Le S.N.U. vu par des Lycéens

1783 visites

Le S.N.U.(Service National Universel) est un programme institué par le gouvernement actuel, il sera le nouveau service militaire. Ce service n’aura qu’un seul objectif, celui de militariser la jeunesse pour la rendre plus obéissante. Le gouvernement à pris cette décision sans même demander leur avis aux concernés, nous les lycéens. Nous trouvons cela inacceptable et nous ne voyons pas cela comme une vraie démocratie.

Ce service militaire coûtera 1,8 milliards d’euros à sa création puis entre 6 Milliards par an pour son fonctionnement (rapport Sénatorial de 2017), il remplacera la Journée Défense et Citoyenneté, et il sera obligatoire pour les jeunes de 16 ans.
Obligatoire, dans le sens où dans le cas d’un refus ou d’un renvoi, l’individu concerné-e sera dans l’impossibilité de passer le code, le baccalauréat ou tout autre diplôme national.

Ce service militaire durera 1 mois, les jeunes seront encadrés par l’armée, ils vivront dans des internats et leurs journées commenceront avec levé du drapeau, hymne national, parcours-combat, entraînement physique intensif, réveil nocturne, etc…

À noter que, selon le gouvernement, « ce n’est pas un service militaire car, le maniement d’armes à feu n‘est pas encore au programme. » [...]

Mais même sans l’usage d’armement militaire, l’armée fait quand même des accidentés, comme les célèbres « Jeunes d’Évreux », un évènement durant lequel, 29 adolescents « volontaires » du SNU, n’ont pas physiquement supporté de rester 1 heure sous la chaleur qui dépassait les 31 °C durant l’inauguration d’une statue de Charles de Gaulle.
3 d’entre eux ont étés très sérieusement touchés et ont dû être évacués par les pompiers.

Même si celui-ci reste le plus célèbre, des cas similaires ont été repérés dans tous les départements test du SNU. Les journées durent parfois 5h-23h, les repas sont jugés comme pas assez nourrissants et le sport est trop intensif.

Qui nous a demandé notre avis ?

Le SNU a été mis en place sans même un sondage de l’état sur l’avis des principaux concernés, nous pensons que c’est inacceptable et indigne d’une vraie démocratie.

Nous sommes Mouvement Anti-SNU, nous, un groupe de lycéennes et de lycéens qui pensent que ces milliards d’euros pourraient être bien mieux investis ailleurs, comme dans le budget des hôpitaux, l’écologie ou les retraites par exemple !

Nous sommes contre l’Ultranationaliste, le militarisme et la propagande d’état visant à promouvoir l’armée.

Il est hors de question de nous laisser dicter notre avenir, et de laisser une autre décision du gouvernement nous rapprocher de l’autoritarisme.

Nous vous invitons donc à parler autour de vous, à débattre, et à rejoindre le Mouvement Anti-SNU pour créer un monde meilleur.

P.-S.

Page FB : MouvementAntiSNU

Contact :
mail : mouvementanti-snu@mail.com
(Pour les allergiques à Facebook, envoyez moi juste un mail et je vous mettrait au courant des prochaines mobilisations.)

Documents associés à l'article :

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Militarisme / Armements » :

>La conquête coloniale de l’Algérie débute le 14 juin 1830

Au cours de l’année 1827, un incident diplomatique entre le dey d’Alger Hussein et le consul français Pierre Deval - aujourd’hui connu comme l’épisode du « coup d’éventail du dey d’Alger » - a servi de prétexte à Charles X, alors roi de France, pour engager une conquête coloniale. Cet épisode marquera...

> 22 mai 1994 : dis tonton, tu vas pas nous lâcher en plein génocide ?!

En 1994, l’État français supervisait et participait au génocide d’un million de Tutsis. En une centaine de jours, l’État français et les autorités extrémistes rwandaises de l’époque accomplirent l’extermination d’une partie de la population rwandaise désignée comme ennemi intérieur. Le 22 mai 1994, le...

› Tous les articles "Militarisme / Armements"

Derniers articles de la thématique « Spectacle politique » :

 Oui, je suis toujours de gauche », encore une bonne blague de Gégé

Lors d’une interview pour Lyon Capitale, Gégé la fripouille a fait une déclaration qui ne peut que nous faire sourire avec les dents jaunes du désespoir. Le comique de répétition est-il drôle ? Gégé les magouilles le pense vraiment. Il suffit de voir sa réponse à la question « Vous revendiquez-vous encore...

› Tous les articles "Spectacle politique"