Les prisonniers politiques palestiniens, avant-garde d’une nation enfermée

382 visites

À l’appel de Marwan Barghouti, près de 1 500 prisonniers politiques palestiniens ont entamé lundi 17 avril une grève de la faim nommée « Liberté et Dignité », pour le respect de leurs droits élémentaires. Alors que le gouvernement israélien prend modèle sur l’ancienne première ministre britannique Margareth Thatcher qui, en 1981, avait préféré laisser mourir dans ses geôles Bobby Sands et ses compagnons d’Irlande du Nord, toute la société palestinienne manifeste sa solidarité aux prisonniers.

À l’appel de Marwan Barghouti, près de 1 500 prisonniers politiques palestiniens ont entamé lundi 17 avril une grève de la faim nommée « Liberté et Dignité », pour le respect de leurs droits élémentaires. Alors que le gouvernement israélien prend modèle sur l’ancienne première ministre britannique Margareth Thatcher qui, en 1981, avait préféré laisser mourir dans ses geôles Bobby Sands et ses compagnons d’Irlande du Nord, toute la société palestinienne manifeste sa solidarité aux prisonniers.

Plus de 6 500 prisonniers palestiniens sont actuellement derrière les barreaux, dont plus de 300 enfants. À plusieurs reprises, les détenus ont déjà mené ces dernières années des grèves de la faim, individuelles ou collectives, comme en 2012 où ils avaient notamment arraché la fin des mesures de mise à l’isolement, et de l’interdiction de visite pour les familles de Gaza…

Le mouvement actuel a été entamé lundi 17 avril, date de la Journée des prisonniers palestiniens, à l’appel du député Marwan Barghouti enfermé depuis 2002. Son ampleur et le soutien populaire dont elle bénéficie annoncent cette fois peut-être, en dépit de l’intransigeance de l’occupant israélien, une nouvelle mobilisation du peuple palestinien pour ses droits et pour la liberté.

Pour les anglophone, vous pouvez vous tournez vers l’article : General strike in Palestine marks eleventh day of hunger strike (Grève Générale en Palestine pour le 11e jours de Grève de la faim)

La suite à lire sur : http://orientxxi.info/magazine/les-prisonniers-politiques-palestiniens-avant-garde-d-une-nati

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Résistances et solidarités internationales » :

>Make Rojava Green Again

L’Atelier de création libertaire a été contacté par la Commune internationaliste du Rojava pour éditer en français le livre Make Rojava Green Again qui est déjà paru dans diverses langues. Nous avons accepté de suite et, début mai, ce livre est sorti de presse et nous vous le présentons. La totalité des...

>Les assassins de la mémoire

Pierre Vidal-Naquet a utilisé cette expression contre les faussaires et les négationnistes qui niaient ou minimisaient l’ampleur et la préméditation de l’extermination perpétrée par les Nazis contre les Juifs, les Roms, les communistes, les homosexuels...

› Tous les articles "Résistances et solidarités internationales"