La mutilation de Théo – l’État en roue libre / Résistons Ensemble no 215

464 visites

Bulletin no 215 – du 1er février 2024, du réseau Résistons Ensemble. Formé en 2002, Résistons Ensemble a pour but d’informer, de briser l’isolement des victimes des violences policières et sécuritaires et de contribuer à leur auto organisation.

Le petit journal mobile recto-verso A4 « RESISTONS ENSEMBLE » du réseau contre les violences policières et sécuritaires est sorti. Il est destiné à être photocopié et à être diffusé localement, si le journal vous plaît. Vous êtes invitEes à participer à son élaboration, à sa rédaction, à se joindre à l’équipe de rédaction. Nous attendons vos contributions, propositions, critiques...
Lire l’intégralité et télécharger ce bulletin mis en page au format pdf.


Au sommaire :

  • La mutilation de Théo – l’État en roue libre
  • Chronique de l’arbitraire : Tous jeunes, tous à scooter, tous poursuivis par la police, tous morts
  • Une colonne de motards des BRAV M ont percuté et tué • Un mort suite à son interpellation à Montfermeil
  • JO 2024 : la chasse aux pauvres s’amplifie
  • L’adoption de la loi Darmanin, Macron patauge dans la boue
  • Sans papiers, des victoires minuscules...
  • A Marseille Le RAID de nouveau impliqué
  • Refus d’obtempérer
  • Un procès politique nouveau point de bascule
  • « Il faut les défoncer ! » ordonna le commissaire
  • La France poursuivie pour « acte de torture »
  • Agir : Le 17, un guide pour les victimes de violences policières

L’édito :

La mutilation de Théo – l’État en roue libre
Ça s’est passé il y a 7 ans. Le jeune footballeur Théo a été violé par la matraque télescopique d’une patrouille de police.
Lors du procès à la Cour d’assises de Bobigny qui vient d’avoir lieu, le viol de Théo, un crime, a été requalifié de simple délit. Son infirmité à vie, pourtant incontestable, a été discutée. L’auteur de l’estocade qui l’a déchiré de l’intérieur, risquait 15 ans de prison et s’en est tiré avec 1 an de sursis, ses complices avec 3 mois de sursis et tous, avec l’obligation de passer de 2 à 5 ans sur un fauteuil dans un bureau…
La légèreté de la peine qui leur a été infligée est d’autant plus scandaleuse, quand on apprend qu’un jeune manifestant a écopé en appel de 4 mois avec sursis pour avoir refusé de communiquer à la police le code de son téléphone !
Le réquisitoire du procureur, la voix du gouvernement, apporte un éclairage cruel sur l’orientation du régime Macron. Étonnamment sévère vis-à-vis de l’enquête, il a évoqué « la faiblesse » de l’institution. Peut-on avoir le recul nécessaire quand tous les experts d’armement et les enquêteurs de l’IGPN appartiennent à l’institution policière ? s’interrogeait-il (cité par Médiapart).
Mais nous chuchoter dans l’oreille que l’enquête de la « police de la police » et des « experts » flics c’est du bidon, permet en réalité de nous délivrer un message terrifiant de la part du pouvoir : « Toute cette comédie judiciaire n’est qu’un rideau de fumée pour masquer mes crocs de rapaces ». Méfions- nous. Le régime en voie de fascisation s’embarrasse de moins en moins de fioritures judiciaires. Plus des cérémonies inutiles. La répression roulera en roue libre, en direct, à coup de fusil.
C’est dans ce cadre qu’il faut entendre que Macron veut « réarmer » le pays, en commençant par la jeunesse qui s’est révoltée cet été suite au meurtre de Nahel et a bloqué cet hiver des lycées contre la loi immigration et son monde : uniforme dans les écoles, généralisation du SNU à tous les lycéens…
Mutilé à vie, Théo reste enfermé entre les quatre murs de sa chambre. Personne ne pourra lui redonner la vie à laquelle il a droit.
Démasquer les glauques cheminements de l’appareil répressif reste une tâche accessible et nécessaire. Et ne pas abandonner le terrain de la lutte.

Lire l’intégralité et télécharger ce bulletin mis en page au format pdf.)

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Répression policière » :

>Appel á témoin rassemblement du vendredi 14 juin 2024

Appel à témoins : Vendredi 14 juin à Lyon, un musicien de la fanfare a été frappé à la tête par un CRS lors de la charge dans la manifestation contre l’extrême droite entre 22h et 22h15 qui a eut lieu près du 24 rue Mazenod dans le 3e. Il avait son instrument à la main et a été blessé jusqu’au...

>Procès suite à l’action ARKEMA : rassemblement de soutien

Des personnes seront jugées mardi 18 juin pour avoir participé à une action contre les polluants éternels sur le site d’Arkema. Extinction Rebellion organise un rassemblement de soutien avant le procès à 12h place Guichard à Lyon. Buvette, fanfare et prises de paroles nous serviront à partager un...

› Tous les articles "Répression policière"