Le S.N.U. vu par des Lycéens

1827 visites

Le S.N.U.(Service National Universel) est un programme institué par le gouvernement actuel, il sera le nouveau service militaire. Ce service n’aura qu’un seul objectif, celui de militariser la jeunesse pour la rendre plus obéissante. Le gouvernement à pris cette décision sans même demander leur avis aux concernés, nous les lycéens. Nous trouvons cela inacceptable et nous ne voyons pas cela comme une vraie démocratie.

Ce service militaire coûtera 1,8 milliards d’euros à sa création puis entre 6 Milliards par an pour son fonctionnement (rapport Sénatorial de 2017), il remplacera la Journée Défense et Citoyenneté, et il sera obligatoire pour les jeunes de 16 ans.
Obligatoire, dans le sens où dans le cas d’un refus ou d’un renvoi, l’individu concerné-e sera dans l’impossibilité de passer le code, le baccalauréat ou tout autre diplôme national.

Ce service militaire durera 1 mois, les jeunes seront encadrés par l’armée, ils vivront dans des internats et leurs journées commenceront avec levé du drapeau, hymne national, parcours-combat, entraînement physique intensif, réveil nocturne, etc…

À noter que, selon le gouvernement, « ce n’est pas un service militaire car, le maniement d’armes à feu n‘est pas encore au programme. » [...]

Mais même sans l’usage d’armement militaire, l’armée fait quand même des accidentés, comme les célèbres « Jeunes d’Évreux », un évènement durant lequel, 29 adolescents « volontaires » du SNU, n’ont pas physiquement supporté de rester 1 heure sous la chaleur qui dépassait les 31 °C durant l’inauguration d’une statue de Charles de Gaulle.
3 d’entre eux ont étés très sérieusement touchés et ont dû être évacués par les pompiers.

Même si celui-ci reste le plus célèbre, des cas similaires ont été repérés dans tous les départements test du SNU. Les journées durent parfois 5h-23h, les repas sont jugés comme pas assez nourrissants et le sport est trop intensif.

Qui nous a demandé notre avis ?

Le SNU a été mis en place sans même un sondage de l’état sur l’avis des principaux concernés, nous pensons que c’est inacceptable et indigne d’une vraie démocratie.

Nous sommes Mouvement Anti-SNU, nous, un groupe de lycéennes et de lycéens qui pensent que ces milliards d’euros pourraient être bien mieux investis ailleurs, comme dans le budget des hôpitaux, l’écologie ou les retraites par exemple !

Nous sommes contre l’Ultranationaliste, le militarisme et la propagande d’état visant à promouvoir l’armée.

Il est hors de question de nous laisser dicter notre avenir, et de laisser une autre décision du gouvernement nous rapprocher de l’autoritarisme.

Nous vous invitons donc à parler autour de vous, à débattre, et à rejoindre le Mouvement Anti-SNU pour créer un monde meilleur.

P.-S.

Page FB : MouvementAntiSNU

Contact :
mail : mouvementanti-snu@mail.com
(Pour les allergiques à Facebook, envoyez moi juste un mail et je vous mettrait au courant des prochaines mobilisations.)

Documents associés à l'article :

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Militarisme / Armements » :

>11 novembre, la guerre de 1914-1918 : le creuset des totalitarismes

Les commémorations du 11 novembre 1918 occultent toujours le souvenir du carnage et préfèrent exalter le martyre des soldats en sacralisant leurs combats. Elles fabriquent le mythe de la guerre nationale, la mémoire des combats est déformée, le culte du soldat est quasi religieux et s’incarne dans les...

>Thomas Sankara : « Malheur à ceux qui bâillonnent le peuple ! »

Le 15 octobre 1987 à Ouagadougou, Thomas Sankara a été assassiné par Blaise Compaoré, celui qui a pris le pouvoir à sa place. Sankara avait redonné le nom local à son pays : le Burkina Faso , « le pays des hommes intégres », à la place du nom colonial de Haute-Volta. Il avait bouleversé la façon de faire la...

>Octobre lyonnais en 1942 : « Pas un homme en Allemagne ! »

C’est le cri des cheminots lyonnais des ateliers d’Oullins qui ont eu le courage le 13 octobre 1942 d’arrêter le travail pour s’opposer aux réquisitions de leurs collègues dans les entreprises de guerre allemandes. Le mouvement s’étend dans la région. L’unification de la résistance ouvrière et de la...

› Tous les articles "Militarisme / Armements"

Derniers articles de la thématique « Spectacle politique » :

>Népotisme : Bruno Bernard place son oncle à la tête de Grand Lyon Habitat

François Thévenieau a été désigné en septembre 2020 comme représentant de la Métrople de Lyon au conseil du bailleur social Grand Lyon Habitat, dont il a immédiatement été nommé président. Inconnu du grand public, cet homme n’est autre que l’oncle maternel de Bruno Bernard, le président de la Métropole...

>Loi sécurité globale : l’hypocrisie des élus lyonnais

Des élus verts étaient présents dans la manifestation du 28 novembre 2020 contre la loi sécurité globale. Alors que localement ils passent leur temps à réclamer plus de flics et à renforcer les dispositifs de surveillance, cette présence sonne faux. Mais peut-être est-ce l’annonce d’un tournant à venir ...

 La Grève des électeurs » est publié le 28 novembre 1888

En cette période de farce démocratique, de renforcement de la légitimité étatique et des institutions républicaines, il est de bon ton de relire ce texte écrit par Octave Mirbeau et publié dans Le Figaro le 28 novembre 1888. Du bon sens plus que centenaire et nécessaire en ce sale...

› Tous les articles "Spectacle politique"