejoignent

Quelques nouveaux éléments sur les alliances en cours au sein de l’extrême-droite grenobloise. Ces dernières années on a vu à l’échelle locale comme au niveau national des alliances improbables au sein de l’extrême-droite. A l’occasion de la venue récente d’Alain Soral à Grenoble, observons la rencontre...

>Le best-seller de Juan Branco, un opuscule problématique

On a lu le bouquin de Juan Branco qui fait tant parler. C’est avec un vocabulaire d’extrême droite, une rhétorique du sous-entendu et des concepts bien foireux (l’oligarchie et ses « êtres ») que Crépuscule prétend nous dévoiler la marche du monde. Sauf qu’on y découvre pas grand-chose à part les obsessions...

› Tous les articles "Extrêmes droites"

Derniers articles de la thématique « Rapports sociaux de genre » :

› Tous les articles "Rapports sociaux de genre"