Les Lucioles : la revue lyonnaise de la Décroissance

549 visites

L’association des Lucioles propose le quatrième numéro de sa revue numérique. Au menu le projet complètement fou de l’Hyperloop entre Lyon et Saint Etienne et une critique de la restauration scolaire lyonnaise par Paul Ariès.

L’ hyperloop entérine une vision inégalitaire des territoires

Lyon - Saint-étienne en 8 minutes ! C’est le temps de trajet impensable que permettrait d’envisager l’hyperloop d’après un groupe d’étudiants de l’école des mines de Saint-étienne.

Un double tube de verre maintenu sous très basse pression, où des capsules portées par un champ électro-magnétique franchiraient les 1000 km/h sans frottement
 : voilà le rêve très médiatisé du milliardaire américain Elon Musk qui serait en passe de révolutionner la mobilité moyenne et longue dis-tance. Passée l’habituelle ferveur accompagnant l’annonce d’une rupture technologique, quelques voix discordantes se font entendre, mais ces dernières s’attardent plutôt sur la dimension technique du projet. « Comment gérer les courbes ? Faut-il des tubes aériens ou souterrains ? Quid en cas de panne et d’évacuation ? »
Le maire de Saint-Etienne et président de la métropole, Gaël Perdriau, se dit prêt à faire le nécessaire : « Il faut qu’on aille plus loin pour évaluer les éritables coûts et les conditions économiques dans lesquelles ce serait possible. » En mai 2016, Hyperloop One, une des start-ups qui travaille sur le pro-
jet, avait annoncé une levée de fonds de 80 millions d’euros pour le projet. Mais quelle réponse apporte effectivement l’hyperloop aux véritables enjeux de la mobilité de la région ? Ralentissons un peu pour examiner ce projet sous une autre perspective.

Deux bassins de vie...

Lyon et Saint-Etienne sont distantes de 62 kilomètres et situées dans deux départements distincts. Bien que voisines, un voyageur doit compter une bonne heure pour rallier les deux communes en voiture et 42 à 54 minutes en empruntant le TER (selon le nombre de haltes sur le parcours). Les moyens actuels rendent donc possibles des visites occasionnelles d’une ville à l’autre mais n’encouragent pas un aller-retour quotidien pour le travail. Alors pourquoi vouloir à tout prix réduire la distance entre ces deux villes ?

....

- La suite sur le PDF :

PDF - 662.9 ko

La suite à lire sur : https://lucioleslyon.wordpress.com/2018/01/17/lhyperloop-une-vision-inegalitaire-des-territoires

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Ecologie - nucléaire - alternatives » :

>G7-EZ - C’est parti !!

En direct-live du contre sommet à Hendaye, des reporters des sites MUTU proposent chaque jour quelques nouvelles en photos et/ou récits du contre sommet. Premier Acte : G7-EZ c’est parti !

>C’est la catastrophe !

Le catastrophisme est une idéologie basée sur le fait qu’un terrible futur nous est promis si nous n’adaptons pas notre mode de vie actuel. Ce texte se propose d’en faire une critique.

>Sombre anniversaire nucléaire à Hiroshima et Nagasaki

Les 6 août et 9 août 1945, les villes japonaises d’Hiroshima (340 000 habitants) et de Nagasaki (195 000 habitants) subissent le feu nucléaire de la part des Etats-Unis. Ces deux bombardements feront entre 155 000 à 250 000 morts, précipiteront la fin de la seconde guerre mondiale dans le pacifique et...

› Tous les articles "Ecologie - nucléaire - alternatives"