Face aux revendications du personnel des urgences de Lyon : la police comme seule réponse

316 visites

Le progrès nous rapporte que le personnel des urgences de l’hôpital Édouard Herriot en grève depuis le 2 février, a tenté lundi d’installer un campement dans les locaux de la direction des hospices civils de Lyon (HCL) pour faire entendre ses revendications.
Alors même que la directrice des HCL se félicite d’un bénéfice de 7,6 millions d’euros pour l’année 2017.
La direction sourde à toutes les demandes des grévistes a préféré faire intervenir la police pour déloger ces derniers. Rappelons que leurs collègues des urgences de Lyon sud sont en grève depuis deux mois maintenant. face à la rigueur budgétaire et au manque de moyens humains et matériels, les grévistes revendiquent des créations de postes pour améliorer leurs conditions de travail et l’accueil des patients aux urgences.

Ces jours-ci nous pouvons remarquer que lorsqu’il devient impossible de se défaire d’un mouvement de grève, des facs aux hôpitaux, c’est bien la police qui est mobilisée face aux grévistes.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Droits sociaux - santé - services publics » :

› Tous les articles "Droits sociaux - santé - services publics"